La douane marocaine va renforcer la lutte contre la fraude en 2023

2 novembre 2022 - 14h00 - Maroc - Ecrit par : A.P

Le projet de loi de Finances (PLF) 2023 prévoit de nouvelles mesures douanières visant à lutter contre la fraude.

Plusieurs actions seront lancées l’année prochaine dont la mise en œuvre de différentes mesures tarifaires et non tarifaires en vue d’encourager la production locale et l’industrialisation des produits présentant un potentiel compétitif de substitution. Le projet « Export facile » en faveur des auto-entrepreneurs et des coopératives connaîtra aussi une dynamisation en 2023 avec la mise en place d’un guichet unique d’export du réseau postal, fait savoir Les Inspirations Éco.

La mesure concerne les acteurs du secteur informel dans le cadre du projet de la Zone d’activité économique de Fnideq (ZAEF) et vise la dynamisation du régime de l’entrepôt privé banal (EPB) afin d’améliorer les plateformes de stockage et de distribution. À cela s’ajouteront l’intégration au guichet unique Portnet des 12 documents restants et la dématérialisation des procédures relatives aux demandes d’intervention et de réparation à l’intérieur des Zones d’accélération industrielle (ZAI).

À lire : La douane marocaine durcit les contrôles dans les aéroports

Plusieurs actions sont aussi prévues en 2023 en matière de lutte contre la fraude, notamment « l’autonomisation du traitement des demandes d’authentification des certificats d’origine et le renforcement de l’utilisation des nouvelles technologies de contrôle à distance », indique la même source. Autres mesures prévues, l’activation des mécanismes de contrôle intelligent basé sur la technologie Blockchain, l’utilisation de l’analyse prédictive et du Machine learning dans la gestion du risque douanier et la mise en œuvre du projet Advanced passenger information – Passenger name record (API-PNR) pour le ciblage des voyageurs, en collaboration avec la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN).

Pour lutter contre la contrebande, l’administration douanière a renforcé les contrôles et les activités de ses réseaux, à travers une réorganisation des brigades douanières dans les zones sensibles et la génération du Programme national de contrôle a posteriori, à partir du système BADR.

Sujets associés : Direction Générale de la Sûreté Nationale (DGSN) - Douane marocaine - Loi de finances (PLF 2024 Maroc)

Aller plus loin

Nabyl Lakhdar n’est plus directeur de l’administration de la douane

Le gouvernement a annoncé la nomination de Nabyl Lakhdar, ancien directeur général de l’administration de la Douane, au poste de Secrétariat général du ministère de l’Économie...

Marchandises et cadeaux : que dit la douane marocaine ?

La douane marocaine a démenti les rumeurs selon lesquelles une nouvelle taxation serait appliquée aux cadeaux importés par les voyageurs marocains ou étrangers.

Maroc : hausse de 21% des recettes douanières à fin novembre

À fin novembre dernier, la douane marocaine a recouvré plus de 76,81 milliards de dirhams, en hausse de 21,4% par rapport à la même période un an auparavant.

Douane marocaine : un nouveau guide pour les MRE

Après les mesures portant sur l’accueil des Marocains du monde dans le cadre de l’opération Marhaba, la douane marocaine vient de publier un nouveau guide pour faciliter leur...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Maroc s’attaque aux avoirs non déclarés à l’étranger

Au Maroc, les personnes qui sont en infraction à la réglementation des changes et à la législation fiscale sont visées par une nouvelle opération de régularisation.

Retraités MRE : les conditions d’octroi de l’abattement de 90% (douane)

Depuis plusieurs années maintenant, la douane marocaine a mis en place un abattement de 90 % pour les MRE retraités souhaitant dédouaner leur véhicule au Maroc. Pour ce faire, plusieurs conditions sont requises comme expliqué dans le dernier guide...

Le Maroc ne touche pas à la subvention du gaz, du sucre et du pain

Malgré la conjoncture internationale, le gouvernement marocain va maintenir les subventions pour garantir la stabilité des prix du gaz butane, du blé et du sucre sur le marché national en 2023.

Bonne nouvelle pour les MRE : Importations de meubles usagés désormais libres

Le ministère marocain de l’Industrie et du commerce vient de lever les restrictions à l’importation par les Marcains résidant à l’étranger des meubles en bois, des tapis et autres articles électroménagers usagés.

Abdellatif Hammouchi nomme de nouveaux responsables

Le directeur général de la Sûreté nationale (DGSN), Abdellatif Hammouchi a procédé, mardi, à une nouvelle série de nominations au niveau de plusieurs services décentralisés de l’institution.

La police marocaine recrute

La Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) a annoncé un grand concours de recrutement de plusieurs grades au sein du corps de la police. Le concours aura lieu le 16 juillet à Rabat et dans d’autres villes si nécessaire. Au total, 6 607...

Marocains, déclarez vos avoirs à l’étranger : les règles changent en 2024 !

Le gouvernement marocain a instauré dans le budget 2024 une contribution libératoire relative à la régularisation spontanée sur les avoirs et liquidités détenus à l’étranger de manière définitive. Que retenir ?

Maroc : le gouvernement prévoit une aide au logement

Le gouvernement prévoit dans le budget 2023 la mise en place d’une aide pour le soutien au logement au profit des acquéreurs éligibles.

Carrières de sable illégales au Maroc : de hauts responsables pointés du doigt

De hauts responsables figurent parmi les exploitants « clandestins » de carrières de sable qui commercialisent du sable de mauvaise qualité partout au Maroc. D’ailleurs, cette activité échappe à la taxation imposée dans la loi de finances 2023.

Voici le nombre de fonctionnaires civils au Maroc

Les données inscrites dans le rapport sur les ressources humaines accompagnant le projet de loi de finances (PLF) de l’année 2023 indiquent que le Maroc compte 565 429 fonctionnaires civils cette année.