L’Espagne négocie avec l’Algérie le maintien du prix du gaz jusqu’en 2024

5 avril 2022 - 14h20 - Espagne - Ecrit par : A.P

La société espagnole Naturgy négocie depuis l’année dernière avec la compagnie nationale algérienne, Sonatrach, le renouvellement au même prix de son contrat gazier jusqu’en 2024, dans un contexte de hausse mondiale des prix des hydrocarbures.

Pour la période 2022-2024, l’Algérie pourra continuer de fournir du gaz à l’Espagne au même prix qu’actuellement, dans le meilleur des cas. C’est ce qu’a indiqué lundi le président de Naturgy, Francisco Reynés, qui a annoncé qu’une baisse des prix serait impossible dans le contexte actuel. La demande espagnole en énergie électrique a baissé de 4 % en mars et de 2,3 % depuis janvier par rapport à 2021, fait savoir 20minutos.

À lire : L’Algérie menace d’augmenter le prix de la fourniture de gaz à l’Espagne

Reynés a évoqué la renégociation en cours de l’approvisionnement en gaz de l’Algérie, deux jours après que le PDG de Sonatrach, Toufik Hakkar, a indiqué qu’il maintiendrait le prix pour tous ses partenaires, sauf l’Espagne. « Depuis la crise en Ukraine, le prix du gaz et du pétrole a explosé. L’Algérie a décidé de maintenir, pour tous ses clients, les prix des contrats. Cependant, il n’est pas exclu de procéder à une revue des prix avec notre client espagnol », a-t-il déclaré dans un entretien à APS.

À lire : L’extension de Medgaz en sursis après le changement de position de l’Espagne sur le Sahara

Sans doute, ces déclarations ont été faites en réaction à la décision de l’Espagne de soutenir le plan marocain d’autonomie du Sahara. Mais elles interviennent surtout dans un contexte de fin du contrat gazier entre Naturgy et Sonatrach, qui appelle une « révision ordinaire » du prix de cession du gaz. Dans tous les cas, il n’est pas exclu que le gaz algérien qui arrivera en Espagne entre 2022 et 2024 soit plus cher, a prévenu le président de Naturgy qui détient 49 % du Medgaz, les 51 % restants revenant à Sonatrach.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Espagne - Algérie - Gaz

Aller plus loin

Gazoduc Maghreb-Europe : l’Espagne négocie sa réouverture avec l’Algérie

L’Espagne a entrepris de négocier avec l’Algérie la réouverture du gazoduc Maghreb-Europe (GME), fermé depuis octobre dernier en raison des tensions diplomatiques entre cette...

Pour l’Espagne, l’Algérie n’a pas les moyens d’arrêter d’exporter du gaz

Le gouvernement espagnol estime que l’Algérie, en tant que troisième fournisseur de gaz en Europe et principal fournisseur de l’Espagne et de l’Italie, ne peut se permettre...

L’Algérie menace d’augmenter le prix de la fourniture de gaz à l’Espagne

L’Algérie envisage de revoir à la hausse les prix de cession du gaz à l’Espagne, après que celle-ci a déclaré son soutien au plan d’autonomie du Sahara proposé par le Maroc.

Après le Maroc, l’Espagne en crise avec l’Algérie

Le président du gouvernement espagnol, Pedro Sanchez, aurait indiqué lors de sa visite jeudi à Rabat, qu’il n’envisage pas de se rendre prochainement en Algérie. Les deux pays...

Ces articles devraient vous intéresser :

SDX Energy fait une nouvelle découverte de gaz au Maroc

SDX Energy, l’explorateur gazier britannique qui exploite des gisements de gaz naturel dans le bassin du Gharb au Maroc, annonce avoir fait deux découvertes provenant des puits SAK-1 et KSR-20, récemment achevés. Ces découvertes ouvrent la voie à...

Une importante découverte de gaz au Maroc

SDX Energy a annoncé la découverte d’un important gisement de gaz dans le bassin du Gharb, dont l’exploitation contribuera au développement économique de la région.

« Le Maroc deviendra le prochain hub énergétique »

Le Maroc est l’endroit idéal pour les investisseurs et deviendra le prochain hub énergétique. Ces mots sont de Yossi Abu, PDG de NewMed Energy, une société d’exploration, de développement et de production de gaz naturel et de pétrole israélienne qui...

Un nouveau champ gazier au Maroc

Le ministère marocain de la Transition énergétique et du développement durable vient d’accorder un nouveau permis pour l’exploitation d’un nouveau champ de gaz naturel à Douar Oulad Belkheir, dans l’ouest du royaume.

Les Marocains paieront plus cher la bonbonne de gaz

Comme décidé par le gouvernement, le prix de la bonbonne de gaz va augmenter dès l’année prochaine. Celle-ci devrait se poursuivre les années suivantes.

Subventions au gaz et aux produits alimentaires : le coût pour l’Etat marocain en 2022

Les subventions accordées au gaz ont coûté au budget de l’État 22 milliards de dirhams l’année dernière, selon les données fournies par le ministère des Finances.

Chariot Oil & Gas va acheminer le gaz de Larache via le gazoduc Maghreb-Europe

La société britannique Chariot a annoncé mercredi la signature d’un accord avec l’Office national des hydrocarbures et des mines (ONHYM) pour acheminer le gaz de Larache via le gazoduc Maghreb-Europe (GME).

Le Maroc ne touche pas à la subvention du gaz, du sucre et du pain

Malgré la conjoncture internationale, le gouvernement marocain va maintenir les subventions pour garantir la stabilité des prix du gaz butane, du blé et du sucre sur le marché national en 2023.

Prospection pétrolière : Europa Oil & Gas prend une décision difficile au Maroc

La compagnie britannique de prospection et d’exploration pétrolière et gazière « Europa Oil & Gas » a décidé de renoncer à l’extension de la licence d’Inezgane située au large du Maroc. Elle évoque « une décision difficile ».

Exploration gazière : nouveau contrat au Maroc

Chariot Limited a annoncé mardi la signature d’un accord pétrolier avec le Maroc pour une nouvelle licence d’exploration en onshore à Loukkos, au large de Larache.