Corruption à Fès : le vice-président tombe dans le piège

12 octobre 2023 - 11h00 - Maroc - Ecrit par : Bladi.net

Un élu du conseil de l’arrondissement de Jnane El Ouard à Fès a été arrêté mardi, pris en flagrant délit de corruption, alors qu’il recevait une somme de 15 000 dirhams.

Ce vice-président chargé de l’urbanisme, également membre de la Chambre du commerce, d’industrie et des services (CCIS) de la ville, a été appréhendé suite à une opération menée par la brigade régionale de la police judiciaire, selon le journal Al Akhbar.

A lire : Corruption : scandale à Moulay Yacoub

Le journal rapporte qu’un entrepreneur local avait auparavant porté plainte, accusant ce conseiller du Parti authenticité et modernité (PAM) de lui demander cette somme en échange d’une autorisation de construire. Une rencontre avait alors été organisée pour piéger l’élu, durant laquelle il a été surpris acceptant des billets dont les numéros de série étaient connus de la police.

Suite à son arrestation, le conseiller a été placé en garde à vue pour les besoins de l’enquête. L’homme n’est pas inconnu de la justice. Il vient en effet d’être condamné à 5 ans de prison pour une affaire de viol sur mineure.

Sujets associés : Fès - Corruption - Police marocaine - Brigade nationale de la police judiciaire (BNPJ)

Aller plus loin

« L’Empereur de Nador » devant la justice pour corruption

Mohamed Aberchane, le parlementaire ittihadi de Nador, est poursuivi en justice pour corruption, falsification de documents officiels et mauvaise gestion de la commune d’Iaazanene.

Maroc : quand un club de foot ne peut plus payer l’essence de son bus

L’équipe de football du Mas Fès, au Maroc, touche le fond. Elle a été incapable de s’acquitter du prix du carburant du bus qui devait transporter les joueurs pour un match de...

Corruption policière au Maroc : un Espagnol raconte (vidéo)

Un jeune Espagnol en séjour au Maroc s’est fait gruger par des policiers marocains. Il raconte sa mésaventure.

Corruption : scandale à Moulay Yacoub

Le conseil provincial de Moulay Yacoub, localité connue pour sa station thermale, située près de Fès, est secoué par un scandale financier. Son président Jawad Al-Dawahi est...

Ces articles devraient vous intéresser :

Parlement européen : le Maroc aurait offert des séjours à la Mamounia

La députée socialiste Marie Arena et l’ex-eurodéputé italien Antonio Panzeri, visés dans le scandale au parlement européen, auraient bénéficié en 2015 d’un séjour de luxe à l’hôtel La Mamounia de Marrakech, tous frais payés par les autorités marocaines.

Maroc : les crimes financiers ont baissé de 47% en 2021

La lutte contre les crimes financiers et économiques au Maroc porte peu à peu ses fruits. En 2021, les affaires liées à ces délits ont fortement régressé de 47,30%, selon le rapport annuel de la présidence du parquet.

Deux fonctionnaires du consulat du Maroc à Barcelone en prison

Accusés de détournement de fonds, deux anciens fonctionnaires du consulat du Maroc à Barcelone ont été placés en détention, mercredi, par le procureur général du Roi près du tribunal des crimes financiers de Rabat.

Interpol : les 11 Marocains les plus recherchés de la planète

Onze Marocains sont actuellement recherchés par l’organisation de la police internationale : Interpol. Ces individus, sous le coup de mandats internationaux, sont accusés de crimes et délits graves.

Maroc : des sanctions disciplinaires à l’Institut royal de police

La Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) a annoncé samedi une série de sanctions disciplinaires et de mesures d’évaluation des performances contre certains policiers de l’Institut royal de police (IRP). Cette annonce fait suite à une enquête...

Abdellatif Hammouchi nomme de nouveaux responsables

Le directeur général de la Sûreté nationale (DGSN), Abdellatif Hammouchi a procédé, mardi, à une nouvelle série de nominations au niveau de plusieurs services décentralisés de l’institution.

Abdellatif Hammouchi donne des nouvelles priorités à la police en 2023

Afin de réussir sa mission en 2023, la direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) a défini de nouvelles priorités qui ont été dévoilées, jeudi, lors de la réunion organisée au siège de l’institution.

Un beau cadeau de fin d’année pour la police marocaine

Les agents de la direction générale de la sûreté nationale (DGSN), travaillant dans les différentes directions au niveau national, recevront en cette fin d’année, une prime exceptionnelle, octroyée par le directeur général Abdellatif Hammouchi.

Corruption au Maroc : Les chiffres alarmants

La lutte contre la corruption ne produit pas de résultats encourageants au Maroc qui est mal logé dans les classements mondiaux depuis quatre ans.

Corruption au Maroc : arrestation d’un ex-ministre, un avertissement pour les responsables ?

Après l’arrestation jeudi de Mohamed Moubdii, député du Mouvement populaire (MP) et ancien ministre, pour des crimes financiers présumés, des voix s’élèvent pour appeler le gouvernement marocain à renforcer sa lutte contre la corruption et...