Le détail de la situation économique du Maroc en 2020 (Rapport)

1er août 2021 - 17h00 - Economie - Ecrit par : J.K

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

Le wali de Bank Al-Maghrib, Abdellatif Jouahri, a présenté samedi au Roi Mohammed VI, le rapport annuel de la Banque Centrale sur la situation économique, monétaire et financière du royaume au titre de l’exercice 2020. L’année 2020 a été essentiellement perturbée par la crise sanitaire liée au Covid-19.

Outre la crise sanitaire liée au Covid-19, les conditions climatiques ont été moins favorables à l’économie marocaine en 2020, entraînant ainsi une contraction de 6,3% et une perte de 432 000 emplois, a indiqué Jouahri lors de sa présentation, précisant qu’avec la baisse des ressources fiscales et de l’effort d’investissement effectué par le Trésor, le déficit budgétaire a atteint 7,6% du PIB et la dette publique s’est accrue à 76,4% du PIB. En ce qui concerne le déficit du compte courant, il a atteint 1,5% du PIB en raison de la régression des échanges extérieurs. Au même moment, les avoirs officiels de réserve de Bank Al-Maghrib se sont améliorés et l’inflation est restée stabel à 0,7%.

Pour alléger l’impact de la crise, Bank Al-Maghrib a diminué deux fois de suite son taux directeur, le ramenant à 1,5% et en libérant intégralement le compte de la réserve obligatoire, a ajouté le wali, soulignant que les opérations de refinancement des banques ont triplé et Bank Al-Maghrib a installé de nouvelles lignes de refinancement au profit des banques participatives et des associations de microcrédit et a augmenté son programme consacré aux TPME. Ces mesures ont permis d’assurer un financement approprié de l’économie avec principalement une chute des taux d’intérêt et un rythme de croissance soutenu du crédit bancaire. Avec l’évolution de la campagne de vaccination, le Maroc arrive graduellement à traverser cette crise.

En outre, plusieurs chantiers en cours dont certains ont été lancés sur instructions royales, ont permis d’accélérer la croissance de l’économie en vue d’atteindre les objectifs fixés dans les délais. Toutefois, il faudra lutter contre la concurrence déloyale, l’évasion fiscale et les subventions publiques non rentables et autres pour faciliter la croissance économique. Ces objectifs nécessitent la contribution des parties prenantes. Ainsi, cette pandémie pourrait devenir une opportunité pour le Maroc, si ces chantiers en cours arrivent à terme, a souligné Jouahri.

Sujets associés : Fès - Bank Al-Maghrib (BAM) - Emploi - PIB - Crise économique - Abdellatif Jouahri - Déficit - Coronavirus au Maroc (Covid-19)

Suivez Bladi.net sur Google News

Aller plus loin

Les défis économiques qui attendent le gouvernement Akhannouch

Aziz Akhannouch continue de travailler sur la configuration de son gouvernement. Quid des défis économiques qui attendent le nouvel exécutif ...

L’économie marocaine a dégringolé de 6,3% en 2020

Une forte baisse de la croissance économique a été enregistrée au Maroc l’année dernière, selon les derniers chiffres qui viennent d’être publiés par le Haut commissariat au plan...

Maroc : le déficit atteint 7,6% du PIB (82,4 milliards de dirhams)

Le ministère de l’Économie, des finances et de la réforme de l’administration a indiqué qu’à fin décembre 2020, la Loi de finances rectificative (LFR) a révélé un déficit budgétaire de...

Maroc : chute sévère du PIB à 7,1 % en 2020

La crise sanitaire du Covid-19 a eu des répercussions sévères sur l’économie marocaine, induisant une récession inédite. En 2020, le PIB s’est contracté à 7,1 ...

Nous vous recommandons

Fès

Décès de Mohamed Harrak, consul général du Maroc à Bastia

Mohamed Harrak, consul général du Maroc à Bastia depuis octobre 2017 est décédé. Il était avec l’ambassadeur du Maroc à Paris l’un des artisans du lancement d’une liaison aérienne entre Bastia et Fès le 3 juillet...

