Recherche

Saâdeddine El Othmani : « la patrie passe avant le parti »

© Copyright : DR

25 août 2021 - 23h20 - Maroc - Par: S.A

Le chef du gouvernement, Saâdeddine El Othmani, revient sur la normalisation des relations diplomatiques entre le Maroc et Israël. Il affirme que « la patrie passe avant le parti ».

« Nous ne sommes pas des opportunistes, nous assumons nos responsabilités. La patrie passe avant le parti. La reprise de ces relations est une décision d’État, dans l’intérêt de la cause nationale, et il est de mon devoir en tant que chef du gouvernement de ne pas jouer les perturbateurs, surtout sur un sujet de politique extérieure qui relève pleinement des prérogatives du chef de l’État. Cela n’empêche pas que nous ayons, au PJD, nos propres opinions, que nous avons exprimées », a déclaré Saâdeddine El Othmani dans une interview accordée à Jeune Afrique cette semaine.

À lire : El Othmani refuse de rencontrer Yaïr Lapid

Le patron du parti islamiste a d’ailleurs affiché récemment son opposition à la normalisation des relations diplomatiques entre le Maroc et Israël. Il a refusé de rencontrer le ministre israélien des Affaires étrangères Yaïr Lapid lors de sa visite historique à Rabat. « Le Maroc continuera à soutenir le peuple palestinien à tous les niveaux », a assuré le chef du gouvernement.

À lire : El Othmani recadré par David Govrin

Le 21 mai, Saâdeddine El Othmani, secrétaire général du PJD, avait adressé une correspondance à Ismaïl Haneyeh, président du bureau politique du Hamas, le félicitant « de la victoire du peuple palestinien et sa forte résistance » contre « l’entité sioniste ». L’accord de cessez-le-feu conclu entre Israël et les factions palestiniennes dans la bande de Gaza venait d’entrer en vigueur. Les deux parties étaient engagées dans une escalade de violences qui aura duré 11 jours.

Mots clés: Relations Maroc Israël , Normalisation Maroc Israël , Parti de la Justice et du Développement (PJD) , Saâdeddine El Othmani

Bladi.net

Bladi.net - 2021 - - A Propos - Contact