Espagne : un Marocain risque l’expulsion pour s’en être pris à des homosexuels

6 mai 2014 - 12h05 - Ecrit par : Bladi.net

Un sans papier marocain risque 5 ans d’expulsion du territoire espagnol pour avoir insulté et menacé de morts, apparemment sans raisons, des homosexuels qui étaient assis sur un banc.

Cela s’est passé le 5 aout 2011, à l’aube. Anass D., le sans papier marocain, était ivre au moment des faits et avait également pris de la cocaïne et consommé du haschisch. Des adolescents gays étaient assis sur un banc et bavardaient. Anass D., qui passait par là, les a copieusement arrosés d’insultes très choquantes.

L’un des jeunes a alors osé lui demander de partir. Anass D. le frappa au visage. Voyant d’autres jeunes gays essayer d’intervenir, Anass sort un couteau et les menace tous de mort.

Lors du traitement de cette affaire, le procureur a demandé une condamnation à 1 an de prison pour atteinte à l’intégrité physique, et douze autres mois pour les menaces. Toutefois, cette demande sera aggravée, selon Europapress, par l’expulsion du Marocain d’Espagne en plus d’une interdiction d’entrée pour cinq ans.

Le marocain devrait également s’acquitter d’un dédommagement de 2000 euros pour le préjudice moral occasionné aux jeunes gays, ainsi que 57 euros pour les blessures occasionnées à la victime qu’il a frappée au visage.

Tags : Immigration clandestine - Espagne - Droits et Justice - Expulsion - Homosexualité Maroc

Nous vous recommandons

Le Maroc sera fortement impacté par la hausse internationale des prix

Le Maroc sera fortement touché par la hausse des prix des produits alimentaires sur le marché international, mais restera toutefois l’un des pays les plus stables du continent, selon l’Oxford Economics...

Le Maroc, destination prisée par les Corses

En Corse, le Maroc est l’une des destinations demandées dans les agences de voyages. Le royaume a toujours la cote auprès des Français.

Le groupe Voltalia va construire deux centrales solaires au Maroc

Volta Maroc, filiale du groupe français Voltalia, l’entreprise appartenant à la famille Mulliez, plus connue par ses enseignes Auchan, Décathlon, Kiabi, Pimkie, ou encore Leroy Merlin, va réaliser deux centrales solaires dans le royaume dans le cadre de...

L’Espagne envoie des militaires dans les îles proches du Maroc

Les autorités militaires espagnoles ont visité les enclaves de Vélez de la Gomera (Badis), Al Hoceima et les îles Chafarinas (Zaffarines), annonçant une série de réformes visant à améliorer la présence des militaires dans ces zones ainsi que leurs conditions...

Malgré leur naissance en Espagne, les enfants de Zouhira ont du mal à obtenir leur nationalité

Une Marocaine résidant à Malaga depuis 17 ans, et victime de violences de la part de son ex-mari marocain pendant plusieurs années, cherche depuis deux ans à obtenir la nationalité espagnole à ses trois enfants âgés de 17, 13 et 10 ans, tous nés en...

Visas : la France affiche sa fermeté face au Maroc

La France joue désormais la fermeté face au Maroc, l’Algérie et la Tunisie qui ne permettent pas le retour de leurs ressortissants expulsés. Le ministre Gérald Darmanin affirme que tant ces pays ne reprennent pas leurs compatriotes, « on ne les accepte pas...

Dr Hassan Tazi cherche à se disculper et accuse sa femme

L’affaire du Dr Hassan Tazi, célèbre chirurgien casablancais, incarcéré à la prison d’Oukacha pour traite d’êtres humains et abus de faiblesse se poursuit. Le médecin tient sa femme et son frère pour responsables de ce qu’il s’est passé dans sa...

Fabriquée au Maroc, la Citroën Ami est un (peu) plus chère

Citroën vient d’augmenter, en ce début d’année, le prix de son modèle 100 % électrique Ami, produit au Maroc et accessible sans permis.

Voici la prime que recevront les joueurs du Raja en cas de victoire

Pour motiver les joueurs, la direction du Raja a décidé d’accorder une belle prime aux joueurs s’ils remportent la finale de la Coupe Mohammed VI. Les dirigeants attendent énormément de cette finale parce qu’une victoire pourrait redonner du souffle aux...

Le Maroc impose le cachet d’entrée pour les habitants de Melilla

La déléguée du gouvernement à Melilla, Sabrina Moh, a annoncé que les autorités marocaines vont imposer le cachet d’entrée sur les passeports aux habitants de la ville autonome désireux de traverser la frontière pour se rendre dans le...