Les écoles américaines interdites de prosélytisme au Maroc

5 janvier 2014 - 16h52 - Maroc - Ecrit par : J.L

Un projet d’accord conclu entre le Maroc et les Etats-Unis interdisant aux écoles ou universités américaines de mener des opérations de prosélytisme au Royaume, a été approuvé jeudi par le conseil du gouvernement.

Les institutions d’enseignement américain ayant des orientations ou des attaches religieuses ne sont pas autorisées à exercer au Maroc, stipule l’accord dont l’objectif est de combattre toute forme de prosélytisme. L’ébranlement de la foi d’un Musulman est sévèrement condamné par l’article 220 du code pénal marocain.

L’accord oblige les responsables des institutions d’enseignement américaines, à enseigner l’arabe et la culture marocaine, mais aussi l’histoire et la géographie du Royaume, aux élèves marocains ou ayant la double nationalité, rapporte le quotidien Akhbar Al Yaoum.

Ces matières qui devraient être discutées au préalable par le ministère de l’Education nationale et l’institution concernée, seront dispensées par des professeurs marocains, contrôlés en permanence par des inspecteurs du département de tutelle.

Conformément à ce projet d’accord, les écoles américaines sont exonérées de la taxe professionnelle et des impôts sur les prestations de service. Ces institutions n’auront à s’acquitter que de leurs redevances vis à vis de la Caisse Nationale de la Sécurité Sociale (CNSS).

Le personnel de ses établissements d’enseignement sont exonérés des taxes douanières concernanr l’importation de toutes les affaires à usage personnel.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : États-Unis - Religion - Education - Impôts - Douane marocaine - Prosélytisme

Ces articles devraient vous intéresser :

MRE : Vacances gâchées par des tracasseries administratives

C’est avec un sentiment mêlé de lassitude et de colère que les Marocains résidant à l’étranger (MRE) vont commencer à débarquer dans les ports marocains dans les prochains jours.

Aid Al Fitr au Maroc : vendredi ou samedi ?

Même si les calculs astronomiques tendent à définir la date de l’ Aïd Al fitr samedi 22 avril 2023 au Maroc, l’observation de la lune reste pour l’instant l’option privilégiée par les autorités religieuses marocaines.

Maroc : hausse de 21% des recettes douanières à fin novembre

À fin novembre dernier, la douane marocaine a recouvré plus de 76,81 milliards de dirhams, en hausse de 21,4% par rapport à la même période un an auparavant.

Le Maroc fête l’Aïd al fitr le samedi 22 avril

Le Maroc célèbre l’Aïd Al Fitr ce samedi 22 avril, selon une annonce faite par le ministère des Habous et des Affaires islamiques. Le ministère a confirmé la date après avoir procédé à une observation minutieuse du croissant lunaire, comme l’exige la...

MRE et l’OCDE : l’heure de la renégociation fiscale

Le gouvernement marocain affirme vouloir préserver les intérêts des six millions de Marocains résidant à l’étranger (MRE). Il entend engager dans les prochains jours des négociations avec l’OCDE pour revoir les conventions relatives à l’échange des...

Maroc : vers une réduction de la TVA sur certains produits

Une réduction de la TVA sur certains produits de base est actuellement à l’étude par le gouvernement. Objectif : tenter de faire baisser la facture des ménages.

Très difficile d’envoyer de l’argent aux étudiants marocains en Russie

Le gouvernement a apporté des clarifications concernant la loi de change en vigueur, notamment le mode opératoire des transferts d’argent pour les étudiants marocains à l’étranger. Les mères de familles marocaines peuvent toujours soutenir leurs...

Maroc : les agriculteurs rattrapés par l’impôt

Au Maroc, les petits agriculteurs exploitants agricoles exonérés d’impôts réalisant un chiffre d’affaires inférieur à 5 millions de dirhams, doivent désormais remplir une déclaration de revenus, a récemment rappelé la Direction générale des impôts (DGI).

Début de Ramadan au Maroc : décision ce mercredi

Alors que la majorité des pays musulmans débutent officiellement le ramadan ce jeudi 23 mars 2023, les Marocains, eux, devront attendre ce soir la décision du ministère des Habous et des Affaires islamiques.

Nabyl Lakhdar n’est plus directeur de l’administration de la douane

Le gouvernement a annoncé la nomination de Nabyl Lakhdar, ancien directeur général de l’administration de la Douane, au poste de Secrétariat général du ministère de l’Économie et des Finances.