Le Conseil d’Etat rejette les demandes de suspension de déchéance de nationalité de cinq ex-« terroristes »

21 novembre 2015 - 16h00 - France - Ecrit par : Bladi.net

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

La Conseil d’Etat a rejeté vendredi les demandes de suspension du décret de la déchéance de la nationalité française formulées par cinq « ex-terroristes », dont quatre franco-marocains.

Ainsi les demandes formulées par les quatre Franco-marocains Fouad Charouali, Rachid Aït El Hadj, Bachir Ghoumid, Redouane Aberbri et le Frranco-truc Attila Turk, accusés d’être liés au groupe responsable des attentats de Casablanca en 2003, ont été rejetées par le Conseil d’Etat.

Saisi en urgence par les cinq hommes, la plus haute juridiction administrative a estimé « au vu de l’argumentation des requérants, qu’il n’existait pas de doute sérieux sur la légalité de ces décrets. Il a donc refusé de faire droit à ces demandes de suspension » et rappelle que les déchéances de la nationalité française attaquées par les requérants pour « excès de pouvoir » restent applicables jusqu’à ce que « le Conseil d’Etat se prononce définitivement sur leur légalité ».

Les cinq hommes risqueraient d’être « torturés » dans leur pays d’origine ont estimé leurs avocats respectifs. Ils ont été condamnés en 2007 à des peines allant jusqu’à six ans de prison pour « participation à une association de malfaiteurs en vue de la préparation d’un acte terroriste »

Sujets associés : France - Droits et Justice - Attentats de Casablanca - Déchéance de la nationalité

Suivez Bladi.net sur Google News

Aller plus loin

Kadem Saher demande la nationalité marocaine

Le chanteur d’origine irakienne Kadem Saher vient de faire la demande de nationalité marocaine. C’est une suite logique après son installation définitive dans la région de...

Quatre "terroristes" marocains déchus de leur nationalité française attaquent Bernard Cazeneuve

Qualifiés de terroristes par le ministère de l’Intérieur français Bernard Cazeneuve et sous le coup d’une procédure de déchéance de la nationalité, cinq hommes ont déposé lundi un...

Un Marocain perd la nationalité française

Fayçal Aït Messoud, 23 ans, a perdu sa nationalité française en raison de sa tentative de rejoindre la Syrie quelques jours après les attaques contre Charlie Hebdo et...

La France demande la déchéance de la nationalité de quatre Franco-marocains

Quatre Franco-marocains condamnés dans des affaires de terrorisme risquent de perdre la nationalité française dans les prochains mois. L’annonce a été faite par le ministre de...

Nous vous recommandons

France

Bonne nouvelle pour les étudiants marocains en situation de précarité en France

La ministre française de l’Enseignement supérieur, Sylvie Retailleau, a annoncé ce lundi que les étudiants en situation de précarité, dont font partie de nombreux Marocains, pourront avoir un repas à 1 euro jusqu’à...

Colère des ressortissants français bloqués au Maroc

La suspension depuis le 30 mars dernier des liaisons aériennes entre la France et le Maroc met à mal le retour vers leur pays de certains ressortissants français, qui se sont retrouvés devant le fait accompli. Ils dénoncent une situation difficile et...

La franco-marocaine Sarah El Haïry, nommée secrétaire d’Etat

Annoncée il y a quelques jours dans le nouveau gouvernement de Jean Castex, la députée franco-marocaine (MoDem) de la 5e circonscription de Loire-Atlantique, Sarah El Haïry a été finalement nommée, ce dimanche 26 juillet 2020, secrétaire d’État, chargée de...

Un député français demande l’ouverture d’un consulat de France à Dakhla

M’jid el Guerrab, député du groupe Agir ensemble (Majorité présidentielle), plaide pour l’ouverture d’un consulat de France à Dakhla. Cela facilitera aux ressortissants français qui habitent à Dakhla et à Laâyoune, et qu’il représente à l’Assemblée nationale,...

Les renseignements français surveillent les imams marocains

Une brigade spéciale créée au sein des services de renseignement français mène une enquête sur la vie de 200 imams, encadrants religieux et enseignants marocains envoyés en France. Les enquêteurs fouillent également dans la vie de leurs familles, proches et...

