Hommage à Ahmed, 11 ans, décédé lors d’une compétition de karaté

15 février 2023 - 21h20 - Belgique - Ecrit par : A.P

Un lâcher de ballons a été organisé ce mercredi à l’école communale de Ressaix où était élève en sixième primaire Ahmed, le petit garçon de 11 ans, décédé dimanche des suites d’un malaise cardiaque en pleine compétition de karaté.

L’émotion est vive au sein de la petite école communale de Ressaix depuis ce drame survenu à Boussu lors de la Coupe du Hainaut de karaté. Ahmed, 11 ans, élève dans cette école et membre du club de karaté de Morlanwelz-Carnières, est décédé dimanche à l’hôpital d’Hornu après avoir fait un malaise cardiaque lors de la compétition.

À l’annonce de la triste nouvelle, la direction et le corps enseignant de l’école se sont mobilisés pour réconforter les élèves. « Mon fils comprend comme un enfant de son âge… Il ne parle jamais beaucoup. Il a toutefois pris la peine de m’expliquer qu’ils avaient l’occasion d’en parler à d’autres personnes que leurs institutrices. L’équipe éducatrice a, en tout cas, été géniale. Surtout que c’est aussi un gros coup pour eux », confie la maman d’un copain de classe d’Ahmed à Sud Info.

À lire : Belgique : décès d’Ahmed, 11 ans, en plein tournoi de karaté

L’école tient à rendre un digne hommage au jeune Marocain. « La journée a été très chamboulée lundi. Outre la mise en place d’un registre de condoléances, nous n’avons pas beaucoup pensé à l’hommage que nous allions rendre à Ahmed. Nous avons rencontré les parents mardi soir afin de connaître leurs volontés. Pour le moment, nous ne savons rien concernant les funérailles. Nous allons organiser un lâcher de ballons ce mercredi en fin de journée à l’école », a indiqué la directrice de l’établissement qui est entrée en fonction jeudi dernier seulement.

La nouvelle directrice avoue ne pas bien connaître Ahmed. « Moi, je ne le connaissais pas bien, mais toutes les personnes qui m’en parlent sont unanimes : il s’agissait d’un garçon charmant, très agréable et très gentil. Il était élève de cette école depuis plusieurs années ». Le club de karaté tient aussi à rendre hommage à Ahmed. En attendant, un livre de condoléances y est ouvert.

Sujets associés : Belgique - Enfant - Décès - Karaté - Hommage - MRE

Aller plus loin

Marseille marche pour Soucayna, morte pour rien

Plus de 200 personnes ont participé samedi à Marseille à la marche blanche organisée en mémoire de Soucayna, cette étudiante en droit, tuée le 10 septembre d’une balle perdue en...

Belgique : décès d’Ahmed, 11 ans, en plein tournoi de karaté

Le petit Ahmed, 11 ans, d’origine marocaine, est décédé dimanche après avoir fait un malaise cardiaque lors de la coupe de karaté de Hainaut à Boussu en Belgique. La compétition...

Belgique : hommage aux trois MRE décédés dans un tragique accident de la route au Maroc

La commune d’Ans a rendu hommage aux trois enfants d’une famille de MRE décédés dans un tragique accident de la route au Maroc en juillet dernier.

Dernier hommage à Nahel, tué par un policier à Nanterre

Des dizaines de personnes se sont rassemblées ce samedi au funérarium pour rendre un dernier hommage à Nahel, tué mardi par un policier à Nanterre. Le jeune homme a été enterré...

Ces articles devraient vous intéresser :

Marhaba 2023 : un centre d’accueil dédié aux Marocains de l’étranger inauguré à Rabat

Dans le cadre de l’opération Marhaba 2023, la Fondation Hassan II pour les Marocains résidant à l’étranger a inauguré un centre d’accueil à Rabat.

Maroc : plaidoyer pour en finir avec les chiens errants

La prolifération des chiens errants dans les villes marocaines soulève de plus en plus l’inquiétude des populations, qui réclament des mesures urgentes et efficaces. Des appels se multiplient pour résoudre définitivement cet épineux problème.

L’ONCF a pensé aux MRE pendant les vacances

L’Office National des Chemins de Fer (ONCF) a mis en place un plan pour accueillir les millions de voyageurs attendus à bord de ses trains lors de la prochaine saison estivale. Une attention particulière est accordée aux Marocains résidant à l’étranger...

Les transferts des MRE en légère hausse à fin mai

À fin mai dernier, les Marocains résidant à l’étranger (MRE) ont transféré environ 38,31 milliards de dirhams (MMDH) contre 36,47 MMDH à la même période en 2021, selon l’Office des changes.

Transferts de fonds des MRE : un record et une bouffée d’air pour le Maroc

Les Marocains résidant à l’étranger (MRE) contribuent fortement à l’économie marocaine à travers les transferts de fonds qui vont crescendo ces dernières années. Ces flux sont passés de 22,96 milliards de dirhams en 2000 à 93,67 milliards en 2021.

Enseignement supérieur : le Maroc fait appel aux MRE

Le Maroc envisage de recourir à ses compétences à l’étranger pour améliorer la qualité de l’enseignement supérieur dans ses universités. Une réforme est en cours de préparation pour revoir le cadre légal régissant la profession.

L’aéroport de Casablanca se plie en quatre pour servir les MRE

En vue de simplifier la vie aux Marocains résidant à l’étranger (MRE), en séjour au Maroc, l’Agence urbaine de Berrechid-Benslimane a adopté un guichet unique, dédié à ces usagers.

Maroc : l’État «  adopte  » les enfants devenus orphelins après le séisme

Le Maroc va procéder au recensement de tous les enfants devenus orphelins après le séisme du 8 septembre et leur accorder le statut de « pupille de la nation ».

Youssra Zouaghi, Maroco-néerlandaise, raconte l’inceste dans un livre

Victime d’abus sexuels et de négligence émotionnelle pendant son enfance, Youssra Zouaghi, 31 ans, raconte son histoire dans son ouvrage titré « Freed from Silence ». Une manière pour elle d’encourager d’autres victimes à briser le silence.

Un Marocain de 14 ans poignardé dans le nord de l’Espagne

Un Marocain âgé de 14 ans se trouve actuellement dans un état grave à l’hôpital après avoir été poignardé à la jambe lors d’une altercation survenue à Saint-Jacques-de-Compostelle (Nord-ouest de l’Espagne).