Recherche

Échange automatique de données fiscales : inquiétude grandissante chez les MRE

© Copyright : DR

12 mai 2021 - 16h00 - Marocains du monde - Par: S.A

Depuis l’annonce de l’entrée en vigueur de l’échange automatique de données fiscales entre le Maroc et les pays de l’OCDE, les Marocains résidant à l’étranger (MRE) expriment une inquiétude grandissante. 

L’annonce de l’entrée en vigueur de l’obligation de déclarer les comptes bancaires détenus au Maroc dans les déclarations fiscales déposées dans leur pays de résidence suscite de vives préoccupations, rapporte le journal Les Inspirations Eco. À en croire certains MRE, leurs banques leur ont adressé des courriers portant sur la communication de possibles comptes bancaires non déclarés. De quoi confirmer leurs craintes.

« En ratifiant ces lois, les transferts de nos MRE vont diminuer et cela va impacter l’économie marocaine », a expliqué un analyste. « J’ai arrêté tous mes transferts et j’ai vidé mes comptes au Maroc en rapatriant mes comptes convertibles. Nous sommes une monnaie d’échange politique pour des problèmes que nous ne connaissons pas », a d’ailleurs confié un MRE. Selon l’analyste, les décideurs politiques et économiques suivent les recommandations de l’OCDE et de la banque mondiale sans évaluer les risques de paralysie de l’économie et de la société marocaine à long terme.

Face aux craintes persistantes des MRE, le secteur bancaire, le ministère des Finances et autres parties prenantes dans le dossier lié à l’échange automatique des données fiscales avec les pays membres de l’OCDE s’évertuent à leur trouver une solution. D’ores et déjà, ils ont tenu plusieurs réunions, promettant des réponses rapides à cette problématique.

Mots clés: Transferts des MRE , OCDE
Ces articles peuvent vous intéresser

Bladi.net

Bladi.net - 2021 - Coronavirus Maroc - A Propos - Contact