La criminalité en baisse au Maroc

26 juillet 2022 - 19h40 - Maroc - Ecrit par : S.A

Au cours du premier semestre 2022, la criminalité a globalement baissé au Maroc. C’est ce que révèle le dernier rapport de la direction générale de la Sûreté nationale (DGSN).

Le taux de criminalité a baissé de près de 25 % au cours du premier semestre 2022 en comparaison avec la même période de l’année dernière, fait savoir le quotidien Al Ahdath Al Maghribia. En tout, 93,48 % des enquêtes criminelles ont été élucidées au cours de cette période. 258 507 individus ont été déférés devant la justice. Le nombre des affaires concernant la lutte contre le blanchiment d’argent a augmenté de 47 % tandis que celles liées à la drogue a sensiblement diminué. Les affaires de cybercriminalité et les extorsions via internet ont enregistré une hausse de 4 %.

À lire :Criminalité au Maroc : de nouvelles brigades anti-gangs

S’agissant du nombre des annonces et des publications surveillées, il est passé de 2773 à 2874. Les cas de sextorsion ont diminué, passant de 260 affaires au cours du premier semestre 2021 à 221 durant la même période de l’année en cours. Quant au nombre des affaires relatives à l’immigration illégale, il a augmenté, passant de 277 à 194 au cours de la même période de l’année dernière.

À lire : Mineurs marocains : Ceuta craint une hausse de la criminalité

Ces résultats ont été obtenus grâce aux actions mises en œuvre par la DGSN. Il s’agit notamment du renforcement des dispositifs et des unités de la police d’urgence, de l’amélioration des compétences sécuritaires et au renforcement de la coordination avec tous les intervenants dans la justice pénale, ainsi que du renforcement de la coordination opérationnelle et de la coopération dans le domaine de l’assistance technique avec ses partenaires régionaux et internationaux dans le cadre de la coopération sécuritaire dans la lutte contre la criminalité transfrontalière.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Direction Générale de la Sûreté Nationale (DGSN) - Criminalité

Aller plus loin

Mineurs marocains : Ceuta craint une hausse de la criminalité

De nombreux mineurs étrangers non accompagnés (MENA), principalement des Marocains, arrivés en masse à Ceuta les 17 et 18 mai derniers, continuent de vivre dans les camps de...

La criminalité au Maroc est sous contrôle selon le ministre de l’Intérieur

Pas d’inquiétude à avoir en ce qui concerne la criminalité au Maroc. La situation sécuritaire dans le pays est « normale et sous contrôle », grâce aux efforts déployés par les...

Vaste opération contre la criminalité à Casablanca

La Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) mène une vaste campagne d’assainissement dans les points noirs de Casablanca à laquelle participe plus de 700 policiers, en...

Criminalité : que se passe-t-il à Casablanca ?

Les habitants de Casablanca continuent de vivre dans l’insécurité. Mardi, un couple sorti en urgence pour acheter des médicaments à la pharmacie aux environs de 23 h 30, a été...

Ces articles devraient vous intéresser :

La police marocaine recrute

La Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) annonce avoir programmé pour le mois de septembre, plusieurs concours en vue de recruter 6 000 agents de différents grades.

Le Maroc envoie ses meilleurs policiers au Qatar

À quelques semaines du mondial de football, le Maroc a envoyé un corps d’élite au Qatar, pour participer à la couverture sécuritaire de l’événement.

Maroc : des sanctions disciplinaires à l’Institut royal de police

La Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) a annoncé samedi une série de sanctions disciplinaires et de mesures d’évaluation des performances contre certains policiers de l’Institut royal de police (IRP). Cette annonce fait suite à une enquête...

Maroc : la DGSN fait un cadeau à des policiers

Fidèle à sa tradition, Abdellatif Hammouchi, directeur général du pôle DGSN-DGST, octroie un soutien financier d’exception aux policiers et employés confrontés à des traitements médicaux coûteux pour des affections graves.

Dispositif exceptionnel pour le nouvel an au Maroc

La Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) s’active pour garantir la sécurité des Marocains à l’occasion du nouvel an 2023. D’ores et déjà, il a été procédé à la mise en place d’un dispositif de sécurité spécial.

Abdellatif Hammouchi donne des nouvelles priorités à la police en 2023

Afin de réussir sa mission en 2023, la direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) a défini de nouvelles priorités qui ont été dévoilées, jeudi, lors de la réunion organisée au siège de l’institution.

Maroc : des nominations à la direction de la sécurité des Palais et Résidences royaux

Le directeur général de la Sûreté territoriale (DGST), Abdellatif Hammouchi a procédé à une nouvelle série de nominations, notamment au sein de la direction de la sécurité des Palais et Résidences royaux.

Marrakech veut en finir avec la mendicité et les SDF

La ville de Marrakech mène une lutte implacable contre la mendicité professionnelle et le sans-abrisme, qui porte déjà ses fruits. À la manœuvre, la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) et la brigade touristique.

La police marocaine se modernise

La police marocaine s’est dotée de nouvelles voitures, motos et véhicules utilitaires hautement équipés techniquement. Cette dotation s’inscrit dans le cadre d’une vaste opération de modernisation de la flotte de véhicules de police au niveau régional...

Maroc : les crimes financiers ont baissé de 47% en 2021

La lutte contre les crimes financiers et économiques au Maroc porte peu à peu ses fruits. En 2021, les affaires liées à ces délits ont fortement régressé de 47,30%, selon le rapport annuel de la présidence du parquet.