Droits et Justice

Casablanca : prison ferme pour avoir vandalisé des bus

La justice a condamné quatre jeunes à diverses peines de prison pour avoir attaqué des bus de la société espagnole Alsa, nouvellement mis en circulation dans la ville de Casablanca.

Deux Espagnols en prison pour le meurtre d’un Marocain

Le tribunal provincial de Tarragone a rejeté la demande de mise en liberté provisoire de deux Espagnols, présumés auteurs du meurtre d’un Marocain, estimant les faits suffisamment graves et évoquant un risque de fuite et de destruction de...

Il détourne 3 millions de dirhams d’une agence bancaire à Marrakech

La chambre criminelle près la Cour d’appel chargée des affaires financières à Marrakech a condamné un ex-fonctionnaire d’Al Barid Bank, à trois ans de prison ferme. Il a détourné plus de trois millions de...

Maroc/vague d’infanticides : la population exaspérée, crie haro sur un gouvernement incapable

La douleur du double assassinat du petit Adnane à Tanger et de Naïma Arouhi dans la ville de Zagora est encore vive et suscite une vague de colère et de révolte au Maroc. Internautes et associations se mobilisent pour amener les autorités à assumer...

Un litige en justice à l’origine d’un homicide à Berrechid

À Berrechid, un employé avait porté un litige en justice après avoir été licencié abusivement par son employeur. Ce dernier s’est donné la mort par strangulation à l’aide d’une corde.

Attentats de Casablanca

Attentats de Madrid : deux Marocains seront libérés cette année

Trois des 18 condamnés pour les attentats de Madrid sortiront de prison cette année. Il s’agit d’Antonio Toro, Rachid Aglif et Mohamed Bouharrat. Les principaux accusés finiront de purger leurs peines en...

16 mai 2003 : douloureux souvenir ou réveil du Maroc contre l’ennemi terroriste ?

Frappé de plein fouet par cinq attentats, il y a 19 ans à Casablanca, le Maroc a appris de cette douloureuse expérience. Depuis ce triste soir du vendredi 16 mai 2003, le royaume a mis en place une stratégie de sécurité proactive qui lui a permis de...

Attentats terroristes de Casablanca, 18 ans après

Les attentats terroristes du 16 mai 2003 à Casablanca ont rappelé aux Marocains que leur pays n’était pas à l’abri du terrorisme. Les familles des victimes de ces événements dramatiques demandent toujours, 18 ans après, à ce que la vérité sur l’identité des...

Maroc : peine de mort pour le cerveau des attentats de Casablanca

Le principal organisateur des attentats de mai 2003 a écopé de la peine de mort en première instance. Déchu de sa nationalité danoise, il a été extradé vers le Maroc il y a près d’un an.

Le cerveau des attentats de Casablanca échappe à la peine capitale

Said Mansour, principal instigateur des attentats de Casablanca, évite la peine de mort. Condamné en première instance à la peine capitale, l’homme de 61 ans a vu sa sentence commuée en 25 ans de réclusion...

Déchéance de la nationalité

Près d’une cinquantaine de Marocains déchus de leur nationalité belge

En Belgique, une cinquantaine de combattants partis en Syrie ou en Afghanistan et par ailleurs condamnés pour terrorisme — majoritairement des Belgo-Marocains — ont été, à ce jour, déchus de leur nationalité...

Quatre Marocains perdent leur nationalité française

La Cour européenne des droits de l’homme (CEDH) a confirmé, jeudi, la déchéance des nationalités de 4 Franco-Marocains et d’un Franco-turc. Saisie par les mis en cause, la CEDH a estimé que la France n’a pas violé leurs droits...

Un haut responsable marocain risque de perdre la nationalité française

L’ancien directeur de l’Agence urbaine de Marrakech risque de perdre la nationalité française. L’homme purge une peine de 10 ans de prison, pour une affaire de corruption.

Un Suisse condamné au Maroc pourrait perdre sa nationalité

Le ressortissant suisse condamné au Maroc dans l’affaire dite des meurtres d’Imlil pourrait être déchu de sa nationalité. Sa demande de transfert en Suisse a été rejetée par les autorités. Nicholas P. représenterait « une menace pour la sécurité intérieure de...

La Belgique retire la nationalité à des Marocains

Huit personnes, dont des Marocains, condamnées pour terrorisme, ont été déchues de la nationalité belge en leur absence. La justice leur reproche «  d’avoir manqué gravement à leurs obligations de citoyens belges ...