Maroc : les entreprises exportatrices s’engagent dans la décarbonation

24 septembre 2021 - 06h20 - Economie - Ecrit par : A.T

Pour favoriser la décarbonation et la croissance verte des entreprises exportatrices, l’Association marocaine des exportateurs (ASMEX) a échangé avec ses adhérents. Objectif : aider à amorcer la transition afin de s’engager dans la dynamique internationale en faveur du climat.

Le webinaire qui s’est tenu mardi était dirigé par Philippe Miquel, Président d’Engie Services Maroc et président de la Commission Energies propres de l’ASMEX. Dans son exposé, le responsable a indiqué aux participants l’importance de la décarbonation pour toutes les entreprises exportatrices vers l’Europe, un marché qui représente à lui seul plus de 60 % des échanges commerciaux entre le Maroc et les pays étrangers.

« Certes plusieurs points sont encore à éclaircir quant à la mise en œuvre de la taxe carbone aux frontières, mais il est très important d’avoir un aperçu sur la décarbonation, ses enjeux pour les entreprises exportatrices vers l’Europe, et savoir ce qui change réellement pour les industriels qui pourront voir de toutes nouvelles opportunités s’offrir à eux », a-t-il souligné.

Pour sa part, le président de l’ASMEX, Hassan Sentissi a préconisé aux industriels d’ « accompagner la transition vers l’abandon de l’usage des combustibles fossiles en faveur des sources d’énergies et matières premières à faible émission de carbone, augmenter l’efficacité énergétique et accélérer les contrats de performance énergétique, faciliter le développement et l’approvisionnement d’électricité à faible teneur en carbone, développer une industrie du gaz vert et développer des capacités de capture et de valorisation du CO₂ ».

A lire : Le Maroc engagé pour une décarbonisation de l’industrie

Au terme de cette session de sensibilisation, Miquel a affirmé que le Maroc offrait un contexte favorable aux industriels pour réussir cette transition, rappelant que la clé de réussite résidait dans le niveau d’engagement et de prise de conscience des industriels et des exportateurs qui auront beaucoup à gagner après la mise en œuvre de cette taxe à partir de 2023.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Investissement - Exportations - Environnement

Aller plus loin

Hydrogène vert : une priorité pour le Maroc

Le Maroc mise davantage sur l’hydrogène vert en ce qui concerne les énergies renouvelables. Dans ce sens, plusieurs initiatives ont été mises en place afin d’affermir la place...

Le Maroc poursuit sa lancée sur l’hydrogène vert

Le Maroc poursuit son élan en matière de développement de la filière énergétique, particulièrement celle de l’hydrogène vert, communément appelée Power-to-X, qui constitue une...

Transition énergétique : ENGIE multiplie ses offres aux industriels marocains

Le groupe énergétique ENGIE crée Engie Sun Morocco, une filiale dédiée à produire de l’énergie solaire à destination des industriels marocains.

Le Maroc chute de 15 places dans l’indice de transition énergétique

Le Maroc occupe la 66ᵉ place mondiale sur 115 pays dans le classement 2021 sur l’indice de transition énergétique perdant ainsi 15 places par rapport au dernier classement....

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : explosion des exportations de produits alimentaires et maritimes

Les exportations des produits alimentaires agricoles et maritimes ont connu un boom en 2022 pour dépasser les 80 milliards de dirhams (MMDH). Un record.

Maroc : les exportations automobiles dépassent les 100 MMDH à fin novembre

Les exportations marocaines dans le secteur automobile ont généré au terme des onze premiers mois de l’année un chiffre d’affaires de 100,37 milliards de dirhams, en augmentation de 35% par rapport à la même période de 2021.

Maroc : une deuxième usine géante de dessalement en projet à Nador

Le Maroc se prépare à lancer un appel d’offres pour une nouvelle usine de dessalement d’eau de mer à Nador, d’une capacité de 250 millions de mètres cubes par an, a annoncé Nizar Baraka, ministre de l’Eau et de l’Équipement.

Autoroutes du Maroc : un nouveau projet passe mal

Anouar Benazzouz, directeur général de la Société nationale des autoroutes du Maroc, a annoncé le lancement d’un projet de reboisement des abords des autoroutes marocaines.

Le Maroc capable d’établir un record en matière d’exportations d’avocats

Le Maroc a enregistré une hausse record de ses exportations d’avocats en volume au cours de la saison et pourrait rééditer l’exploit au cours de la saison 2022/23 (juillet-juin).

La prolifération des méduses préoccupe le Maroc

Le Maroc va lancer des recherches pour comprendre la prolifération des méduses qui envahissent ses côtes. Une résolution a été prise dans ce sens, visant à assurer la conservation et l’utilisation durable des ressources marines en Méditerranée et en...

Le Maroc va investir de plus de 13,4 MMDH dans le chemin de fer

L’Office national des chemins de fer (ONCF) a prévu un investissement de plus de 13,4 milliards de DH durant la période 2023-2025.

Maroc : bond spectaculaire des exportations automobiles

Au Maroc, les exportations du secteur automobile ont atteint plus de 141,76 milliards de dirhams à fin décembre 2023, soit une augmentation de 27,4 % par rapport à l’année précédente.

Maroc : mise en garde contre les constructions illégales

Abdelouafi Laftit, ministre de l’Intérieur, a apporté des clarifications au sujet des démolitions dans les zones côtières.

Le groupe marocain OCP vise haut les quatre prochaines années

Après le succès de son premier programme d’investissement – la capacité de production d’engrais a triplé en 10 ans-, le groupe marocain OCP a préparé un nouveau programme d’investissement vert dont la mise en œuvre permettra d’atteindre la neutralité...