Écoles françaises au Maroc : des parents d’élèves s’insurgent contre le port du masque

25 mars 2022 - 08h00 - Maroc - Ecrit par : A.T

Des parents d’élèves des établissements du réseau scolaire français au Maroc ont écrit au gouvernement pour protester contre le port de masque de leurs enfants à l’école.

Exprimant leur inquiétude sur les effets néfastes de cette mesure, toujours en vigueur dans le cadre du protocole sanitaire lié au Covid-19, ces parents ont exigé la fin du port du masque à l’école comme c’est déjà le cas dans de nombreux autres pays.

Les parents estiment que les études scientifiques n’ont apporté aucune preuve de l’efficacité de ces masques, au contraire, elles ont mis en lumière d’innombrables effets secondaires graves.

A lire : Maroc : Aït Taleb insiste sur le port de masque obligatoire

Au contraire, dénoncent-ils, les masques contiennent des produits chimiques toxiques et cancérigènes.

« La présence aussi du graphène dans les masques entrainent des lésions pulmonaires persistantes, similaires aux effets de l’amiante. Nos enfants risquent l’asphyxie due à la carence en oxygène et l’excès de CO₂ causant maux de tête, nausées, fatigue, perte de concentration, problèmes de sinus, problèmes respiratoires et d’hyperventilation. La respiration buccale entraine déformations faciales, gingivites et caries. Humidité et germes s’accumulent dans le masque et provoquent des lésions cutanées au niveau du visage (dermatite d’irritation, aggravation de l’acné, impétigo) et des pneumonies bactériennes », s’insurgent les parents.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Education - Ministère de l’Education nationale - Coronavirus au Maroc (Covid-19)

Aller plus loin

Maroc : les écoles françaises démarrent en présentiel

Les établissements du réseau scolaire français au Maroc ont décidé, sur instruction du ministère de l’Éducation nationale, de procéder à la rentrée scolaire prévue pour ce 1ᵉʳ...

Maroc : Aït Taleb insiste sur le port de masque obligatoire

Le Maroc a renoué malheureusement avec les taux de contaminations très élevés, suscitant la sortie médiatique du ministre de la Santé. Il appelle les Marocains à une prise de...

Maroc/covid-19 : plus de 624 000 arrestations pour non port de masque

Le ministre délégué auprès du ministre de l’Intérieur, Noureddine Boutayeb a déclaré lundi à Rabat que 624 543 personnes ont été arrêtées pour non port de masque de protection....

Maroc : les écoles françaises publient le calendrier scolaire

Après le report au 1ᵉʳ octobre de l’année scolaire 2021-2022, le service de coopération et d’action culturelle (SCAC) de l’Ambassade de France au Maroc, a dévoilé le calendrier...

Ces articles devraient vous intéresser :

Mohammed VI nomme les membres du Conseil Supérieur de l’Éducation

Le roi Mohammed VI a procédé mercredi à la nomination des membres du Conseil Supérieur de l’Éducation, de la Formation et de la Recherche Scientifique (CSEFES). Cet organe composé de 20 membres a pour objectif de définir les politiques publiques dans...

Très difficile d’envoyer de l’argent aux étudiants marocains en Russie

Le gouvernement a apporté des clarifications concernant la loi de change en vigueur, notamment le mode opératoire des transferts d’argent pour les étudiants marocains à l’étranger. Les mères de familles marocaines peuvent toujours soutenir leurs...

Le prince Moulay Rachid a contracté le Covid-19

Ayant contracté le Covid-19, le prince Moulay Rachid n’a pas pu accompagner le roi Mohammed VI, vendredi 14 octobre 2022, à l’occasion de l’ouverture de la première session de la deuxième année législative de la onzième législature.

Maîtrise de l’anglais : le Maroc à la traîne

Alors que les Marocains délaissent de plus en plus le français pour l’anglais, le Maroc est encore à la traîne quant à la maitrise de langue de Shakespeare.

Le Maroc abandonne peu à peu le français pour l’anglais à l’école

Les matières scientifiques au Maroc seront désormais enseignées en anglais, a annoncé le ministère de l’Éducation. Cette réforme doit entrer en vigueur d’ici deux ans.

Maroc : augmentation des salaires des enseignants-chercheurs avant fin 2022

Le chef du gouvernement a fait part de son intention d’augmenter les salaires des enseignants-chercheurs avant la fin de 2022, et de signer un accord avec le syndicat avant la fin de l’année. Cette décision a été prise lors d’une réunion entre Aziz...

Écoles françaises au Maroc : polémique sur l’homosexualité

Chakib Benmoussa, ministre de l’Éducation nationale, de l’Enseignement primaire et des Sports, s’est exprimé sur l’adoption par des institutions éducatives étrangères au Maroc de programmes promouvant l’homosexualité.

Maroc : les écoles privées veulent augmenter les frais de scolarité

Les écoles privées au Maroc menacent d’augmenter les frais de scolarité d’environ 5 %, ce qui leur permettra de récupérer le montant de l’Impôt sur le revenu (IR) pour les enseignants vacataires, qui est passé de 17 à 30 % depuis le 1ᵉʳ janvier de...

L’apprentissage de l’anglais dans l’enseignement supérieur, une priorité pour le Maroc

Le Maroc accorde une place de choix à l’apprentissage de l’anglais dans l’enseignement supérieur. Une réforme est en cours.

Covid-19 : les Marocains désertent les centres de vaccination

Au Maroc, ce n’est plus la grande affluence dans les centres de vaccination. La stabilité de la situation épidémiologique semble expliquer ce désintérêt des Marocains pour la vaccination contre le Covid-19.