Près de 10 tonnes de drogue saisie par la police au Maroc

22 février 2021 - 23h30 - Maroc - Ecrit par : G.A

Une opération de trafic de drogue à Sidi Allal El-Bahraoui, dans la province de Khémisset, a été mise en échec par les éléments de la Brigade nationale de la police judiciaire (BNPJ), aidés par plusieurs services de sécurité.

Cette opération a été menée en coordination avec les éléments de la Gendarmerie royale au niveau de la gare de péage de l’autoroute de Sidi Allal El-Bahraoui, indique la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) dans un communiqué. Les agents ont intercepté un camion frigorifique transportant un total de 380 ballots de drogue d’environ 9,5 tonnes, dissimulés dans une cargaison de produits alimentaires.

En plus de la quantité de drogue saisie, le chauffeur du camion a été interpellé et placé en garde à vue. Une somme de 31 800 dirhams, soupçonnée provenir des activités liées à ces actes criminels, a été également saisie. Une enquête a été ouverte par la BNPJ, sous la supervision du parquet compétent, afin de déterminer jusqu’où s’étend cette activité criminelle et procéder au démantèlement du réseau.

Sujets associés : Drogues - Enquête - Direction Générale de la Sûreté Nationale (DGSN) - Criminalité - Brigade nationale de la police judiciaire (BNPJ) - Sidi Allal Bahraoui - Arrestation

Aller plus loin

La police saisit plus de 4,6 tonnes de drogue à Assilah

Les éléments du commissariat régional de sûreté de la ville d’Assilah ont déjoué, mercredi soir, une opération de trafic international de drogue et saisi 4,60 tonnes de résine...

Tanger : incinération de plus de 14 tonnes de drogues et de psychotropes

Plus de 14 tonnes de drogues ont été détruites dans les environs de Tanger. Il s’agit des drogues saisies au cours de cette année, lors de plusieurs interventions menées par...

Nador : saisie d’une importante quantité de drogues venue de Melilla

Les éléments de la police judiciaire de la ville de Nador ont fait échec à une tentative de trafic de plusieurs types de stupéfiants. L’opération a été possible grâce à des...

Maroc : deux douaniers arrêtés pour trafic de drogues

Huit individus, dont deux douaniers, ont été interpellés mercredi par les éléments du service préfectoral de la police judiciaire d’Oujda, pour leur implication présumée dans...

Ces articles devraient vous intéresser :

La police marocaine recrute

La Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) a annoncé un grand concours de recrutement de plusieurs grades au sein du corps de la police. Le concours aura lieu le 16 juillet à Rabat et dans d’autres villes si nécessaire. Au total, 6 607...

Maroc : des sanctions disciplinaires à l’Institut royal de police

La Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) a annoncé samedi une série de sanctions disciplinaires et de mesures d’évaluation des performances contre certains policiers de l’Institut royal de police (IRP). Cette annonce fait suite à une enquête...

Le chef de la police espagnole en visite au Maroc

Le Directeur général de la Sûreté nationale et de la Surveillance du territoire, (DGSN/DGST) Abdellatif Hammouchi, a reçu en audience à Rabat, son homologue espagnol, Francisco Pardo Piqueras qui a effectué au Maroc, une visite de travail.

Abdellatif Hammouchi donne des nouvelles priorités à la police en 2023

Afin de réussir sa mission en 2023, la direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) a défini de nouvelles priorités qui ont été dévoilées, jeudi, lors de la réunion organisée au siège de l’institution.

Interpol : les 11 Marocains les plus recherchés de la planète

Onze Marocains sont actuellement recherchés par l’organisation de la police internationale : Interpol. Ces individus, sous le coup de mandats internationaux, sont accusés de crimes et délits graves.

Le Maroc renforce le contrôle dans les aéroports

Le Maroc a décidé de renforcer son système de contrôle des passagers dans les aéroports. Cette procédure sera désormais complétée par l’analyse de données électroniques envoyées avant l’arrivée à destination des passagers.

La criminalité au Maroc est sous contrôle selon le ministre de l’Intérieur

Pas d’inquiétude à avoir en ce qui concerne la criminalité au Maroc. La situation sécuritaire dans le pays est « normale et sous contrôle », grâce aux efforts déployés par les autorités, affirme le ministre de l’Intérieur.

Le Maroc face à la menace de la « Poufa », la cocaïne des démunis

Le Maroc renforce sa lutte contre la « Poufa », une nouvelle drogue bon marché, connue sous le nom de cocaïne des pauvres », qui a non seulement des répercussions sociales, notamment la séparation des familles et une augmentation des suicides et des...

"L’boufa", la nouvelle menace pour la société marocaine

Le Maroc pourrait faire face à une grave crise sanitaire et à une augmentation des incidents de violence et de criminalité, en raison de la propagation rapide de la drogue «  l’boufa  » qui détruit les jeunes marocains en silence.

La criminalité en baisse au Maroc

Au cours du premier semestre 2022, la criminalité a globalement baissé au Maroc. C’est ce que révèle le dernier rapport de la direction générale de la Sûreté nationale (DGSN).