Recherche

Dégradation de la mosquée de Bondy, une enquête ouverte

© Copyright : DR

30 juillet 2021 - 17h20 - Monde - Par: S.A

Un individu venu à moto a brisé les vitres de la mosquée de Bondy, en Seine-Saint-Denis, mercredi dernier. Le parquet de Bobigny a ouvert jeudi 29 juillet une enquête après la dégradation.

Porte-fenêtre brisée, verrière endommagée… La mosquée de Bondy a fait l’objet d’une attaque mercredi dernier. « Un homme est arrivé à moto avec casque et masque, il a ouvert son top-case pour y prendre du matériel, confie Le Parisien Mohammed Meniri, recteur de la grande mosquée de Bondy. C’était une silhouette en noir, mais on voit que l’individu est déterminé et pour entrer, il est passé par-dessus la grille qui doit faire pas loin de 3 mètres. » Le présumé auteur a brisé des vitres au niveau de la porte d’entrée et de la véranda. Une fois l’acte commis, il est reparti.

« On a retrouvé des petits débris de marbre venant peut-être du socle d’une coupe sportive, précise Mohammed Meniri. C’était comme une opération commando, cet homme est entré pour casser et faire acte de vandalisme contre un symbole. Les dégâts sont surtout moraux. Dieu merci, il n’y avait pas de fidèles de présents au moment des faits. »

À lire : Acte islamophobe à la mosquée d’Albertville

Sur Twitter, le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin, en charge des cultes a condamné « les dégradations inacceptables qui ont visé (mercredi dernier) la mosquée de Bondy » et a apporté son « soutien aux musulmans de France ». Pour sa part, Jacques Witkowski, préfet de Seine-Saint-Denisa dénoncé « fermement l’acte de vandalisme dont a été victime la mosquée du chemin du Groslay à Bondy », précisant que l’enquête judiciaire est en cours et la police reste mobilisée.

« Tout mon soutien à la communauté musulmane de Bondy dont la mosquée a été vandalisée hier. J’espère que les auteurs de cet acte lâche et insensé seront rapidement retrouvés et remis à la justice. Restons forts et unis face à l’intolérance », a réagi le maire (LR) de Bondy, Stephen Hervé. De son côté, le Conseil français du culte musulman (CFCM) a condamné « fermement l’acte de vandalisme » et « exprime son soutien total aux responsables et aux fidèles de la mosquée ».

Mots clés: Religion , Islam , France , Enquête

Bladi.net

Bladi.net - 2021 - - A Propos - Contact