Corruption au Maroc : un ancien député condamné à 9 ans de prison

7 juillet 2023 - 09h30 - Maroc - Ecrit par : Bladi.net

L’ancien député et maire de Had Soualem, Zine El Abidine El Howass, surnommé « Moul 17 milliards », a vu sa peine initiale de 7 ans de prison s’alourdir à 9 ans en appel en début de semaine.

Le verdict est tombé suite à son implication dans plusieurs délits tels que la dilapidation de deniers publics, le chantage, la falsification et la corruption.

A lire : Maroc : 7 ans de prison pour le député aux "17 milliards"

L’affaire remonte à juin 2017, lorsqu’une opération policière non loin de Casablanca, a conduit à l’arrestation d’El Howass et plusieurs de ses complices. Une importante somme d’argent fut également saisie lors de cette perquisition. Bien que certains médias aient évoqué la saisie de 17 milliards de centimes en espèces (soit 170 millions de dirhams), cette information avait été formellement démentie par la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN).

De nombreuses plaintes avaient été déposées dès 2017 par des promoteurs immobiliers. L’ancien maire était accusé d’avoir octroyé, sans appel d’offres, un marché de 80 millions de dirhams pour un projet d’aménagement urbain dans la commune dont il était le président. Il lui était également reproché d’avoir ordonné l’abattage d’une série d’eucalyptus le long d’une route nationale, le bois étant destiné à alimenter ses hammams.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Casablanca - Corruption - Had Soualem - Zine El Abidine Howass

Aller plus loin

Scandale à Fès : Député, élus et fonctionnaires impliqués dans une énorme fraude

À Fès, un député, des élus et des fonctionnaires se retrouvent dans le collimateur de la justice, pour fraude dans une vente aux enchères de voitures saisies à la fourrière...

Un député marocain en prison pour crimes financiers

La chambre criminelle près la Cour d’appel de Casablanca chargée des crimes financiers a rendu son verdict dans l’affaire de dilapidation et de détournement de fonds publics...

Un député marocain poursuivi pour débauche

Le député Yassine Radi, membre du parti de l’Union constitutionnelle (UC), son ami homme d’affaires, deux jeunes femmes et un gardien comparaissent devant la Chambre criminelle...

Maroc : le député « aux 17 milliards » a perdu son siège

Le président de la commune de Had Soualem, dans la région de Berrechid, Zine El Abidine Howass, vient de perdre son siège au parlement.

Ces articles devraient vous intéresser :

Corruption au Maroc : Les chiffres alarmants

La lutte contre la corruption ne produit pas de résultats encourageants au Maroc qui est mal logé dans les classements mondiaux depuis quatre ans.

Maroc : des élus communaux corrompus révoqués

Le ministre de l’Intérieur Abdelouafi Laftit part en croisade contre la corruption au sein des collectivités territoriales. Il a instruit les walis et gouverneurs à l’effet de révoquer les présidents de communes qui sont en situation de conflits...

Hafid Derradji accuse la CAF de corruption à cause du Maroc

Le commentateur sportif algérien de beIN Sports, Hafid Derradji, affirme que la Confédération africaine de football (CAF) a attribué l’organisation de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) 2025 au Maroc et n’hésite pas à accuser l’organisation de...

Corruption au Maroc : des élus et entrepreneurs devant la justice

Au Maroc, plusieurs députés et élus locaux sont poursuivis devant la justice pour les infractions présumées de corruption et d’abus de pouvoir.

Maroc : les tribunaux submergés après la levée des mesures restrictives

Depuis que l’amélioration de la situation épidémiologique au Maroc a entraîné l’assouplissement des mesures restrictives, la vie a repris dans les tribunaux avec une hausse considérable du nombre de plaintes, procès et affaires pénales.

Maroc : la liste des députés poursuivis pour corruption s’allonge

Trois députés marocains viennent d’être déférés devant la justice pour corruption. Déjà une vingtaine de parlementaires sont poursuivis en justice pour des faits de corruption et dilapidation des deniers publics.

Soupçons de corruption par le Maroc au Parlement européen

Le scandale de corruption qui secoue le Parlement européen continue de livrer ses secrets. Le Maroc est, lui, aussi soupçonné d’avoir sollicité des eurodéputés pour qu’ils interviennent en sa faveur notamment sur la question du Sahara.

Maroc : les crimes financiers ont baissé de 47% en 2021

La lutte contre les crimes financiers et économiques au Maroc porte peu à peu ses fruits. En 2021, les affaires liées à ces délits ont fortement régressé de 47,30%, selon le rapport annuel de la présidence du parquet.

Corruption au Maroc : les chiffres qui révèlent l’étendue des dégâts

Une étude de l’Instance Nationale de la Probité, de la Prévention et de la Lutte contre la Corruption (INPPLC) dresse un état des lieux préoccupant de la corruption au Maroc.

L’Europe cherche à punir le Maroc

L’éclatement du scandale de corruption au Parlement européen doublé d’une résolution relevant la détérioration des droits de l’Homme est à l’origine des nouvelles tensions entre le Maroc et l’Europe. Cette dernière cherche-t-elle à punir le royaume ?