Des entreprises du secteur automobile quittent l’Ukraine pour le Maroc

27 avril 2022 - 22h20 - Monde - Ecrit par : A.P

L’invasion russe en Ukraine pousse certaines entreprises de l’industrie automobile à quitter ce pays, qui était le centre de gravité du secteur en Europe, pour aller s’installer au Maroc.

Des entreprises du secteur automobile basées en Ukraine ont commencé par quitter le pays au regard de la persistance de la crise avec la Russie, sans perspective de solution à court terme. Le Maroc est l’une de leur destination privilégiée en raison de sa solide base industrielle dans le secteur répartie à Kénitra (Rabat), Casablanca et Tanger, de sa main-d’œuvre qualifiée, des accords commerciaux préférentiels avec les États-Unis et l’Union européenne et des coûts bas de production, fait savoir Coche Global.

À lire : Les constructeurs automobiles quittent l’Ukraine pour le Maroc

La multinationale irlandaise Aptiv, spécialisée dans les systèmes de câblage, fait partie de ces entreprises qui envisagent de quitter l’Ukraine pour s’installer au Maroc. Le démantèlement du site en Ukraine et le démarrage de la production sur le nouveau site au Maroc prendra au moins six semaines, selon l’entreprise. De même, l’entreprise japonaise Sumitomo Electric Industries, spécialisée dans la fabrication de câbles et de fibres optiques pour véhicules, a décidé depuis mars de déplacer sa production de l’Ukraine vers le Maroc et la Roumanie.

À lire : Des équipementiers automobiles quittent l’Ukraine et s’installent au Maroc

Ces délocalisations vers le Maroc renforcent la notoriété du royaume dans le secteur de l’automobile. Quelque 250 entreprises du secteur automobile sont implantées au Maroc, avec une capacité de production de 700 000 véhicules par an et quelque 220 000 emplois créés. Les principales usines sont celles de Renault à Tanger, qui a démarré ses activités en 2012 et de Stellantis qui a démarré sa production en juin 2019. Le royaume, en partenariat avec la société chinoise BYD, va aussi produire prochainement des véhicules électriques à Tanger.

Sujets associés : Casablanca - Tanger - Automobile - Kenitra - Ukraine - Sumitomo

Aller plus loin

Nouvelle usine de Motherson au Tanger, 300 emplois créés

La société indienne spécialisée dans les composants plastiques d’intérieur, automobile, Motherson, a ouvert une nouvelle usine Tanger. Celle-ci fournira des tableaux de bord et...

Aptiv lance une vaste campagne de recrutement au Maroc

Le groupe équipementier américain Aptiv, spécialisé dans les systèmes de câblage, a lancé un vaste plan de recrutement pour le compte de sa nouvelle usine située à Oujda.

Le géant russe Nornickel veut transférer des activités au Maroc

Touché par les sanctions occidentales prises après l’invasion de l’Ukraine par la Russie, Vladimir Potanine, puissant businessman, homme politique reconnu et proche du président...

Les voitures Sandero quittent la Roumanie pour le Maroc

Le Maroc va produire la 3ème génération des voitures Sandero du groupe Renault, exclusivement fabriquée en Roumanie.

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Maroc veut produire un million de voitures par an

Un million de voitures produites par an au Maroc. C’est l’objectif du ministre de l’Industrie et du Commerce, Ryad Mezzour, d’ici 2030.

Bonne nouvelle pour les automobilistes marocains

La Direction Générale des Impôts (DGI) vient de faire une fleur aux automobilistes marocains en ce qui concerne la Taxe Spéciale Annuelle sur les Véhicules (TSAV).

La première voiture 100 % marocaine présentée au public

Le roi Mohammed VI a présidé lundi au Palais royal de Rabat la cérémonie de présentation du premier véhicule d’un constructeur automobile marocain, ainsi que le prototype d’un véhicule à hydrogène développé par un Marocain résidant à l’étranger.

Nouveau carton de ventes pour la Citroën « My Ami Buggy »

Le succès ne se dément pas pour la petite voiture Citroën « Ami ». Fabriquée au Maroc, la voiture électrique sans permis a été encore une fois un succès dans de nombreux pays européens.

Renault choisit de produire le Kardian au Maroc

Le nouveau Kardian, premier des huit modèles de série dévoilés mercredi lors de l’annonce de l’« International game plan 2027 » de Renault à Rio de Janeiro, au Brésil, sera en partie fabriqué au Maroc, « le deuxième pays de production de la marque au...

La voiture 100% marocaine verra le jour en 2023

Le Maroc prévoit de fabriquer localement des voitures de marque marocaine. Le projet va démarrer à court terme et nécessitera un investissement 100% marocain.

Quelles voitures possède Hakim Ziyech ?

Passionné de football, Hakim Ziyech est également un féru des voitures de luxe. Il ne s’en prive pas lorsque l’opportunité s’offre à lui de s’en procurer.

Fiat dévoile sa Topolino, fabriquée au Maroc

Fiat a présenté mardi à Turin sa Topolino, un quadricycle 100 % électrique, fabriqué au Maroc comme la Citroën Ami.

Nouvelle baisse du marché automobile marocain

Après trois mois successifs de croissance, le marché automobile marocain a renoué avec la baisse des ventes au cours du mois de novembre 2022.

Boom de l’automobile, chute du phosphate : les deux visages de l’économie marocaine

Le secteur automobile marocain a connu une forte croissance de ses exportations, atteignant près de 116,38 milliards de dirhams (MMDH) à fin octobre 2023, selon les dernières données de l’Office des changes.