Vaccin anti Covid-19 : le Maroc se tourne vers d’autres fournisseurs

11 mars 2021 - 15h00 - Ecrit par : J.K

Les relations entre la Chine et le Maroc à propos du vaccin anti Covid −19 baignent dans un flou inquiétant. Préoccupés, les députés marocains ont bien l’intention d’interpeller les ministres de la Santé, de l’Industrie et du Commerce, ainsi que celui des Affaires étrangères, afin de mieux cerner les raisons pour lesquelles la Chine n’honore pas son engagement.

Normalement, à partir de ce mois de mars, la construction d’une unité de production du vaccin chinois à Tanger-Tech, pour l’exportation vers l’Afrique devrait avoir commencé. Mais jusqu’ici, rien n’est fait. De plus, les livraisons de vaccins viennent au compte-gouttes, bien que le Maroc ait participé aux essais cliniques. Tout ceci laisse croire que la Chine n’a pas honoré ses engagements, pourtant signés dans l’accord, l’été dernier et sur lequel les trois ministres marocains Khalid Ait Taleb de la Santé, Nasser Bourita des Affaires étrangères et Moulay Hafid Elalamy de l’Industrie et du commerce, ont apposé leur paraphe, écrit Assabah.

Dans ce sens, les parlementaires envisagent de convoquer ces trois ministres pour plus d’explications sur le sujet. Ils ont donc adressé une demande au président de la Chambre des représentants, afin d’auditionner les trois membres du gouvernement. La date de l’audience n’est pas encore fixée, informe le 360, soulignant que ce serait probablement lors de la prochaine session du printemps, qui démarre dans un mois.

Toutefois, il faut noter que le vaccin développé par le Wuhan Institute of Biological Products (WIBP), l’un des laboratoires de Sinopharm pour lequel le Maroc a participé aux essais cliniques à l’automne dernier, a connu beaucoup de retard dans sa mise au point et jusqu’à présent le Maroc est dans l’attente du détail des résultats de la troisième phase des essais de ce vaccin pour lequel il a initialement passé commande. Les trois livraisons de 500 000 doses chacune du vaccin reçues par le Maroc, sont celles produites par Sinopharm-Pékin.

Face à cette situation, le Maroc a décidé de diversifier ses fournisseurs. Ainsi, le ministère de la Santé a autorisé mercredi 10 mars, l’utilisation temporaire d’urgence pour une année, du vaccin russe Sputnik V. En plus, la commission scientifique opte aussi pour l’utilisation du vaccin produit par Johnson & Johnson.

Tags : Chine - Ministère des Affaires étrangères et de la Coopération - Ministère de la Santé - Ministère de l’industrie, du Commerce et des Nouvelles technologies - Vaccin anti-Covid-19

Aller plus loin

Le Maroc demande plus de vaccins à la Chine

Après avoir réclamé 10 millions de doses du vaccin Sinopharm, le Maroc a revu à la hausse ses attentes. Ainsi, les autorités sanitaires ont déposé une nouvelle demande auprès du...

Le Maroc reçoit un nouveau lot du vaccin Sinopharm

Le Dreamliner de Royal Air Maroc (RAM) est de retour à l’aéroport Mohammed V de Casablanca, avec à bord un nouveau lot de 500 000 doses du vaccin chinois Sinopharm. La campagne de...

Campagne nationale de vaccination : les Etats-Unis offrent 2, 5 millions de dollars au Maroc

Le Maroc bénéficiera d’un soutien financier supplémentaire américain à la campagne nationale de vaccination anti-Covid-19 à hauteur de 2,5 millions de dollars, a annoncé le...

Le Maroc recevra bientôt les vaccins anti-Covid du dispositif Covax

Après le Ghana, c’est au tour du Maroc, d’autres pays africains et de plusieurs pays arabes de recevoir, dans les tout prochains jours, les vaccins anti-Covid du dispositif...

Nous vous recommandons

France : un air brûlant en provenance du Maroc à l’origine d’un nouvel épisode caniculaire

Un air brûlant en provenance du Maroc va provoquer une nouvelle semaine caniculaire en France, où les températures vont grimper jusqu’à 40 degrés.

Le Ziyech des grands jours est de retour (vidéo)

Hakim Ziyech s’est illustré mercredi face à Tottenham (2-2). Le Lion de l’Atlas a marqué un doublé au cours de ce match amical comptant pour la préparation de la saison de Premier League.

Belgique : il y a 25 ans, le corps de Loubna Benaïssa était retrouvé

Loubna Benaïssa, petite fille marocaine de 9  ans disparue le 5 août 1992 à Ixelles en Belgique, a été retrouvée morte quatre ans plus tard. Elle a été enterrée à Tanger.

Les Marocains de Belgique payeront leurs billets d’avion plus cher

Au Maroc, les prix des billets d’avion en provenance de la Belgique vont considérablement grimper en raison de la hausse importante du prix du pétrole.

25% d’étrangers dans les prisons françaises ? Eric Dupond-Moretti réagit

La réduction de 50 % l’octroi des visas pour les Marocains et les Algériens et de 30 % pour les Tunisiens est « une grande initiative » du gouvernement français visant notamment à résoudre le problème de l’immigration. C’est du moins ce qu’a affirmé Eric...

Coupe du monde : Ziyech et Mazraoui vont-ils faire leur retour en sélection ?

Après avoir renoncé à la sélection, Hakim Ziyech et Noussair Mazraoui vont-ils revenir sur leur décision suite à la qualification du Maroc à la coupe du monde  ? Plusieurs observateurs s’interrogent sur leur avenir au sein de l’équipe...

Privés de salaire, les joueurs marocains menacent de faire grève

Les joueurs de plusieurs clubs du championnat marocain de football (Botola) menacent de lancer des mouvements de grève pour exiger le paiement de leurs salaires.

Voici la prime que recevra Soufiane El Bakkali

L’athlète marocain Soufiane El Bakkali a délivré la délégation marocaine en lui offrant une médaille d’or aux JO 2020 en s’imposant sur le 3000 m steeple. Un sacre olympique qui lui vaut depuis lundi la reconnaissance du peuple marocain et du roi Mohammed...

L’Algérie met fin au gazoduc Maghreb-Europe traversant le Maroc

L’Algérie qui a rompu ses relations avec le Maroc a opté pour la fin du gazoduc Maghreb-Europe. Lors d’une rencontre avec l’ambassadeur d’Espagne, Fernando Moran au siège de son département ministériel, le ministre algérien de l’Énergie et des Mines, Mohamed...

Tanger : deux jeunes filment l’agression sexuelle d’une fille

Deux jeunes ayant agressé une jeune fille à Tanger , ont partagé la vidéo de leur forfait sur Facebook, suscitant la colère des internautes qui réclament des autorités leur arrestation immédiate.