Dégradation de la mosquée de Bondy, une enquête ouverte

30 juillet 2021 - 17h20 - France - Ecrit par : S.A

Un individu venu à moto a brisé les vitres de la mosquée de Bondy, en Seine-Saint-Denis, mercredi dernier. Le parquet de Bobigny a ouvert jeudi 29 juillet une enquête après la dégradation.

Porte-fenêtre brisée, verrière endommagée… La mosquée de Bondy a fait l’objet d’une attaque mercredi dernier. « Un homme est arrivé à moto avec casque et masque, il a ouvert son top-case pour y prendre du matériel, confie Le Parisien Mohammed Meniri, recteur de la grande mosquée de Bondy. C’était une silhouette en noir, mais on voit que l’individu est déterminé et pour entrer, il est passé par-dessus la grille qui doit faire pas loin de 3 mètres. » Le présumé auteur a brisé des vitres au niveau de la porte d’entrée et de la véranda. Une fois l’acte commis, il est reparti.

« On a retrouvé des petits débris de marbre venant peut-être du socle d’une coupe sportive, précise Mohammed Meniri. C’était comme une opération commando, cet homme est entré pour casser et faire acte de vandalisme contre un symbole. Les dégâts sont surtout moraux. Dieu merci, il n’y avait pas de fidèles de présents au moment des faits. »

À lire : Acte islamophobe à la mosquée d’Albertville

Sur Twitter, le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin, en charge des cultes a condamné « les dégradations inacceptables qui ont visé (mercredi dernier) la mosquée de Bondy » et a apporté son « soutien aux musulmans de France ». Pour sa part, Jacques Witkowski, préfet de Seine-Saint-Denisa dénoncé « fermement l’acte de vandalisme dont a été victime la mosquée du chemin du Groslay à Bondy », précisant que l’enquête judiciaire est en cours et la police reste mobilisée.

« Tout mon soutien à la communauté musulmane de Bondy dont la mosquée a été vandalisée hier. J’espère que les auteurs de cet acte lâche et insensé seront rapidement retrouvés et remis à la justice. Restons forts et unis face à l’intolérance », a réagi le maire (LR) de Bondy, Stephen Hervé. De son côté, le Conseil français du culte musulman (CFCM) a condamné « fermement l’acte de vandalisme » et « exprime son soutien total aux responsables et aux fidèles de la mosquée ».

Sujets associés : France - Religion - Enquête - Islam

Aller plus loin

Islamophobie : la mosquée de Nantes incendiée

La porte de la mosquée de Nantes a été la cible d’un incendie, la nuit de jeudi. Cet acte criminel qui survient à quelques jours du début du ramadan n’a fait aucune victime,...

La mosquée de Talence victime de tags islamophobes

Dans la nuit du mardi au mercredi, des inscriptions islamophobes ont été retrouvées sur le chantier de construction de la nouvelle mosquée de Talence. Cet acte a indigné toute...

Les mosquées du Rhône solidaires envers une église du diocèse de Lyon profanée

La profanation et la dégradation d’une église de Champagne-au-Mont-d’Or ont été vivement condamnées par le Conseil des mosquées du Rhône (CMR), qui a exprimé aux responsables et...

Acte islamophobe à la mosquée d’Albertville

Une autre mosquée en France a été touchée par un acte criminel et islamophobe. Cette fois-ci c’est un incendie provoqué par un individu non identifié qui a consumé dans la nuit...

Ces articles devraient vous intéresser :

L’Institut musulman Al Cham à Montpellier fermé par la Préfecture

L’Institut Al Cham, établissement religieux musulman situé à Montpellier, a été fermé suite à un contrôle administratif inopiné mené par la préfecture. Les autorités ont constaté que l’établissement accueillait illégalement des enfants mineurs de moins...

Voici la date de l’Aïd al-Adha 2023 au Maroc

Les calculs astronomiques indiquent que la fête de l’Aïd al-Adha 2023 sera célébrée au Maroc cet été. Quelle date retenir ?

Un lycée français au Maroc accusé d’intolérance religieuse

Le lycée Lyautey est au cœur d’une polémique après que plusieurs médias marocains ont publié qu’une employée de l’établissement aurait été empêchée d’y accomplir la prière. La direction du centre éducatif dément cette rumeur qu’elle juge « inconcevable ».

Hijab et football féminin : Le Conseil d’État maintient l’interdiction

L’interdiction du port du hijab lors des compétitions de football féminin, qui est en vigueur depuis 2016, a été confirmée par le Conseil d’État jeudi.

Christophe Galtier : garde à vue pour discrimination raciale

L’ex-entraîneur de l’OGC Nice, Christophe Galtier, ainsi que son fils, John Valovic-Galtier, ont été placés en garde à vue ce vendredi dans le cadre d’une enquête portant sur des allégations de discrimination au sein du club.

Voici la date de début du mois de ramadan au Maroc

L’expert marocain en astronomie, Hicham El Aissaoui vient de prédire la date de début du mois de ramadan 2023 au Maroc.

Maroc : Ahmed Assid dénonce la répression des voix d’opposition par l’astuce des mœurs

Dans un podcast, l’universitaire et activiste amazigh Ahmed Assid s’est prononcé sur plusieurs sujets dont la répression des voix contestataires au Maroc, la liberté d’expression ou encore la laïcité.

Les confidences de Gad Elmaleh sur sa rencontre avec le pape François

L’humoriste marocain Gad Elmaleh s’est confié après sa rencontre avec le pape François, au Vatican le 23 décembre, à qui il a présenté son film « Reste un peu », sorti en France le 16 novembre et dont le scénario repose sur son cheminement spirituel...

Le ramadan commence jeudi au Maroc (Officiel)

Le mois de ramadan de l’année 1444 de l’hégire débutera ce jeudi 23 mars au Maroc, vient d’annoncer le ministère des Habous et des affaires islamiques.

Ramadan 2024 en France : Le Maroc perd la main sur l’encadrement religieux des MRE

À l’approche du mois de Ramadan, des voix s’élèvent pour réclamer une formation religieuse adaptée aux Marocains résidant à l’étranger, notamment en France.