La « chebakia », la pâtisserie marocaine incontournable lors du ramadan

25 mars 2023 - 17h00 - Maroc - Ecrit par : A.P

Lors du ramadan au Maroc, la « chebbakaa », des petits gâteaux traditionnels au miel, est proposée tous les jours sur les tables pour les dîners de rupture de jeûne.

Disponible dans toutes les pâtisseries marocaines, la « chebakía », encore appelée « griouch » ou « mkharqa » selon les régions, est préparée avec de la farine mélangée à d’autres ingrédients tels que du sésame moulu, de l’anis, de la cannelle, du mastic, des œufs, du beurre, de l’huile, du vinaigre et de l’eau de fleur d’oranger. Une fois mélangée, la pâte coupée en petits morceaux, est recouverte de miel ou de sirop et garnie de sésame avant d’être frite. Les « chebbakia » sont vendues entre 35 et 100 dirhams (3 et 9 euros) le kilo, selon qu’elles contiennent ou non des ingrédients plus chers comme les amandes.

À lire : Le Maroc va multiplier ses exportations de matériaux de construction

C’est une friandise qui unit toutes les classes sociales du pays, car on la retrouve, quel que soit le prix et les ingrédients qu’elle contient, aussi bien lors des grands banquets que sur les tables des familles pauvres, explique à EFE, Hicham Lahrach, chercheur en histoire de la gastronomie marocaine, ajoutant que « si le couscous est le repas de tous les vendredis, la “chebakía” est la douceur qui est toujours choisie pendant le Ramadan » chez les Marocains.

À lire : Ramadan : de bonnes affaires pour les boulangeries-pâtisseries

Pour Lahrach, la « chebakia », est aussi synonyme de solidarité. Des semaines avant le début du mois de jeûne, les femmes, notamment dans les quartiers populaires, se réunissent dans une maison et passent plusieurs jours à préparer cette pâtisserie en quantité suffisante afin de la distribuer pendant tout le mois. La « chebakia » et les dattes sont des produits incontournables sur les tables lors des iftars (premier repas après le jeûne). Certains aiment la consommer avec la « harira », la traditionnelle soupe marocaine, et d’autres préfèrent l’accompagner avec du thé à la menthe. Et vous ?

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Ramadan 2024 - Consommation

Aller plus loin

Ramadan et réseaux sociaux : les photos d’iftar divisent

Pendant le mois sacré de Ramadan, de nombreux influenceurs marocains publient quotidiennement sur les réseaux sociaux des photos de tables garnies de mets et de boissons pour la...

Al Aoula : voici les nouveautés du Ramadan 2023

Cette année encore, la chaine de télévision marocaine Al Aoula a concocté un programme riche et varié afin d’accompagner ses téléspectateurs durant le mois de Ramadan. La...

Ramadan 2023 : le Maroc change d’heure le dimanche 19 mars

Le ministère de la Transition numérique et de la Réforme de l’administration a annoncé le passage à l’heure légale GMT le dimanche 19 mars 2023 à 3h du matin, afin de permettre...

Ramadan : de bonnes affaires pour les boulangeries-pâtisseries

Durant le mois sacré du ramadan, les délices des boulangeries et pâtisseries se disputent la table du ftour des Casablancais malgré la forte promotion des plats traditionnels...

Ces articles devraient vous intéresser :

Diabète : les précautions pour passer un mois de Ramadan en toute sérénité

Le mois de Ramadan est un mois sacré pour les musulmans. Néanmoins, quelques précautions sont à suivre scrupuleusement par certaines personnes à risque souffrant de maladies chroniques, telles que le diabète.

Ramadan et diabète : un mois sacré sous haute surveillance médicale

Le jeûne du Ramadan, pilier de l’islam, implique une abstinence de boire et de manger du lever au coucher du soleil. Si ce rite revêt une importance spirituelle majeure pour les fidèles, il n’en demeure pas moins une période à risque pour les personnes...

Le Maroc a changé d’heure cette nuit

Le Maroc est repassé cette nuit à l’heure GMT, conformément aux dispositions du décret 2.18.855 du 26 octobre 2018 relatif à l’heure légale et à l’arrêté du Chef de gouvernement du 06 mars 2023, dans le cadre du mois sacré de Ramadan.

"Lbouffa" : La cocaïne des pauvres qui inquiète le Maroc

Une nouvelle drogue appelée « Lbouffa » ou « cocaïne des pauvres », détruit les jeunes marocains en silence. Inquiétés par sa propagation rapide, les parents et acteurs de la société civile alertent sur les effets néfastes de cette drogue sur la santé...

Ramadan : Un mois de spiritualité… et de bagarres ?

Le Ramadan, mois sacré pour les musulmans, est synonyme de spiritualité et de partage. Mais au Maroc, il prend également une tournure plus sombre avec l’apparition d’un phénomène bien connu : la “Tramdena”. Ce terme désigne l’irritabilité et...

Ramadan pour les joueurs de Ligue 1 : réaction de la ministre des Sports

La ministre des Sports, Amélie Oudéa-Castéra, s’est exprimée mercredi au sujet du communiqué de la Fédération française de football (FFF) interdisant les interruptions de matchs pour permettre aux joueurs musulmans de rompre le jeûne. Elle invite au...

"Tramdena" ou "mramden", phénomène du Ramadan au Maroc

Pendant les heures de jeûne du Ramadan, les bagarres font fureur dans les rues du Maroc. Cette année, cela a même dégénéré en meurtre dans certaines régions du pays. Ce phénomène est connu au Maroc sous le nom de "Tramdena". Quelqu’un de "mramden", est...

Ramadan 2023 : voici le programme de 2M

Dans le cadre des préparatifs du ramadan 2023, la deuxième chaîne de télévision nationale, 2M, a dévoilé le programme qu’elle propose aux téléspectateurs.

Maroc : clap de fin pour Jumia Food

Les Marocains ayant l’habitude de commander via Jumia Food devront dorénavant se diriger vers un concurrent. L’entreprise vient d’annoncer la fin de son service au Maroc.

Chaâbane débute mercredi, le ramadan dans un mois

Le premier jour du mois de Chaâbane de l’année 1444 de l’hégire correspond au mercredi 22 février 2023, a annoncé hier le ministère des Habous et des Affaires Islamiques dans un communiqué.