Covid-19 au Maroc : aucun relâchement admis durant l’Aid Al Fitr

13 mai 2021 - 17h00 - Maroc - Ecrit par : J.D

Les autorités marocaines n’envisagent pas la possibilité de lever encore moins d’alléger, durant les jours de l’Aïd Al Fitr, les restrictions en vigueur dans le cadre de la lutte contre la pandémie du coronavirus, a affirmé mercredi, Saaid Amzazi, le porte-parole du gouvernement.

Selon le Chef du gouvernement, Saad Dine El Otmani, l’engouement que suscite l’Aid Al Fitr dans le royaume requiert beaucoup de prudence et de vigilance durant ces moments de ferveur populaire. À cet effet, rappelle-t-il, toutes les mesures édictées pour lutter contre la propagation du virus restent de vigueur y compris, l’interdiction des déplacements nocturnes de 20H00 à 06H00 et le bouclage inter-villes.

La position du gouvernement s’inscrit dans la logique de préservation de la santé des populations lors de l’Aïd afin d’éviter une surprise désagréable à la suite de ces moments de fête, a expliqué El Otmani qui rappelle qu’aucun relâchement ne doit être de mise et que les instances chargées de faire respecter ces mesures vont poursuivre sans relâche leur mission, a indiqué à la presse, le ministre de l’Éducation nationale et Porte-Parole du gouvernement, Saaid Amzazi.

Le chef du gouvernement est revenu sur les exploits réalisés par le Maroc concernant notamment, la campagne nationale de vaccination anti-Covid. Il a félicité l’ensemble du corps sanitaire, sécuritaire et administratif acteurs de premier plan pour le bon déroulement de cette opération qui fait actuellement du royaume une des destinations les plus sûres du monde.

Sujets associés : Santé - Saâdeddine El Othmani - Gouvernement marocain - Ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche scientifique et de la Formation des cadres - Aïd Al fitr 2024 - Saaïd Amzazi - Coronavirus au Maroc (Covid-19)

Aller plus loin

Rabat : interdiction de tout attroupement ou rassemblement sur la voie publique

Les autorités locales de la Wilaya de la région de Rabat-Salé-Kénitra ont annoncé l’interdiction de tout attroupement ou rassemblement sur la voie publique. Cette mise au point...

La ville de Fès confinée durant l’Aid al Fitr ?

À la veille de la célébration de l’Aïd Al Fitr, des informations font état d’éventuelles restrictions des déplacements à destination et en provenance de la ville de Fès. Le...

Covid-19 au Maroc : des bons chiffres qu’il faut maintenir

La crise sanitaire semble être sous contrôle au Maroc. Et ceci grâce aux mesures préventives instaurées durant le mois de ramadan et leur respect dans les villes.

Aïd 2021 : la Belgique assouplit les mesures pour les musulmans

La communauté musulmane en Belgique obtient des autorités l’allègement des mesures restrictives dans le cadre de la célébration de la fête de l’Aïd al fitr. Le gouvernement...

Ces articles devraient vous intéresser :

Une maladie menace les enfants marocains

La propagation de la maladie de leishmaniose dans plusieurs provinces marocaines préoccupe le Parlement. Une députée a interpellé le ministre de la Santé et de la Protection sociale Khalid Ait Taleb sur ce sujet.

"Lbouffa" : La cocaïne des pauvres qui inquiète le Maroc

Une nouvelle drogue appelée « Lbouffa » ou « cocaïne des pauvres », détruit les jeunes marocains en silence. Inquiétés par sa propagation rapide, les parents et acteurs de la société civile alertent sur les effets néfastes de cette drogue sur la santé...

La fête de l’Aïd Al-Adha fait craindre le pire

À quelques jours de la célébration de l’Aïd Al-Adha, le Maroc enregistre de plus en plus de décès liés au Covid-19. Les Marocains craignent que la situation épidémiologique ne s’aggrave avec la célébration dimanche, la fête du sacrifice.

Des personnes condamnées pour terrorisme graciées par le roi Mohammed VI

Le roi Mohammed VI a gracié quelque 1518 personnes à l’occasion de l’Aïd al fitr fêté ce samedi 22 avril au Maroc, dont certaines ont été condamnées dans des affaires de terrorisme. Voici le détail de ces grâces :

Covid-19 : les Marocains désertent les centres de vaccination

Au Maroc, ce n’est plus la grande affluence dans les centres de vaccination. La stabilité de la situation épidémiologique semble expliquer ce désintérêt des Marocains pour la vaccination contre le Covid-19.

Royal air Maroc relance une ligne vers le Portugal

La compagnie aérienne Royal Air Maroc (RAM) a annoncé la reprise de la liaison Casablanca-Porto. Cette ligne est restée suspendue depuis le début de la pandémie de Covid-19.

L’état de santé de la chanteuse Khadija El Bidaouia s’aggrave

Nawal, la fille de la chanteuse Khadija El Bidaouia a annoncé qu’en raison de la propagation du cancer du poumon dont souffre sa mère, les médecins ont décidé d’arrêter la chimiothérapie.

Zineb Redouani rassure sur son état de santé

Blessée lors de la finale de la Coupe d’Afrique Féminine 2022, jouée le 23 juillet dernier, Zineb Redouani inquiétait pour son état de santé. Elle se veut aujourd’hui rassurante.

Ramadan : conseils pour un jeûne en période de chaleur

Le jeûne du ramadan est encore dur cette année, surtout dans certaines régions où les températures dépassent parfois les 40 degrés. Pour que la journée se passe au mieux, il est essentiel de bien s’hydrater et de manger équilibré le soir. Pour rompre...

Le jeûne du ramadan est-il compatible avec le diabète ?

Quel est l’impact du jeûne de ramadansur la santé d’un fidèle diabétique et quels sont les risques encourus ? Abdul Basit et Yakoob Ahmedani, tous deux médecins, donnent leur avis sur cette question qui préoccupe de nombreux fidèles musulmans.