Efficacité des vaccins face aux nouveaux variants : les explications d’un spécialiste marocain

6 avril 2021 - 12h20 - Maroc - Ecrit par : J.K

L’apparition des nouveaux variants, particulièrement la souche britannique, dans 7 régions du royaume, inquiète. Taieb Hamdi, directeur du laboratoire de biotechnologie de la Faculté de médecine et de pharmacie de Rabat, explique le niveau de gravité de ces variants, de même que le degré d’efficacité des vaccins adoptés par le Maroc pour la lutte contre le Covid-19.

« Que ce soit AstraZeneca, Sinopharm ou même Sputnik V, ils ont tous les trois démontré une grande efficacité contre le variant britannique », a indiqué Dr Taieb Hamdi, médecin chercheur en politiques et systèmes de santé à 2M. En ce qui concerne Sinopharm, son efficacité contre les variants britannique, sud-africain et brésilien a été prouvée après une étude menée début février dans le laboratoire du groupe pharmaceutique. Mais, jusque-là, les résultats n’ont pas été publiés par une revue scientifique.

Toutefois, le niveau d’efficacité de ces vaccins baisse face aux variants brésilien et sud-africain. Ainsi, « une personne qui a déjà été testée positive et reçu le vaccin, peut contracter une autre fois le variant sud-africain et brésilien », a souligné Hamdi, précisant que la protection contre les formes graves des trois types du variant est presque assurée. Mais à en croire le directeur du laboratoire de virologie de l’université Hassan II de Casablanca, Pr Moulay Mustapha Ennaji, même si les vaccins sont efficaces contre le variant britannique, le degré de gravité et de transmissibilité de celui-ci a atteint 70 %. Mais aussi, ces formes graves sont récurrentes chez les enfants.

Cependant, l’apparition de ces variants très virulents n’empêche pas d’atteindre l’immunité collective estiméé à 70 %, a souligné Pr Ennaji. Par ailleurs, plusieurs laboratoires sont sur le point de mettre en place une version évoluée des vaccins, qui sera administrée après un an, comme une dose de rappel, avec la nouvelle version contre les trois nouveaux variants.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Santé - Vaccin anti-Covid-19

Aller plus loin

Un vaccin annoncé pour début 2022 contre tous les variants du coronavirus

Une équipe de chercheurs dirigée par le professeur Lbachir Benmohamed, immunologiste marocain, annonce pour fin 2021, le début des essais cliniques d’un vaccin conçu pour de...

Covid-19 : un nouveau variant «  double mutant  » inquiète

Alors que le vaccin laisse espérer la fin de la crise sanitaire, un nouveau « variant double mutant » du coronavirus a été détecté dans 18 États en Inde.

Covid-19 au Maroc : plusieurs régions touchées par le variant britannique

Malgré les mesures de précaution prises par les autorités marocaines, le dispositif de veille génomique du SARS-CoV2 a détecté la circulation du variant Britannique et sa...

Covid-19 : où est le vaccin 100% marocain ?

Le ministre de la Santé avait promis en novembre 2020 que le Maroc produira son vaccin contre le Covid 19. À l’heure où tous les pays du monde se procurent les vaccins des...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : des avions pour transporter les malades

Le ministère de la Santé et de la protection sociale vient de lancer un appel d’offres d’un montant de 30 millions de dirhams pour la location d’avions dédiés au transport rapide des malades.

Le Maroc face à la menace de la « Poufa », la cocaïne des démunis

Le Maroc renforce sa lutte contre la « Poufa », une nouvelle drogue bon marché, connue sous le nom de cocaïne des pauvres », qui a non seulement des répercussions sociales, notamment la séparation des familles et une augmentation des suicides et des...

Diabète : les précautions pour passer un mois de Ramadan en toute sérénité

Le mois de Ramadan est un mois sacré pour les musulmans. Néanmoins, quelques précautions sont à suivre scrupuleusement par certaines personnes à risque souffrant de maladies chroniques, telles que le diabète.

Une maladie menace les enfants marocains

La propagation de la maladie de leishmaniose dans plusieurs provinces marocaines préoccupe le Parlement. Une députée a interpellé le ministre de la Santé et de la Protection sociale Khalid Ait Taleb sur ce sujet.

Pufa, la "cocaïne des pauvres" qui déferle sur le Maroc

Pufa, la « cocaïne des pauvres » s’est installée progressivement dans toutes les régions du Maroc, menaçant la santé et la sécurité des jeunes. Le sujet est arrivé au Parlement.

Maroc : bonne nouvelle pour le personnel de la santé militaire

Au Maroc, le gouvernement a décidé de revaloriser les primes de risque attribuées au personnel de la santé militaire bénéficiant du statut de salariés des Forces armées royales (FAR).

Au Maroc, les médecins sont des mauvais payeurs d’impôts

Au Maroc, peu de médecins s’acquittent de leurs impôts. Fort de ce constat, le gouvernement opte désormais pour la retenue à la source pour les revenus de l’ensemble des professions libérales, la déclaration annuelle fiscale ayant montré ses limites.

Pénurie de médecins au Maroc : Le système de santé à bout de souffle

La pénurie de médecins persiste au Maroc. Par ailleurs, la réduction de la durée de formation en médecine suscite actuellement une vive protestation de la part des étudiants.

Le Maroc met fin à la fiche sanitaire

Quelques jours après avoir annoncé la fin de l’état d’urgence sanitaire, les autorités marocaines portent à la connaissance des voyageurs que la fiche sanitaire n’est plus une obligatoire pour accéder au territoire.

L’anarchie des salons de beauté au Maroc dénoncée

La docteure Hanan Atrakin, spécialiste en chirurgie esthétique et députée du Parti Authenticité et Modernité (PAM), a exprimé ses inquiétudes face à la prolifération au Maroc des salons de beauté offrant des services esthétiques médicaux, évoquant une...