Espagne : une élève voilée interdite de suivre les cours

8 mars 2022 - 17h20 - Espagne - Ecrit par : A.P

Une adolescente de 14 ans a été interdite d’accès en salle de classe à Malaga pour avoir porté le hijab. Sa famille dénonce l’acte « islamophobe » et demande sa réintégration dans les meilleurs délais.

La jeune fille, d’origine éguptienne, n’a pas été autorisée à suivre les cours parce qu’elle portait le voile. Dans une vidéo diffusée sur les réseaux sociaux, sa maman dénonce la décision des responsables du centre éducatif, fait savoir Malaga Hoy.

À lire : Espagne : une élève voilée expulsée d’une école près de Madrid

L’Association marocaine pour l’intégration des immigrés, qui considère la décision comme « discriminatoire » et « islamophobe », a déjà saisi la Délégation gouvernementale de l’éducation et espère qu’elle réagira « dans les meilleurs délais » pour permettre à la fille de reprendre les cours. Dans sa plainte, l’association dénonce « l’isolement » dont a été victime la mineure par l’école confessionnelle Saint Jean de Dieu, plus connue sous le nom de La Goleta. « Ils la forcent à choisir entre son identité religieuse et son droit à l’éducation », déplore l’ONG.

À lire : Espagne : le port du hijab se normalise dans les écoles publiques

« La religion et les études sont deux choses importantes pour moi. Je ne peux pas choisir l’une et laisser l’autre », explique pour sa part, la mineure qui se plaint d’avoir « manqué plusieurs cours et examens ». Malgré les négociations de l’association avec les responsables de l’établissement, ces derniers sont restés fermes sur leur décision.

Le 10 janvier dernier, la direction du centre avait autorisé, « à titre provisoire », la fille de 14 ans à porter « un bonnet et une écharpe ». Le 21 février, la jeune fille a décidé de porter le hijab à la place du bonnet et de l’écharpe « parce qu’elle avait chaud et qu’elle était mal à l’aise ». Le même jour, selon l’association, « elle a été renvoyée de la bibliothèque de l’école et a été isolée toute la journée ».

Sujets associés : Education - Malaga - Enfant - Islamophobie

Aller plus loin

Malaga : interdites de porter le voile, des jeunes filles changent d’école

Les jeunes filles musulmanes à qui il était interdit de porter le hijab dans une école à Malaga, dans le Sud de l’Espagne, seront transférées dans d’autres écoles publiques....

Fès : la photo d’une professeure sans voile dans une école religieuse fait polémique

La publication d’une photo montrant une professeure sans voile dans une école religieuse suscite de vives réactions de la part de certains internautes marocains.

Une Espagnole de 88 ans condamnée pour propos racistes envers une Marocaine

Le tribunal de Pravia (Asturies) a condamné lundi une femme de 88 ans à six mois de prison et à une amende de 720 euros pour avoir tenu des propos racistes envers une jeune...

Espagne : une Marocaine dénonce le racisme de son professeur

Basma Belrhalia Laouar, étudiante marocaine en journalisme à l’Université de Murcie (UMU), a dénoncé sur Tik Tok le comportement raciste de son professeur de langue au lycée de...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le harcèlement sexuel des mineures marocaines sur TikTok dénoncé

Lamya Ben Malek, une militante des droits de la femme, déplore le manque de réactivité des autorités et de la société civile marocaines face aux dénonciations de harcèlement sexuel par des mineures sur les réseaux sociaux.

Jamel Debbouze s’explique sur le choix des prénoms de ses enfants

L’humoriste franco-marocain Jamel Debbouze se confie sur sa vie privée et s’explique sur le choix des prénoms de ses deux enfants.

L’Institut musulman Al Cham à Montpellier fermé par la Préfecture

L’Institut Al Cham, établissement religieux musulman situé à Montpellier, a été fermé suite à un contrôle administratif inopiné mené par la préfecture. Les autorités ont constaté que l’établissement accueillait illégalement des enfants mineurs de moins...

Écoles françaises au Maroc : polémique sur l’homosexualité

Chakib Benmoussa, ministre de l’Éducation nationale, de l’Enseignement primaire et des Sports, s’est exprimé sur l’adoption par des institutions éducatives étrangères au Maroc de programmes promouvant l’homosexualité.

Maroc : l’État «  adopte  » les enfants devenus orphelins après le séisme

Le Maroc va procéder au recensement de tous les enfants devenus orphelins après le séisme du 8 septembre et leur accorder le statut de « pupille de la nation ».

Maroc : un « passeport » pour les nouveaux mariés

Le Conseil économique, social et environnemental (CESE) appelle à la mise en place d’un « passeport » ou « guide » pour le mariage, dans lequel seront mentionnées les données personnelles des futurs mariés, ainsi que toutes les informations sur leurs...

Une école musulmane fermée à Villeurbanne

La préfecture de Villeurbanne a procédé à la fermeture d’une école musulmane, accueillant d’ordinaire une centaine d’enfants en primaire. Les parents se voient contraints d’inscrire leurs enfants dans d’autres établissements.

Maroc : un ancien diplomate accusé de prostitution de mineures risque gros

L’association Matkich Waldi (Touche pas à mon enfant) demande à la justice de condamner à des « peines maximales » un ancien ambassadeur marocain, poursuivi pour prostitution de mineures.

Au Maroc, le mariage des mineures persiste malgré la loi

Le mariage des mineures prend des proportions alarmantes au Maroc. En 2021, 19 000 cas ont été enregistrés, contre 12 000 l’année précédente.

Maroc : les gifles toujours présentes à l’école

Une récente enquête du Conseil supérieur de l’éducation, de la formation et de la recherche scientifique (CSEFRS) lève le voile sur la persistance de pratiques de punitions violentes dans les établissements scolaires marocains.