Le tournage d’Indiana Jones au Maroc compromis

La décision marocaine relative à la suspension des liaisons aériennes avec le Royaume-Uni en raison de la flambée des cas de contamination au Covid-19 produit un impact négatif sur le film « Indiana Jones » dont le cinquième volet est actuellement en...

Encore un réseau de faux tests-Covid-19 démantelé au Maroc

Les services de la police judiciaire de Fès ont réussi à démanteler un réseau de faux tests-Covid-19 dirigé par un faux reporter-photographe. Ce dernier et l’employée d’une clinique privée ont été arrêtés. L’enquête se...

Alstom renforce sa présence à Fès

Le nouveau site d’Alstom de Fès a inauguré mercredi. La cérémonie s’est déroulée en présence du ministre de l’Industrie du commerce et de l’économie verte et numérique, Moulay Hafid Elalamy.

Bel exploit d’une équipe médicale du CHU-Fès

Une équipe pluridisciplinaire du CHU-Fès a réalisé une première médicale au Maroc. Elle a réussi une Sleeve pneumonectomie droite sous circulation extracorporelle sur un patient.

Bank Al-Maghrib (BAM)

Le dirham stable face à l’euro et au dollar

La devise marocaine est restée presque stable face à l’euro et au dollar américain, au cours de la période allant du 02 au 08 septembre 2021. C’est ce que précisent les indicateurs publiés par Bank Al-Maghrib...

Système de Ponzy : les mises en garde de Bank Al-Maghrib

Les Marocains doivent se méfier des sociétés qui collectent illégalement de l’argent auprès du public en promettant des rendements exceptionnels. Voici une piqûre de rappel de la part de Bank Al-Maghrib (BAM) et l’Autorité marocaine du Marché des Capitaux...

Le dirham poursuit sa baisse face à l’euro

Le dirham s’est apprécié de 0,4 % face au dollar américain et s’est déprécié de 0,27 % vis-à-vis de l’euro, au cours de la période allant du 26 août au 01 septembre. C’est ce que précisent les indicateurs publiés par Bank Al-Maghrib...

Le dirham devrait baisser encore face à l’euro

La devise marocaine devrait se déprécier face à l’euro et s’apprécier vis-à-vis du dollar américain sur 1, 2 et 3 mois, coïncidant avec la période estivale. C’est ce qu’indiquent les indicateurs publiés par Attijari Global Research...

Le dirham baisse face à l’euro et au dollar

Le dirham s’est déprécié de 0,34 % face à l’euro et s’est apprécié de 0,48 % vis-à-vis du dollar américain, au cours de la période allant du 17 au 23 février 2022. C’est ce que précisent les indicateurs publiés par Bank Al-Maghrib...

Emploi

Marché de l’emploi : La femme marocaine, une laissée-pour-compte ?

Dans le cadre de la journée nationale de la femme marocaine célébrée le 10 octobre, le Haut-Commissariat au plan (HCP) a publié une étude sur la situation des femmes dans le monde de l’emploi. Il ressort de cette réflexion, que les femmes, malgré les...

Sommet des économies africaines à Paris : Benchaâboun a représenté le Roi

Le Maroc a pris part aux travaux du Sommet sur le financement des économies africaines, mardi à Paris. C’est le ministre de l’Economie, des finances et de la réforme de l’administration, Mohamed Benchaâboun, qui a représenté le Roi Mohammed...

8,2% des travailleurs étrangers à Bruxelles sont Marocains

A Bruxelles, près du tiers de la main-d’œuvre de la région est d’origine étrangère et 8,2 % est d’origine marocaine.

Royal Air Maroc recrute

Royal Air Maroc (RAM) a lancé via sa filiale Atlas multi services (AMS), une opération de recrutement de personnel navigant commercial au Maroc. Le dernier délai de l’appel à candidatures est fixé au 1ᵉʳ décembre...

