Corruption policière au Maroc : un Espagnol raconte (vidéo)

2 octobre 2023 - 20h00 - Maroc - Ecrit par : A.P

Un jeune Espagnol en séjour au Maroc s’est fait gruger par des policiers marocains. Il raconte sa mésaventure.

« Je viens de payer le premier pot-de-vin de ma vie. Nous traversions l’Atlas et lorsque nous avons pris un virage à gauche, il faisait très sombre. Il faisait nuit. Soudain, la police m’a arrêté et ils ont inventé que j’avais sauté un panneau d’arrêt », raconte l’utilisateur espagnol Ibai Rider (@ibairider) dans une vidéo publiée sur Tik Tok.

À lire : Cinq policiers déférés pour extorsion et corruption à Salé

Le jeune homme explique que le policier marocain lui a demandé de descendre de la voiture, demandé ses papiers et a fini par lui infliger une amende de 400 dirhams, soit environ 40 euros. « J’étais un peu dépité parce que je n’avais rien fait, mais je n’ai pas le choix, je devais la payer », a-t-il ajouté.

À lire : Rabat : trois policiers au cœur d’un scandale de détournement de fonds

Et de poursuivre : « Je sors un billet de 200 dirhams et soudain, ils se regardent, s’échangent quelques mots et l’empochent. Ils ne m’ont plus donné l’amende, donc j’avais l’air d’un imbécile. Maintenant, j’ai 20 euros de moins et non 40 et une histoire à raconter à mes petits-enfants ».

" data-video-id="7283555346340416800" style="max-width: 605px;min-width: 325px;" >
@ibairider

La policia de marruecos me pide un soborno

♬ sonido original - Ibai Rider

Sujets associés : Espagne - Corruption - Police marocaine - Vidéos

Aller plus loin

Corruption à Fès : le vice-président tombe dans le piège

Un élu du conseil de l’arrondissement de Jnane El Ouard à Fès a été arrêté mardi, pris en flagrant délit de corruption, alors qu’il recevait une somme de 15 000 dirhams.

Hammouchi veut des policiers plus « gentils »

Le directeur général du pôle DGST-DGSN, Abdellatif Hammouchi, a adressé une note circulaire à tous ses services, leur demandant de faire preuve de respect, de gentillesse et de...

Maroc : deux policiers arrêtés pour « conduite inappropriée »

Soupçonnés d’être impliqués dans deux incidents distincts, à Safi et à Agadir, deux policiers font l’objet d’une enquête judiciaire ouverte par les services provinciaux de la...

Rabat : trois policiers au cœur d’un scandale de détournement de fonds

Trois agents de police ont été arrêtés dans le cadre d’une enquête menée par le Bureau national de lutte contre la délinquance économique et financière. Ils sont soupçonnés de...

Ces articles devraient vous intéresser :

Corruption au Maroc : arrestation d’un ex-ministre, un avertissement pour les responsables ?

Après l’arrestation jeudi de Mohamed Moubdii, député du Mouvement populaire (MP) et ancien ministre, pour des crimes financiers présumés, des voix s’élèvent pour appeler le gouvernement marocain à renforcer sa lutte contre la corruption et...

Deux fonctionnaires du consulat du Maroc à Barcelone en prison

Accusés de détournement de fonds, deux anciens fonctionnaires du consulat du Maroc à Barcelone ont été placés en détention, mercredi, par le procureur général du Roi près du tribunal des crimes financiers de Rabat.

Le Maroc fait la chasse au détournement de l’argent public

Le gouvernement marocain fait de la restitution de l’argent détourné, ainsi que la lutte contre les crimes financiers et la corruption ses priorités et entend mener plusieurs actions dans ce sens, afin de sanctionner sévèrement ceux qui détournent des...

La police marocaine recrute

La Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) a annoncé un grand concours de recrutement de plusieurs grades au sein du corps de la police. Le concours aura lieu le 16 juillet à Rabat et dans d’autres villes si nécessaire. Au total, 6 607...

Maroc : Vague d’enquêtes sur des parlementaires pour des crimes financiers

Une vingtaine de parlementaires marocains sont dans le collimateur de la justice. Ils sont poursuivis pour faux et usage de faux, abus de pouvoir, dilapidation et détournement de fonds publics.

Maroc : la liste des députés poursuivis pour corruption s’allonge

Trois députés marocains viennent d’être déférés devant la justice pour corruption. Déjà une vingtaine de parlementaires sont poursuivis en justice pour des faits de corruption et dilapidation des deniers publics.

Maroc : les crimes financiers ont baissé de 47% en 2021

La lutte contre les crimes financiers et économiques au Maroc porte peu à peu ses fruits. En 2021, les affaires liées à ces délits ont fortement régressé de 47,30%, selon le rapport annuel de la présidence du parquet.

Maroc : des élus communaux corrompus révoqués

Le ministre de l’Intérieur Abdelouafi Laftit part en croisade contre la corruption au sein des collectivités territoriales. Il a instruit les walis et gouverneurs à l’effet de révoquer les présidents de communes qui sont en situation de conflits...

Un beau cadeau de fin d’année pour la police marocaine

Les agents de la direction générale de la sûreté nationale (DGSN), travaillant dans les différentes directions au niveau national, recevront en cette fin d’année, une prime exceptionnelle, octroyée par le directeur général Abdellatif Hammouchi.

Maroc : des sanctions disciplinaires à l’Institut royal de police

La Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) a annoncé samedi une série de sanctions disciplinaires et de mesures d’évaluation des performances contre certains policiers de l’Institut royal de police (IRP). Cette annonce fait suite à une enquête...