La Chine fait don de respirateurs artificiels au Maroc

29 mars 2020 - 23h40 - Maroc - Ecrit par : G.A

La Chine prête main forte au Maroc. Un Boeing 787 de la RAM contenant des équipements médicaux entrant dans le cadre de la lutte contre la propagation du coronavirus, a atterri jeudi sur le tarmac de l’aéroport international Mohamed V de Casablanca.

Parmi les équipements médicaux offerts au Maroc, se trouvent des respirateurs artificiels, "devenus rares dans le monde, car utilisés dans les services de réanimation au profit des patients atteints de coronavirus". À l’échelle internationale, "de grands groupes se précipitent aujourd’hui pour produire des respirateurs artificiels, tenant compte de la prévalence généralisée du coronavirus qui provoque un essoufflement chez les personnes contaminées". Le besoin en respirateurs se fait donc grand dans tous les pays du monde, attaqués par le virus.

Selon la chaîne de télévision officielle de la Chine, un premier avion s’était déjà posé au Maroc lundi, avec à son bord, 15 000 paires de gants médicaux, 20 000 "masques N95", 2 000 combinaisons de protection, ainsi que d’autres fournitures médicales de plus en plus nécessaires en ces temps de crise. Ces équipements ont été livrés à Rabat et au Souss, deux régions qui ont noué des relations amicales fortes avec la province chinoise du Guizhou. Parmi les équipements, il y a également 5 000 détecteurs du coronavirus, offerts par des sociétés chinoises basées au Maroc et par la communauté chinoise résidant à Casablanca.

Le vice-ministre chinois des Affaires étrangères, Luo Zhaohui, a annoncé jeudi, lors d’une conférence de presse que  "la Chine s’est engagée à fournir une aide d’urgence à plus de 80 pays, ainsi qu’à des organisations internationales et régionales telles que l’Organisation mondiale de la santé (OMS) et l’Union africaine (UA)". Il a ajouté que son pays a fait "don de 20 millions de dollars américains à l’OMS pour faciliter la coopération internationale dans ce domaine".

En plus de cela, les autorités chinoises ont transmis, selon le directeur adjoint de la Commission nationale de la santé de Chine, "le dernier plan de diagnostic, de traitement, de prévention et de contrôle, ainsi que d’autres documents techniques". Des documents qui ont été immédiatement partagés avec plus de 180 pays et plus de 10 organisations internationales et régionales.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Chine - Don - Santé - Coronavirus au Maroc (Covid-19)

Aller plus loin

Les respirateurs 100% marocains opérationnels

Les hôpitaux marocains vont réceptionner un premier lot de 500 unités de respirateurs artificiels, produits localement d’ici la semaine prochaine, selon le ministère de...

Le Maroc envoie un Boeing 767 cargo en Chine

Un avion cargo de la Royal air Maroc a décollé dans la nuit de samedi 21 à dimanche 22 mars, en direction de la Chine afin de charger une importante quantité d’équipements et de...

Les respirateurs artificiels 100 % marocains enfin autorisés

Après plusieurs mois de blocage, les respirateurs artificiels Made in Morocco ont enfin reçu le quitus des autorités sanitaires. La signature du protocole d’accord a eu lieu en...

Des avions de Royal Air Maroc envoyés en Asie

Le Maroc acquiert des équipements et du matériel médical en Chine et en Corée du Sud afin de contrer la propagation du coronavirus sur son territoire. Dans ce cadre, Royal Air...

Ces articles devraient vous intéresser :

"L’boufa", la nouvelle menace pour la société marocaine

Le Maroc pourrait faire face à une grave crise sanitaire et à une augmentation des incidents de violence et de criminalité, en raison de la propagation rapide de la drogue «  l’boufa  » qui détruit les jeunes marocains en silence.

Royal air Maroc relance une ligne vers le Portugal

La compagnie aérienne Royal Air Maroc (RAM) a annoncé la reprise de la liaison Casablanca-Porto. Cette ligne est restée suspendue depuis le début de la pandémie de Covid-19.

Maroc : des substances toxiques dans les emballages alimentaires

Une récente étude a révélé la présence de substances chimiques per – et polyfluoroalkylées (PFAS) dans certains emballages alimentaires à usage unique au Maroc.

"Lbouffa" : La cocaïne des pauvres qui inquiète le Maroc

Une nouvelle drogue appelée « Lbouffa » ou « cocaïne des pauvres », détruit les jeunes marocains en silence. Inquiétés par sa propagation rapide, les parents et acteurs de la société civile alertent sur les effets néfastes de cette drogue sur la santé...

Le Maroc ouvre ses portes aux médecins étrangers

Des médecins étrangers pourront bientôt exercer au Maroc. C’est ce que vient de confirmer le ministre de la Santé Khaled Ait Taleb.

Atteint par le Covid-19, Noussair Mazraoui donne de ses nouvelles

L’international marocain Noussair Mazraoui a reçu le soutien de ses fans qui ont appris qu’il a attrapé le Covid-19 lors de sa participation à la coupe du monde Qatar 2022. À son tour, il leur a exprimé sa gratitude.

Maroc : l’état d’urgence sanitaire prolongé encore d’un mois

Réuni en séance hebdomadaire ce jeudi 29 décembre 2022, le gouvernement a décidé de prolonger jusqu’au 31 janvier 2023, l’état d’urgence sanitaire.

Au Maroc, l’été rime avec piqûres de scorpion

La recrudescence des piqûres de scorpion dans certaines régions du Maroc, en cette période de canicule et de saison estivale, inquiète. Les spécialistes appellent les citoyens à prendre les précautions pour prévenir ces piqûres mortelles.

Au Maroc, les médecins sont des mauvais payeurs d’impôts

Au Maroc, peu de médecins s’acquittent de leurs impôts. Fort de ce constat, le gouvernement opte désormais pour la retenue à la source pour les revenus de l’ensemble des professions libérales, la déclaration annuelle fiscale ayant montré ses limites.

Le Maroc prolonge encore l’état d’urgence sanitaire

Réuni jeudi lors de sa séance hebdomadaire, le conseil de gouvernement a adopté le projet de décret portant prorogation, à nouveau, de l’état d’urgence sanitaire.