Recherche

MRE et déclaration des comptes détenus au Maroc : l’éclairage de Abdellatif Jouahri

© Copyright : DR

26 mars 2021 - 19h20 - Marocains du monde - Par: J.K

De nombreux Marocains résidant à l’étranger sont inquiets suite à la publication d’informations selon lesquelles ils sont dans l’obligation de déclarer leurs comptes bancaires détenus au Maroc. Le gouverneur de la Banque du Maroc tente de rassurer et affirme qu’il n’en est rien, du moins, pour l’année 2021.

Lors de la conférence de presse post Conseil de BAM, Abdellatif Jouahri, le gouverneur de la Banque centrale, partie engagée suite à la signature des accords fiscaux internationaux par le Maroc, a indiqué qu’en ce qui concerne les comptes bancaires détenus au Maroc par des MRE, « c’est un point important, notamment en ce qui concerne nos Marocains du monde ». « Évidemment, il faut se pencher sur ce problème de façon particulière », a-t-il ajouté, soulignant que « nous devons voir comment des solutions adéquates peuvent être apportées alliant à la fois notre engagement vis-à-vis de la convention que nous avons signée et la défense des intérêts des MRE dans le cadre de cet échange automatique d’informations sur le cadre fiscal. C’est un problème sur lequel nous sommes en train de bien réfléchir ».

Pour rappel, dans le cadre des conventions fiscales internationales de l’OCDE (BEPS), tous les Marocains résidant à l’étranger sont tenus d’intégrer leurs comptes bancaires détenus au Maroc dans leur déclaration d’impôts. L’échange automatique devrait démarrer en septembre 2021, bien que le Maroc ait demandé un sursis à 2022. Et tout non-respect sera lourdement sanctionné.

Mots clés: Banques , Bank Al-Maghrib (BAM) , Transferts des MRE , Abdellatif Jouahri

Bladi.net

Bladi.net - 2021 - Coronavirus Maroc - A Propos - Contact