L’expérience de Doha, une Belgo-marocaine, casée dans l’enseignement spécialisé

24 avril 2022 - 11h00 - Ecrit par : A.S

Née d’une mère originaire du Maroc qui ne parlait pas français à son arrivée en Belgique, Doha, une jeune femme Belgo-marocaine, qui a passé plusieurs années dans l’enseignement spécialisé, raconte son amère expérience.

« Ma mère qui vient du Maroc, s’est mariée et est venue ici ne parlait pas français. J’avais un petit retard de langage. Mon directeur de l’école maternelle a dit ma mère : ‘votre fille, elle a un souci elle a un problème. Elle n’est pas comme les autres enfants, il y a un problème de langage, elle ne parle pas encore, elle a six ans…’ Il est arrivé avec un document qui signifie que votre enfant sera placé dans le spécialisé ‘type 1, forme 3. Ma mère a dit : ‘écoute, si c’est la meilleure école pour elle, je suis partante. Mais ma mère n’était pas du tout informée sur ce document et elle a signé », raconte à RTBF Doha.

À lire : Maroc : l’anglais ne remplacera pas le français dans les écoles

Elle a donc grandi dans un établissement scolaire où il y avait des gens qui s’enfuyaient de leur pays. « Ils arrivaient en Belgique, c’étaient des réfugiés, en fait. Oui, il y a une majorité. Tous mes amis qui sont en spécialisé, les mamans ne parlent pas français. Une maman qui vient de la Turquie ? Alors on les met là-bas. […] Pour l’école primaire, c’était un camping. C’était s’amuser, aller à la récréation et je me suis pas rendu compte que ce n’était pas ma place, là. » Doha a poursuivi ses études secondaires dans l’enseignement spécialisé. Elle a commencé des cours au théâtre hors de l’école et c’est au cours de cette période qu’elle s’est rendu compte que quelque chose n’allait pas.

À lire : Un rapport inquiétant sur le système éducatif marocain

« En fait, durant mes primaires et secondaires, je n’ai rien appris. Je suis bloquée. » La jeune fille interpelle alors le PMS de son école : « Quels sont mes problèmes ? Pourquoi je suis là ? Pourquoi je ne suis pas en professionnel ou en général comme les autres jeunes de mon âge ? ». En l’absence d’une réponse concrète, elle décide alors de reconstituer tout son dossier. Elle cherche à comprendre ses difficultés et rattraper son retard. Dans l’attente de recevoir les résultats, Doha a repris des études d’art en enseignement professionnel. Elle s’investit aussi dans la vie associative et gère de nombreux projets.

À lire : Maroc : les parents d’élèves appellent à un enseignement de qualité

« Au lieu que je pleure sur mon sort, il faut que je me relève pour aider d’autres qui sont dans le même cas », dit-elle. Le souhait de Doha c’est que l’accompagnement dans le spécialisé change. « Le cadre du spécialisé du type 1, forme 3 n’est pas bien enseigné. (…) Ils nous considèrent comme les derniers de la société : ceux qui vont se retrouver plus tard au CPAS ou au chômage. Ce n’est pas moi ça !” explique-t-elle.

Tags : Belgique - Education - Intégration

Aller plus loin

Un rapport inquiétant sur le système éducatif marocain

L’inflation des notes, un manque de ressources humaines adéquates, la corruption endémique sont entre autres les maux dont souffre le système éducatif marocain. C’est ce que révèle...

Maroc : l’Union européene finance la construction de 150 écoles dans les zones rurales

L’union européenne à travers la Banque européenne d’investissement (BEI) a annoncé sa participation à un programme de construction de 150 écoles communautaires, et leurs...

Maroc : les parents d’élèves appellent à un enseignement de qualité

La Fédération nationale des associations des parents d’élèves du Maroc (FNAPEM) salue les efforts du ministère de l’Éducation nationale en vue de la reprise des cours après le...

Nous vous recommandons

Le Maroc participera aux célébrations des Accords d’Abraham

Le Maroc est attendu dans les tout prochains mois aux Émirats arabes unis ou au Bahreïn où il participera au premier anniversaire des Accords d’Abraham. Le royaume a normalisé ses relations avec Israël en décembre...

PSG : Pochettino séduit par les performances de Hakimi

L’entraîneur du PSG, Mauricio Pochettino, a affirmé que le joueur marocain Achraf Hakimi s’adapte assez bien depuis son arrivée à Paris. En trois matchs, le Lion de l’Atlas a réussi à montrer qu’il est capable de faire le job pour lequel il a été...

Le chien de Rayan refuse de quitter la tombe du garçonnet

Quelques jours après l’enterrement de Rayan, le garçonnet de 5 ans resté coincé dans un puits sec de 45 cm de diamètre près de la résidence familiale dans le village d’Ighrane pendant 5 jours, après une chute accidentelle, son chien refuse de quitter sa...

Maroc-Espagne : probable réouverture des frontières après un an et demi de fermeture

Restées fermées depuis mars 2020 en raison de la crise sanitaire, les frontières du Maroc avec l’Espagne pourraient rouvrir incessamment. Pour le moment, les deux pays n’ont pas annoncé de date officielle probable de réouverture. Mais tout dépendra de...

Les parkings d’Agadir deviennent gratuits

En cette fin d’année, Aziz Akhannouch, président du conseil communal de la ville d’Agadir, a pris une décision qui devrait plaire à ses administrés.

Un chef d’orchestre israélien et un pilote marocain ensemble pour la musique andalouse

La compagnie aérienne nationale Royal Air Maroc (RAM) a lancé dimanche la liaison aérienne Casablanca/Tel-Aviv. Une semaine plus tôt, le pilote marocain de ce vol était à Israël pour partager son amour pour la musique andalouse avec l’Orchestre Jérusalem...

Amel Bent victime de racisme

Lassée, la chanteuse et coach de « The Voice », Amel Bent, dénonce les attaques racistes dont elle est victime sur les réseaux sociaux.

Marrakech fait sa pub sur France 2

« La Fête de la Chanson à l’Orientale », c’est l’émission tournée à Marrakech que propose France 2 à ses téléspectateurs ce samedi soir en prime time. De grands noms de la musique, de la culture et du show-biz, mais aussi de la politique, de la France et du Maroc...

L’Algérie va porter plainte contre le Maroc

L’Algérie « n’abandonnera pas » ses ressortissants dépossédés au Maroc depuis les années 1970, a assuré Amar Belani, Envoyé spécial de l’Algérie en charge du Sahara occidental et des pays du Maghreb, en réaction à la réclamation des Marocains de leurs « prétendus...

Le Maroc sera fortement impacté par la hausse internationale des prix

Le Maroc sera fortement touché par la hausse des prix des produits alimentaires sur le marché international, mais restera toutefois l’un des pays les plus stables du continent, selon l’Oxford Economics...