Covid-19 : le Maroc durcit les mesures de veille et de riposte

10 février 2021 - 13h30 - Maroc - Ecrit par : I.L

Dans une circulaire adressée ce lundi aux directeurs régionaux de la Santé, l’autorité de tutelle, Khalid Ait Taleb a annoncé l’ajout de nouvelles mesures dans le cadre des procédures de veille et de riposte contre le Covid-19.

Ces mesures concernent « la prolongation de la durée de l’isolement des contacts de 7 à 10 jours », la « possibilité d’utilisation de test antigénique rapide dans le dépistage des contacts » ainsi que la « réalisation systématique d’un prélèvement pour RT-PCR en cas de TAR négatif chez un cas suspect avec un facteur de risque ou une forte suspicion clinique ».

À ces mesures s’ajoutent l’adoption « de la plateforme de surveillance agrégée « surveil-covid », comme « moyen officiel de transmission des données » et le « renforcement du système de veille génomique ». Selon Dr Tayeb Hamdi, vice-président de la Fédération nationale de la santé (FNS), une « réunion a précédé cette décision afin de préparer le terrain pour le renforcement de la veille génomique ». À l’en croire, seuls quelques prélèvements étaient séquencés sur le total des cas positifs. « L’échantillonnage était pris de manière aléatoire, sauf lorsqu’il s’agissait de voyageurs en provenance d’une région où le variant britannique circulerait de manière plus forte » a-t-il ajouté.

Dans la même circulaire, le ministre de la Santé s’est inquiété de la chute du nombre de tests journaliers réalisés « malgré la dotation des régions en quantité suffisante de tests antigéniques rapides ».

Sujets associés : Ministère de la Santé - Coronavirus au Maroc (Covid-19) - Khalid Aït Taleb

Aller plus loin

Le Maroc mal classé dans l’indice de performance mondial Covid-19

La pandémie du coronavirus a dévoilé la fragilité des systèmes de santé, même ceux des pays riches qu’on estimait mieux préparés à affronter les épidémies. Lowy Institute vient...

Vaccin anti-Covid-19 : un Marocain reçoit deux doses par erreur

À Settat, un professeur s’est fait inoculer le vaccin anti-Covid à deux reprises. Un gros risque pour ce bénéficiaire qui souffre de troubles cardiaques.

Covid-19 : le Maroc veut augmenter le nombre de tests

Le nombre de tests du Covid-19 effectués quotidiennement au Maroc doivent augmenter pour refléter au mieux la situation épidémiologique du pays, souhaite le ministre de la...

Gestion du Covid-19 en Algérie : « Il fallait copier le Maroc »

Kamel Bouzid, chef du service d’oncologie au Centre Pierre et Marie Curie (CPMC) du CHU Mustapha regrette que l’Algérie n’ait pas suivi l’exemple du Maroc en lançant plus tôt...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Covid-19 se rappelle au bon souvenir des Marocains

Après une période d’accalmie, le Maroc fait désormais face à une hausse des contaminations au Covid-19. Le ministère de la Santé a exprimé ses inquiétudes appelant les Marocains à respecter les recommandations.

Le Roi Mohammed VI annule toutes les festivités de la fête du Trône

Toutes les activités, festivités et cérémonies prévues à l’occasion du 23ᵉ Anniversaire de l’accession du Roi Mohammed VI viennent d’être reportées, selon un communiqué du Palais Royal.

Maroc : forte augmentation des salaires des médecins

À compter de janvier 2023, les médecins, pharmaciens et chirurgiens-dentistes verront leurs salaires augmenter de plus de 3 000 DH. Une augmentation qui entre dans le cadre des réformes opérées par le gouvernement et portant statut particulier de ce...

Omicron : les contaminations repartent à la hausse au Maroc

L’épidémie du Covid-19 repart à la hausse au Maroc avec un taux de positivité de 40 % dans certaines régions. Une nouvelle vague de contaminations due au variant Omicron qui reste toutefois gérable selon les experts.

Des pastèques contaminées dans les assiettes des Marocains ?

Le groupe du parti socialiste à la Chambre des représentants a adressé une question au ministre de la Santé et de la protection sociale, Khalid Ait Taleb, au sujet de la présence de pastèques contaminées sur le marché marocain.

Chèque de garantie : ce scandale marocain

La conseillère parlementaire du parti de l’Union Nationale du Travail au Maroc (UNTM), Loubna Alaoui, a adressé une question orale au gouvernement sur la persistance de certaines pratiques illégales dans les cliniques privées, notamment l’exigence d’un...

Le Maroc prolonge encore l’état d’urgence sanitaire

Réuni jeudi lors de sa séance hebdomadaire, le conseil de gouvernement a adopté le projet de décret portant prorogation, à nouveau, de l’état d’urgence sanitaire.

Les MRE mécontents de la cherté des locations de voiture

L’inflation au Maroc touche même les locations de voiture. Cet été, les tarifs se sont envolés, provoquant la colère des citoyens et MRE. Plusieurs raisons expliquent cette situation selon les professionnels.

Le Maroc prolonge à nouveau l’état d’urgence sanitaire

Comme prévu, le gouvernement marocain vient d’annoncer la prorogation de l’état d’urgence sanitaire sur l’ensemble du territoire national.

Maroc : l’état d’urgence sanitaire prolongé jusqu’au 31 décembre

Le gouvernement vient d’annoncer, une nouvelle fois, la prorogation de l’état d’urgence sanitaire sur l’ensemble du territoire national.