Casablanca : deux individus interpellés pour possession et trafic de drogue et de psychotropes

11 janvier 2020 - 21h21 - Maroc - Ecrit par : I.L

Deux individus, dont un recherché au niveau national, ont été interpellés, vendredi à Casablanca. Il leur est reproché leur implication présumée dans une affaire de possession et de trafic de drogue et de psychotropes.

La collaboration entre le service préfectoral de la police judiciaire de Casablanca et les services de la Direction générale de la surveillance du territoire a permis d’arrêter ces deux suspects à bord d’une voiture légère au niveau du point de contrôle au centre de Casablanca, a indiqué la DGSN, dans un communiqué. Les perquisitions effectuées au domicile de l’un des mis en cause ont permis de saisir 3 776 comprimés de drogue, 3 000 psychotropes de type "Ecstasy", 776 psychotropes de type "Rivotril" et de 10 grammes de cocaïne, a précisé le même communiqué.

Selon la même source, le pointage des suspects dans la base de données de la DGSN a révélé que l’un des prévenus fait l’objet d’un avis de recherche national de la part des services de la police judiciaire, et ce pour son implication présumée dans une affaire d’émission d’un chèque sans provision.

Pour les besoins de l’enquête, les deux mis en cause ont été placés en garde à vue pour élucider les tenants et aboutissants de cette affaire et arrêter tous les éventuels complices dans cet acte criminel.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Casablanca - Drogues - Direction Générale de la Sûreté Nationale (DGSN) - Arrestation

Aller plus loin

Oujda : deux présumés trafiquants de drogues arrêtés

Le Service préfectoral de la Police judiciaire d’Oujda a procédé, le samedi 5 octobre, à l’arrestation de deux individus âgés de 39 et de 41 ans. Ils sont soupçonnés d’être...

Marrakech : une mère et son fils arrêtés avec 6025 comprimés psychotropes

Les agents de la police judiciaire de Marrakech ont mis la main sur une femme et son fils âgés de 45 ans et 27 ans pour possession de 6 025 comprimés psychotropes. Leur...

Marrakech : un dealer arrêté en flagrant délit de trafic de drogues dures

Un trafiquant de stupéfiants a été arrêté récemment par la brigade anti-drogue relevant du service préfectoral de la police judiciaire de Marrakech. Ce récidiviste était en...

Ces articles devraient vous intéresser :

"L’boufa", la nouvelle menace pour la société marocaine

Le Maroc pourrait faire face à une grave crise sanitaire et à une augmentation des incidents de violence et de criminalité, en raison de la propagation rapide de la drogue «  l’boufa  » qui détruit les jeunes marocains en silence.

Bientôt une centaine de radars mobiles déployés au Maroc

120 nouveaux radars seront bientôt déployés dans plusieurs villes marocaines, pour renforcer la sécurité routière. Ces équipements ont été remis mardi, à la Gendarmerie Royale et à la Direction Générale de la Sûreté Nationale (DGSN) (Police).

« L’Escobar du désert » fait tomber Saïd Naciri et Abdenbi Bioui

Plusieurs personnalités connues au Maroc ont été présentées aujourd’hui devant le procureur dans le cadre de liens avec un gros trafiquant de drogue. Parmi ces individus, un président de club de football.

Le chanteur Adil Miloudi recherché par la police

Le célèbre chanteur marocain Adil El Miloudi est sous le coup d’un mandat d’arrêt pour avoir, dans une vidéo, menacé des fonctionnaires de police.

Le Maroc face à la menace de la « Poufa », la cocaïne des démunis

Le Maroc renforce sa lutte contre la « Poufa », une nouvelle drogue bon marché, connue sous le nom de cocaïne des pauvres », qui a non seulement des répercussions sociales, notamment la séparation des familles et une augmentation des suicides et des...

Le Maroc envoie ses meilleurs policiers au Qatar

À quelques semaines du mondial de football, le Maroc a envoyé un corps d’élite au Qatar, pour participer à la couverture sécuritaire de l’événement.

Abdellatif Hammouchi nomme de nouveaux responsables

Le directeur général de la Sûreté nationale (DGSN), Abdellatif Hammouchi a procédé, mardi, à une nouvelle série de nominations au niveau de plusieurs services décentralisés de l’institution.

Boufa, la drogue qui terrifie le Maroc

Le Maroc mène des actions de lutte contre les drogues dont la « Boufa », une nouvelle drogue, « considérée comme l’une des plus dangereuses », qui « envahit certaines zones des villes marocaines, en particulier les quartiers marginaux et défavorisés. »

Dispositif exceptionnel pour le nouvel an au Maroc

La Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) s’active pour garantir la sécurité des Marocains à l’occasion du nouvel an 2023. D’ores et déjà, il a été procédé à la mise en place d’un dispositif de sécurité spécial.

Maroc : la DGSN fait un cadeau à des policiers

Fidèle à sa tradition, Abdellatif Hammouchi, directeur général du pôle DGSN-DGST, octroie un soutien financier d’exception aux policiers et employés confrontés à des traitements médicaux coûteux pour des affections graves.