L’école musulmane de Nanterre menacée à nouveau de fermeture

31 octobre 2021 - 07h40 - France - Ecrit par : A.T

Étrillée par des rapports d’inspection, l’école musulmane de Nanterre Ibn Badis est encore sous la menace de fermeture. Les responsables donnent l’alerte.

La première et unique école musulmane des Hauts-de-Seine est-elle menacée de fermeture ? C’est ce que craint la direction qui a exprimé « (sa) consternation et (son) indignation face aux mises en demeure prononcées » à son encontre après trois inspections (académique, sanitaire et policière) dont l’établissement scolaire a l’objet les 20 et 22 octobre.

Parmi ces deux mises en demeure, une concerne le chef d’établissement. L’institut est sommé par le rectorat de désigner dans un délai d’un mois une personne ayant les conditions requises pour exercer le poste de chef d’établissement. « Dans le cas contraire, nous serions dans une configuration des plus tragiques, car la question de fermeture de l’école sera envisagée » alerte l’institut.

A lire : À Toulouse, une école musulmane risque la fermeture

La seconde concerne le volet sanitaire, sur lequel l’inspection remet en cause le prestataire de restauration scolaire, fait savoir la direction, ajoutant que cette autre mise en demeure « nous contraint de répondre à des exigences dans un délai imparti extrêmement court engendrant des conséquences qui impacteraient grandement et directement les familles, notamment au niveau tarifaire ».

Face à cette situation, l’institut a rassuré les parents d’élèves qu’il entend prendre « toutes (ses) responsabilités » pour éviter la fermeture de l’école. « Toutes nos énergies et nos moyens d’action seront mobilisés afin de pérenniser notre établissement », affirme-t-on.

Sujets associés : France - Religion - Education

Aller plus loin

L’Institut musulman Al Cham à Montpellier fermé par la Préfecture

L’Institut Al Cham, établissement religieux musulman situé à Montpellier, a été fermé suite à un contrôle administratif inopiné mené par la préfecture. Les autorités ont...

Du racisme et sexisme dans une école française au Maroc

À l’école primaire Ernest Renan de Casablanca jeudi dernier, il a été demandé aux élèves de CM2 de traiter un exercice intitulé « Où vivent les grands singes  ?  ». Cet exercice...

Isère : un projet d’école musulmane contrarié par la justice

L’école primaire Fourqan située à Bourgoin-Jallieu, en région lyonnaise, n’ouvrira pas ses portes. Et pour cause, le tribunal administratif de Grenoble a rejeté la requête en...

À Toulouse, une école musulmane risque la fermeture

À quelques jours de la rentrée scolaire, une école musulmane de Toulouse, accueillant 130 élèves entre le primaire et le collège avant les vacances d’été, a été signalée à la...

Ces articles devraient vous intéresser :

L’anglais s’impose peu à peu dans l’école marocaine

Petit à petit, l’insertion de l’anglais dans l’enseignement se généralise au Maroc. Après le primaire, c’est au tour du collège, selon un communiqué du ministère de l’Éducation nationale dès la prochaine année scolaire.

Le ramadan est « clairement un sujet sensible dans les clubs » de football

Alors que les joueurs musulmans tiennent à leur foi et préfèrent jeûner, les clubs se soucient bien souvent de leurs performances pendant le ramadan. Un ancien préparateur physique assure que cette période est « clairement un sujet sensible dans les...

Mohammed VI nomme les membres du Conseil Supérieur de l’Éducation

Le roi Mohammed VI a procédé mercredi à la nomination des membres du Conseil Supérieur de l’Éducation, de la Formation et de la Recherche Scientifique (CSEFES). Cet organe composé de 20 membres a pour objectif de définir les politiques publiques dans...

Le hijab sur les podiums, témoignage de Mariah Idrissi

La Londonienne d’origine pakistanaise et marocaine Mariah Idrissi, premier mannequin en hijab à prendre part à une campagne publicitaire, se dit persuadée que malgré certaines pressions, la mode pudique va continuer à se développer.

Stains : polémique autour d’une rue rebaptisée au nom de la femme du prophète Mohammad

À Stains (Seine-Saint-Denis), une plaque au nom de la femme du prophète Mohammad, posée au-dessus du panneau indiquant la rue de Pontoise en septembre 2022 est vue d’un mauvais œil sur les réseaux sociaux.

Le ramadan débutera jeudi en France

Le ramadan débutera officiellement le jeudi 23 mars en France, annonce le recteur de la Grande Mosquée de Paris, Chems-Eddine Hafiz.

Écoles françaises au Maroc : polémique sur l’homosexualité

Chakib Benmoussa, ministre de l’Éducation nationale, de l’Enseignement primaire et des Sports, s’est exprimé sur l’adoption par des institutions éducatives étrangères au Maroc de programmes promouvant l’homosexualité.

Chaâbane débute mercredi, le ramadan dans un mois

Le premier jour du mois de Chaâbane de l’année 1444 de l’hégire correspond au mercredi 22 février 2023, a annoncé hier le ministère des Habous et des Affaires Islamiques dans un communiqué.

Gad Elmaleh évoque « le modèle marocain de fraternité judéo-musulmane »

À l’occasion de la sortie de son film « Reste un peu » qui sort le 16 novembre, l’humoriste marocain Gad Elmaleh revient sur la richesse spirituelle du Maroc, « une terre de fraternité judéo-musulmane » dont le modèle n’existe « nulle part ailleurs ».

L’enseignement de la langue amazighe généralisé dans les écoles marocaines

Le ministère de l’Éducation nationale, du Préscolaire et des Sports vient d’annoncer son plan de généralisation de l’enseignement de la langue amazighe dans tous les établissements du primaire d’ici à l’année 2029-2030.