Alerte ! Les criquets sont de retour au Maroc

26 mars 2020 - 09h30 - Monde - Ecrit par : I.L

L’Afrique du Nord est menacée par une probable invasion des criquets pèlerins à partir de l’été prochain, après l’expérience malheureuse de l’Afrique de l’Est.

Selon une déclaration du docteur Mohamed Al-Amine Hamouni, secrétaire exécutif du comité de lutte contre les criquets dans la région de l’Ouest et Nord-Ouest de l’Afrique, il est fort possible que les criquets, qui ont détruit les cultures en Afrique de l’Est, envahissent les pays d’Afrique de l’Ouest en juin avant d’atteindre les pays d’Afrique du Nord en octobre, au regard des prévisions météorologiques.

D’après le spécialiste, bien que la situation soit très calme jusqu’à présent, ils se préparent à faire face à l’arrivée d’essaims de criquets. À l’en croire, une mobilisation rapide pour les combattre réduirait les risques environnementaux, sociaux et économiques de ce fléau dans la région.

Pour l’expert, les criquets pèlerins affluent vers la région d’Afrique de l’Est, où les conditions naturelles sont très favorables à leur reproduction notamment avec le début de la saison des pluies dans la région du Sahel africain à partir de juin.

Hamouni a par ailleurs invité les autorités à renforcer les capacités d’intervention dans les pays du Sahel pour conserver les ressources agricoles et pastorales et empêcher l’augmentation des effectifs acridiens dans les pays d’Afrique du Nord. Aussi, a-t-il souligné que "si la commission réussit à combattre le criquet pèlerin dans la région occidentale en arrêtant l’invasion dans les États du Sahel, l’Algérie, le Maroc, la Tunisie et la Libye seront à l’abri du danger".

Sujets associés : Agriculture - Nature

Aller plus loin

La question de l’invasion de criquets marocains arrive au Parlement européen

Le député européen Ignazio Corrao a adressé une question avec demande de réponse écrite à la Commission européenne au sujet de l’invasion de criquets marocains en Sardaigne et...

Improbable invasion de criquets pèlerins au Maroc

La reproduction d’essaims de criquets pèlerins sera très limitée au Maroc, en Libye et en Algérie. C’est du moins ce que révèle l’Organisation des Nations-Unies pour...

Les cultures espagnoles dévastées par des criquets pèlerins marocains

Les cultures et les entreprises d’élevage à Badajoz, dans le sud-ouest l’Espagne, ont été envahies et dévastées par des criquets marocains, également connus sous le nom de...

Ces articles devraient vous intéresser :

Les objectifs ambitieux du Maroc pour la culture de dattes

Le Maroc a des objectifs ambitieux pour la culture des dattes. Il entend notamment atteindre une production annuelle de 300 mille tonnes d’ici 2030 et se donne les moyens pour sa concrétisation.

L’avocat : l’or vert qui assoiffe le Maroc

La culture de l’avocat nécessite une importante quantité d’eau. Au Maroc, des voix s’élèvent pour appeler à l’interdiction de cette culture, en cette période de sécheresse sévère et de stress hydrique.

Les agriculteurs bretons dénoncent « l’invasion » de la tomate marocaine

Une action d’étiquetage a été lancée le vendredi 2 juin 2023 par les producteurs de tomates d’Ille-et-Vilaine et la FDSEA 35, pour dénoncer les tomates importées du Maroc.

Les Marocains vont-ils manquer de dattes pour le Ramadan ?

À quelques semaines du mois sacré de Ramadan, des doutes subsistent quant à la disponibilité des dattes en quantité suffisante et à des prix abordables.

La prochaine récolte d’olive au Maroc menacée

La prochaine récolte d’olives au Maroc est très menacée en raison de la grave sécheresse qui frappe le royaume.

Le Maroc manque de lait

Annoncée depuis plusieurs mois par les professionnels du secteur, la pénurie de lait a été confirmée par le gouvernement lors du point de presse hebdomadaire. Selon le porte-parole du gouvernement, la situation et due à plusieurs facteurs.

Pastèque et sécheresse : le casse-tête marocain

Faut-il continuer à produire de la pastèque rouge qui nécessite une importante quantité d’eau et épuise les sols, alors que le Maroc connaît la pire sécheresse depuis quatre décennies ? La question divise les producteurs, exportateurs et...

Pénurie de lait : les éleveurs marocains lancent un cri de détresse

Touchés de plein fouet par la sécheresse->95421 et surtout l’augmentation du coût de l’élevage, les éleveurs réclament une aide urgente à l’État, en vue de faire face à la pénurie de lait que connait le royaume.

La salaire minimum augmente de 5% au Maroc

Le Conseil de gouvernement a adopté, jeudi, un décret portant augmentation immédiate du Salaire minimum interprofessionnel garanti (SMIG) et du Salaire minimum agricole garanti (SMAG) en accord avec les négociations menées avec les syndicats.

Le Roi appelle à combattre les spéculateurs

Dans son discours adressé aux Marocains à l’occasion de la fête du Trône, le Roi Mohammed VI a appelé à une lutte efficace contre les spéculations et la manipulation des prix.