Le Maroc veut attirer 10 000 compétences issues des MRE

La ministre déléguée en charge des Marocains résidant à l’étranger (MRE), Nezha El Ouafi, a annoncé, la mise sur pied par son département, d’un projet de programme national pour identifier les compétences marocaines résidant à l’étranger, afin de constituer...

PIB

Maroc : l’évasion fiscale fait perdre au Royaume 3,1% du PIB national

Chaque année, le Maroc perd plus de 521 millions de dollars à cause de l’évasion fiscale. Le rapport de l’Alliance mondiale pour la justice fiscale intitulé «  Justice fiscale : état des lieux 2020  », publié le 20 novembre indique que l’évasion fiscale...

Le FMI est pessimiste pour la croissance marocaine

Alors que toutes les projections de croissance de l’économie marocaine pour l’année 2020 s’accordent sur des perspectives assez optimistes, le Fonds monétaire international (FMI) pour sa part, vient de ramer à contre-courant. L’institution a fait savoir son...

Standard & Poor’s croit en l’économie marocaine

Le Maroc peut compter sur sa bonne gestion de la pandémie pour préserver ses acquis auprès des agences d’évaluation. En dépit de la crise sanitaire et de ses effets négatifs sur l’économie nationale, le royaume est parvenu à garder sa notation chez Standard...

Maroc : les accidents de la route coûtent cher à l’État

Au Maroc, le coût économique et social engendré par la mauvaise sécurité routière au Maroc est estimé à 1,7 % du PIB par an. Le constat est basé sur l’analyse des dépenses dues aux décès et aux difficultés de réhabilitation des...

Les Marocains préfèrent payer en cash

Bank Al Maghrib vient d’analyser les moyens de paiement en vogue dans l’économie marocaine pour l’année 2019. Résultat : les Marcocains ont du mal à délaisser le cash.

Crise économique

Covid-19 au Maroc : des emplois sauvés grâce aux mesures d’urgence

Les mesures d’urgence prises par le Maroc pour lutter contre la propagation du coronavirus, ont eu des impacts positifs en termes de préservation d’emploi. En tout, 71 % des emplois directement menacés par la crise, auraient été sauvegardés, selon la...

La chute des ventes de voitures neuves se poursuit

Le secteur de l’automobile continue d’être fortement impacté par la conjoncture économique liée à la hausse des prix des matières premières. La baisse enregistrée depuis le début de l’année se poursuit pour tous les segments confondus, selon les derniers...

L’idée d’un possible reconfinement angoisse les restaurateurs marocains

Les professionnels de la restauration, s’inquiètent d’un éventuel reconfinement, partiel ou total, à l’image des pays européens, comme la France, l’Espagne et la Belgique déjà reconfinés. Un reconfinement mettra une fois encore plus d’un et surtout,...

Maroc : le trafic aérien chute de plus de 70% au premier semestre 2021

Au titre du premier semestre 2021, les aéroports marocains ont enregistré un recul de 78,8 % du trafic commercial passager. Le nombre de passagers s’élève à 2 473 988 voyageurs à fin juin 2021 contre 11 669 548 durant de la même période de l’année...

Hausse des prix : l’économie marocaine mise à rude épreuve

Face à la hausse des cours mondiaux, notamment le pétrole, le gaz et les denrées alimentaires, l’économie marocaine est mise à rude épreuve. Le gouvernement devra revoir ses priorités, pour sortir le royaume de...

Abdellatif Jouahri

Le détail de la situation économique du Maroc en 2020 (Rapport)

Le wali de Bank Al-Maghrib, Abdellatif Jouahri, a présenté samedi au Roi Mohammed VI, le rapport annuel de la Banque Centrale sur la situation économique, monétaire et financière du royaume au titre de l’exercice 2020. L’année 2020 a été essentiellement...

Maroc : 500 000 ménages ont bénéficié de reports de crédit

À fin septembre 2020, le nombre de bénéficiaires du report des échéances des crédits bancaires immobiliers et à la consommation pour les personnes impactées par la crise sanitaire liée au Covid-19, mis en place le 19 mars dernier par le Comité de veille...

