La colère du roi Mohammed VI emporte-t-il le plan Azur ?

27 février 2020 - 11h20 - Economie - Ecrit par : S.A

La décision du roi Mohammed VI concernant la construction de la nouvelle station balnéaire et touristique "Taghazout bay", met à mal le plan Azur.

Le plan Azur est sérieusement en difficulté. Plusieurs de ses composantes sont démolies pour de "graves irrégularités". De même, elle fait l’objet d’investigations, fait savoir L’Économiste. Cette station balnéaire a peu de chance d’aboutir.

Le roi Mohammed VI, lors d’une visite, avait récemment ordonné l’arrêt des travaux de construction de la nouvelle station balnéaire et touristique "Taghazout bay", la démolition des villas et d’une partie des hôtels, et enfin la reconstruction de plusieurs édifices. Le souverain avait pris cette décision en raison de nombreuses irrégularités relevées dans la construction de cette station. Le plan Azur faisant partie du programme, sa réalisation s’avère désormais bloquée.

L’ambition du Maroc est de faire de Taghazout, une success story avec 9 hôtels de luxe opérationnels. Il s’agit, plus précisément, de 4 hôtels 5 étoiles (Tikida Riu Argan Bay, Hyatt Regency, Fairmont, Hilton, Pickalbatros) et d’un hôtel 4 étoiles (Marriott).

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Tourisme - Mohammed VI - Taghazout - Colère royale

Aller plus loin

En colère, le roi Mohammed VI fait démolir des villas et des hôtels

Après les nombreuses irrégularités relevées dans la construction de la nouvelle station balnéaire et touristique "Taghazout bay" lors d’une visite, le roi Mohammed VI a ordonné...

Une colère royale derrière la démolition club nautique de la Marina de Bouregreg

Les autorités de la Wilaya de Rabat ont procédé à la démolition du club nautique de la Marina de Bouregreg. À l’origine de cette opération, une colère du roi Mohammed VI.

Maroc : les villas démolies après la colère du roi Mohammed VI, avaient été vendues

Les villas démolies de Sud Partners, dans le cadre de l’opération de démolition des bâtiments non autorisés au sein de la station balnéaire Taghazout Bay, auraient été cédées à...

Ces articles devraient vous intéresser :

Un mois après le séisme, le tourisme marocain se redresse

Le Maroc conjugue désormais au passé l’impact négatif du puissant et dévastateur tremblement de terre du 8 septembre qui a endeuillé le peuple marocain et causé d’énormes dégâts matériels sur son tourisme. L’industrie se porte mieux que jamais.

Le roi Mohammed VI ne fera plus de discours du 20 août

Le roi Mohammed VI ne prononcera plus le discours de la célébration de la Révolution du Roi et du Peuple le 20 août. Celui-ci, selon le Cabinet royal est trop proche du discours du Trône et celui de la rentrée parlementaire.

« J’ai visité le Maroc - voici pourquoi je n’y retournerai jamais »

Sur la toile, des tiktokeurs et Youtubeurs – dont des Américains – déconseillent à leurs followers de se rendre au Maroc et en évoquent les raisons. Ils disent ne plus avoir l’intention de retourner dans le royaume.

Le Maroc compte doubler ses arrivées touristiques d’ici 2030

Dans un contexte de reprise du secteur touristique, le Maroc a revu ses ambitions à la hausse, ambitionnant de doubler le nombre d’arrivées à l’horizon 2030.

Emmanuel Macron prépare une visite officielle au Maroc

La relation entre la France et le Maroc, après une période de tensions, semble se diriger vers un apaisement et cela pourrait même aboutir à la visite au royaume du président Emmanuel Macron très prochainement.

Appel à l’intervention du roi Mohammed VI pour remanier le gouvernement

Sur la toile, les internautes marocains sollicitent l’intervention du roi Mohammed VI pour un remaniement urgent du gouvernement d’Aziz Akhannouch.

Le tourisme marocain connaît une embellie pendant les fêtes de fin d’année

Au Maroc, plusieurs établissements hôteliers ont fait le plein pendant les fêtes de fin d’année. Une embellie après deux ans difficiles de crise sanitaire liée au Covid-19.

Le Maroc a déjà investi 25 millions d’euros dans l’exploration pétrolière cette année

Le Maroc, à travers l’Office national marocain des hydrocarbures (ONHYM), a investi, entre janvier et septembre, 275 millions de dirhams (25 millions d’euros) dans l’exploration pétrolière.

Les couples non-mariés pourraient partager une chambre d’hôtel au Maroc

Au Maroc, le ministère du Tourisme, de l’artisanat et de l’économie sociale et solidaire a engagé des concertations avec les ministères de l’Intérieur et de la Justice, en vue de la levée de l’interdiction pour les couples non-mariés de partager la...

Tourisme au Maroc : une baisse de recettes qui inquiète

Alors que les arrivées pourraient atteindre 15,5 millions de voyageurs en 2024, soit un million de plus qu’en 2023, les recettes touristiques devraient poursuivre leur tendance à la baisse notée depuis 8 mois pour s’établir à 100 milliards de dirhams...