Une délégation marocaine bientôt en Israël pour une exposition agricole

9 juin 2021 - 10h40 - Economie - Ecrit par : S.A

Une délégation marocaine se rendra, dans les tout prochains jours, en Israël pour participer à la 30ᵉ édition de l’exposition AgroMashov 2021, prévue du 14 au 15 juin 2021.

Une délégation marocaine composée des plus gros exportateurs marocains du secteur agricole participera à la 30ᵉ édition de l’exposition AgroMashov 2021, rapporte Israel Hayom. Outre le Maroc, des dizaines de pays sont également attendus à cette importante exposition dédiée à l’agriculture.

À lire : Un grand pas en avant pour les économies marocaine et israélienne

Après la normalisation des relations diplomatiques entre le Maroc et Israël le 10 décembre 2020, les deux pays s’emploient à renforcer leur coopération économique. En avril, un accord commercial stratégique de plusieurs millions de dollars avait été signé entre le royaume et l’État hébreu. Cet accord porte notamment sur l’alimentation et l’agriculture.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Israël - Agriculture

Aller plus loin

Rencontre entre le président israélien et l’ambassadeur du Maroc à New York

Le président israélien Reuven Rivlin s’est rendu dimanche 27 juin à New York pour une visite de trois jours, au cours de laquelle il a rencontré le président des États-Unis, Joe...

Le patronat marocain annule une rencontre avec son homologue israélien

La confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM) avait annoncé le 7 mai, une rencontre entre la confédération et des organisations patronales israéliennes devait...

Les membres de la Chambre de Commerce Israël-Maroc bientôt connus

L’homme d’affaires Eytan Stibbe (Stiva) va siéger au conseil d’Administration de la Chambre de Commerce Israël-Maroc. Tous les membres de cette chambre seront bientôt connus.

Les vols entre Israël et le Maroc lancés en juillet ?

Plusieurs fois reportés, les vols directs entre Israël et le Maroc pourraient être opérés dès juillet 2021. D’ores et déjà, des compagnies aériennes s’activent.

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : une croissance paradoxale entre exportations et importations d’avocats

Alors que le Maroc produit de plus en plus d’avocat, devenant l’un des principaux fournisseurs en Europe, la part des importations continuent de croître.

La salaire minimum augmente de 5% au Maroc

Le Conseil de gouvernement a adopté, jeudi, un décret portant augmentation immédiate du Salaire minimum interprofessionnel garanti (SMIG) et du Salaire minimum agricole garanti (SMAG) en accord avec les négociations menées avec les syndicats.

Engrais : l’Europe mise sur le Maroc

Face à la flambée des prix des matières premières liée à la crise à la guerre en Ukraine, l’Europe envisage d’augmenter ses importations d’engrais au Maroc. 40 % des importations européennes de phosphate provenaient du royaume.

Maroc : les exportations d’huile d’olive ont augmenté de 47 % à fin août

Le volume des exportations marocaines d’huile d’olive a doublé par rapport à 2021, atteignant 13 200 tonnes en volume à fin août et 456 millions de dirhams en valeur, soit une hausse de 47 %.

Le Maroc limite la production de pastèque

Face à la pire sécheresse qu’il connaît depuis quatre décennies, le Maroc prend des mesures pour réglementer la production de pastèques qui nécessite une importante quantité d’eau.

Le Maroc dispose d’un stock de blé de six mois

Le stock de blé du Maroc s’élève à six mois, selon le gouvernement, en réponse aux craintes de coupures d’approvisionnement et de hausses de prix liés au conflit russo-ukrainienne associé à la sécheresse qui touche le pays.

L’avocat : l’or vert qui assoiffe le Maroc

La culture de l’avocat nécessite une importante quantité d’eau. Au Maroc, des voix s’élèvent pour appeler à l’interdiction de cette culture, en cette période de sécheresse sévère et de stress hydrique.

Le Maroc va importer 2,5 millions de tonnes de blé

Le Maroc veut importer 2,5 millions de tonnes de blé entre le 1ᵉʳ juillet et le 30 septembre 2023, a annoncé l’Office national interprofessionnel des céréales et des légumineuses (ONICL).

Les engrais du Maroc, à teneur élevée en cadmium, interdits dans l’UE

Les engrais phosphatés du Maroc et d’autres pays contenant plus de 60 milligrammes de cadmium par kilo ne sont plus autorisés sur le marché de l’Union européenne, selon une décision communautaire récemment entrée en vigueur.

Le Maroc contraint d’importer du blé

Le Maroc se tourne une fois de plus vers le marché international pour augmenter ses importations de blé afin de compenser la baisse considérable de sa production durement touchée par la sécheresse cette année.