Recherche

Hold-up : deux Marocains activement recherchés en France

© Copyright : DR

17 janvier 2014 - 18h35 - Monde

Deux Marocains sont actuellement recherchés par la justice française après la saisie le 28 décembre dernier à Starsbourg, d’une importante quantité d’armes. Hassan Maâche et Abderrahim Bekhti sont soupçonnés d’avoir voulu préparer un hold-up.

Les deux Marocains ont un lourd passé judiciaire. Hassan Maâche, 48 ans, est fiché au grand bandistime depuis les années 1980, alors que Abderrahim Bekhti n’est autre que le frère d’Abdelatif Bekhti, condamné au Luxembourg à 20 ans de prison pour le braquage de la société Brink’s. Auteur d’une évasion quelques semaines plus tard, il est arrêté au Maroc où il est condamné à 30 ans de prison pour terrorisme.

D’après la dernière heure, Maâche est sorti en 2007 après 22 ans en prison. A lui seul, il totalise 36 ans de peines additionnées pour 11 hold-up de banques et transports de fonds. Dans un entretien téléphonique accordé alors qu’il était encore en prison, l’homme se prévalait de n’avoir pas de sang sur les mains.

"Je n’ai pas de sang sur les mains. Je ne cherche pas d’excuses, je sais ce que j’ai fait. Mais pas une famille, pas un enfant, pas une épouse ne pleure un mort à cause de moi. Je n’ai personne en chaise roulante sur la conscience. Je n’ai pas de regret. La vie ne m’a pas fait de cadeau. Recommencer quand je serai libre, aucun risque, jamais !", disait-il à l’époque.

Des liens avec le réseau Belliraj et même un projet d’évasion ?

Abderrahim Bekhti, dont le frère a été condamné à 30 ans de prison pour terrorisme et incarcéré à la prison de Salé, dans la région de Rabat, avait déjà eu à faire à la justice. Il totalise 6 ans de prison pour vol, corruption d’agent pénitentiaire et blanchiment d’argent. Il a été condamné en même temps que l’un des fils Belliraj.

En 2008, toujours d’après le journal, la police a saisi un lance-roquettes de l’armée belge qu’il comptait envoyer au Maroc, pour un projet d’évasion du réseau Belliraj, dont les principaux accusés ont été lourdement condamnés pour terrorisme et sont incarcérés à la prison de Salé.

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact