L’Espagne tente de calmer la crise diplomatique avec le Maroc

24 mai 2021 - 07h00 - Ecrit par : S.A

Alors que Nasser Bourita, ministre des Affaires étrangères, de la coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger a mis en garde contre l’exfiltration de Brahim Ghali, son homologue Arancha Gonzalez Laya assure que le chef du Polisario répondra à la justice espagnole.

«  Nous avons promis de donner à cette personne (Brahim Ghali) une réponse humanitaire. Cette personne était dans une situation critique pour ses multiples problèmes de santé dont un cas grave de Covid-19. […] Quand il aura récupéré, il retournera chez lui. Pendant ce temps, il fait face à une série de plaintes et nous espérons qu’il s’acquittera de ses obligations envers la justice espagnole  », a déclaré à la radio nationale espagnole Arancha Gonzalez Laya, ce dimanche.

Brahim Ghali devrait comparaître devant la justice espagnole le 1ᵉʳ juin prochain, suite à une plainte d’El Fadel Breika, un dissident du front naturalisé espagnol pour «  enlèvement, détention arbitraire et torture  » dans les prisons de Tindouf. Le juge d’instruction de Madrid Santiago Pedraz Gomez a entre-temps accepté de rouvrir l’affaire enclenchée en 2008. Une décision qui fait suite à une plainte de l’Association sahraouie pour la défense des droits de l’Homme (ASADEH), pour des crimes présumés tels que génocide, meurtre, blessures, détention illégale, terrorisme, torture et disparitions. Toutefois, il a refusé de diriger des mesures conservatoires contre le leader du Polisario.

Ce dimanche, le chef de la diplomatie marocaine a mis en garde l’Espagne contre toute tentative d’exfiltrer Brahim Ghali, qui reçoit des soins post-Covid. «  Si l’Espagne cherche à exfiltrer  » le chef des séparatistes «  c’est qu’elle cherche l’aggravation de la crise, voire la rupture  », a déclaré Nasser Bourita dans une interview accordée à Europe 1. Cette mise en garde semble avoir des échos de l’autre côté de la frontière.

Tags : Espagne - Droits et Justice - Diplomatie - Nasser Bourita - Brahim Ghali

Aller plus loin

Maroc-Espagne : la crise actuelle est une crise de confiance

La crise diplomatique entre le Maroc et l’Espagne n’est au fond qu’une crise de confiance qui doit être rapidement surmontée pour permettre aux deux pays, condamnés à coopérer, de...

Maroc-Espagne : intervention de Felipe VI pour désamorcer la crise ?

Arancha González Laya, ministre des Affaires étrangères, de l’Union européenne et de la Coopération espagnole affirme que le rétablissement d’une relation normale avec le Maroc...

L’Espagne lance une manœuvre diplomatique contre le Maroc

En réaction à la crise migratoire à Ceuta et à l’affaire Brahim Ghali, le ministère espagnol des affaires étrangères vient d’instruire ses ambassadeurs dans les 27 pays de l’Union...

« Le Maroc n’est pas le concierge de l’Europe »

L’entrée en masse des migrants en moins de 72 heures dans l’enclave espagnole de Ceuta, depuis certaines plages marocaines, sous le regard impuissant des forces de l’ordre, a...

Nous vous recommandons

Propos islamophobes : le directeur de cabinet du maire de Saint-Denis démis de ses fonctions

Frédéric Bonnot actuel directeur de cabinet du maire de Saint-Denis sera officiellement démis de ses fonctions ce mardi 31 août. Il avait qualifié en privé une assesseure voilée d’un bureau de vote à Saint-Denis de « chauve-souris...

Une plainte contre Anas Sefrioui et sa famille

EPC Maroc a assigné l’homme d’affaires, Anas Sefrioui, et les membres de sa famille Saad Sefrioui, Kenza Sefrioui et Malik Sefrioui en justice suite à la destruction sans sommation de ses locaux à Bouskoura. En attendant la finalisation des travaux...

Le Maroc suspend sa coopération policière avec l’Allemagne

Pas d’amélioration en vue pour les relations entre le Maroc et l’Allemagne. Les autorités marocaines viennent d’annoncer avoir interrompu toute coopération policière avec leurs homologues allemands.

Belgique : un restaurant s’excuse auprès d’un Marocain pour comportements transphobes

La direction du Drug Opera a présenté ses excuses à l’influenceur Haron Zaanan, après l’incident survenu le 30 janvier. Elle assure que son intention n’a jamais été de l’humilier ou d’avoir une réaction « transphobe...

Maroc-Algérie : la guerre, inévitable ?

Les relations demeurent tendues entre le Maroc et l’Algérie. Partant de plusieurs postulats, un magazine britannique avance que « les deux parties semblent prêtes à entrer en conflit.

Triste nouvelle : Rayan est mort

C’est une triste nouvelle que nous venons d’apprendre. Le petit Rayan, 5 ans, tombé mardi après-midi dans un puits de 32 mètres de profondeur près de Chefchaouen, dans le nord du Maroc, est décédé.

Coupe d’Afrique : les possibles adversaires des Lions de l’Atlas en 8ᵉ de finale

En attendant son troisième match de groupe contre le Gabon ce mardi, le Maroc s’est déjà assuré une place en 8ᵉ de finale de la CAN qui se déroule depuis le 9 janvier à Yaoundé au Cameroun. Si les Lions de l’Atlas réussissent à arracher une troisième...

Marrakech fait sa pub sur France 2

« La Fête de la Chanson à l’Orientale », c’est l’émission tournée à Marrakech que propose France 2 à ses téléspectateurs ce samedi soir en prime time. De grands noms de la musique, de la culture et du show-biz, mais aussi de la politique, de la France et du Maroc...

Miss Univers Maroc heureuse de sa visite en Israël (vidéo)

La Marocaine Kawtar Benhalima revient sur sa visite en Israël, où elle a participé au 70ᵉ concours annuel de Miss Univers organisé pour la première fois dans le pays. Elle se dit heureuse de son séjour, car elle a trouvé des liens communs entre les...

Aziz Akhannouch justifie la démission de Nabila Rmili

Après la nomination de Khalid Ait Taleb au ministère de la Santé en remplacement de Nabila Rmili, maire de Casablanca, le chef du gouvernement était appelé à se prononcer. Aziz Akhannouch a déclaré qu’en démissionnant de son poste de ministre de la Santé,...