Le Wali de Bank Al Maghrib va tirer sa révérence

Abdellatif Jouahri, gouverneur de Bank Al Maghrib, envisage de tirer sa révérence dans les prochains mois. L’homme, qui va fêter ses 81 ans, aura passé 17 ans à la tête de la plus grande institution financière du...

Maroc : 1,1 million de dirhams de faux billets détectés

Un peu plus de 7 300 faux billets ont été détectés au Maroc en 2021, selon un rapport présenté au Roi Mohammed VI par le Wali de Bank Al-Maghrib (BAM), Abdellatif Jouahri.

MRE et déclaration des comptes détenus au Maroc : l’éclairage de Abdellatif Jouahri

De nombreux Marocains résidant à l’étranger sont inquiets suite à la publication d’informations selon lesquelles ils sont dans l’obligation de déclarer leurs comptes bancaires détenus au Maroc. Le gouverneur de la Banque du Maroc tente de rassurer et affirme...

Déficit

Maroc- Algérie : Les échanges commerciaux continuent

Les relations entre les deux « pays frères », le Maroc et l’Algérie, n’ont jamais été un long fleuve tranquille et depuis quelques mois, elles se sont encore endurcies avec l’éternelle question du Sahara. Mais ce différend a-t-il empêché les échanges...

Moody’s dégrade la note du Maroc

L’agence de notation Moody’s a maintenu la note de crédit « Ba1 » du Maroc en raison de sa capacité à accéder à des financements extérieurs et intérieurs à des conditions favorables. Si la note du Maroc a été confirmée, sa perspective est néanmoins passée de «...

Le Maroc enregistre une baisse à 2 chiffres de la demande étrangère

Le Haut Commissariat au Plan (HCP) dans son récent point, a publié des données qui montrent que la demande étrangère adressée au Maroc se serait infléchie de 18 % au deuxième trimestre 2020.

Pomme de terre : le Maroc passe d’exportateur à importateur

Le Maroc se retrouve en situation d’importateur net de produits agricoles, alors qu’il était un des grands exportateurs. Le Royaume a ainsi ouvert la porte à l’agro-industrie européenne, en matière de valeur ajoutée et de création...

Maroc : les recettes fiscales ont baissé de 7,7% à fin août

Les recettes fiscales brutes du Royaume ont baissé à fin août de 7,7%. Cela est dû au repli des recettes douanières et de la fiscalité domestique.

Coronavirus au Maroc (Covid-19)

Amende salée pour Saïd Taghmaoui au Maroc

Encore un acteur marocain surpris en flagrant délit de violation de l’état d’urgence sanitaire. Il s’agit de l’acteur franco-marocain Saïd Taghmaoui, qui a dû payer une amende de 300 dirhams en guise de...

La dette bancaire des ménages marocains en baisse

À fin décembre 2020, l’encours de la dette bancaire des ménages a enregistré une baisse de 2,6 milliards de dirhams tandis que les crédits à l’habitat ont affiché un accroissement de 7,4 milliards de dirhams contre 7,9 milliards de dirhams en 2019. Ce...

Maroc : du changement pour le compte rendu sur le coronavirus

À compter de ce jeudi 3 septembre, le point sur la situation épidémiologique du Maroc en ce qui concerne la pandémie du Covid-19 se fera par écrit, en arabe et en français. Le ministère de la Santé a fait l’annonce dans un...

Coronavirus au Maroc : les chiffres de ce jeudi après-midi

Le nombre de cas d’infections au coronavirus a augmenté depuis ce matin au Maroc, selon le ministère de la Santé. Depuis hier soir, 29 nouveaux cas ont été signalés.

Le retard de vaccination en Europe pénalise le Maroc

Le retard accusé par certains pays européens dans leurs campagnes de vaccination, risque de porter préjudice à la relance économique, et particulièrement du secteur touristique au Maroc.