Espagne : Vox utilise le meurtre d’un religieux pour salir les Marocains

1er mars 2021 - 16h40 - Espagne - Ecrit par : A.P

Le présumé auteur du meurtre du sacristain de l’église d’Alcalá La Réal, n’est pas un Marocain, comme l’indiquait la rumeur lancée par le parti d’extrême-droite Vox sur les réseaux sociaux. Il s’agit plutôt d’un Roumain «  déséquilibré  ».

La population d’Alcalá la Real est choquée par la mort de Paco Zúñiga, le sacristain de l’église Santa María la Mayor, mort vendredi après avoir été poignardé à plusieurs reprises par un sans-abri qui, aux premières nouvelles, serait d’origine marocaine.

Après le drame, le parti Vox a tôt fait d’inciter à l’islamophobie sur les réseaux sociaux, avançant que l’agresseur était un musulman de nationalité marocaine. Or, le présumé coupable est d’origine roumaine. « Vox a beaucoup déformé les messages. À aucun moment il n’a été dit, de sources officielles, que l’agresseur était d’origine marocaine », a déclaré au journal Voxpopuli, le maire d’Alcalá La Real, Marino Aguilera.

Le maire a clarifié que l’agresseur est un citoyen européen, un Roumain de 33 ans, « perturbé, dérangé, en tout cas, qui souffre probablement de problèmes mentaux ». Il a immigré en Espagne pour travailler sur la campagne oléicole qui touche à sa fin. Au moment de son arrestation, « il était totalement fou , ivre et sous l’influence de drogues », ajoute le maire.

La famille de la victime a déjà demandé « que sa mémoire ne soit pas utilisée » à des fins xénophobes ou racistes. Le conseil municipal d’Alcalá la Real, lui, a appelé au calme. « Beaucoup de personnes viennent d’autres pays et vivent ici dans la cordialité. Nous ne sommes pas disposés à ce que ce fait perturbe la coexistence de nos habitants et génère un sentiment de xénophobie ou de racisme », a déclaré Marino Aguilera.

Le conseil municipal a observé samedi, une minute de silence en mémoire de la victime, et décrété un jour de deuil national et la mise en berne des drapeaux.

Sujets associés : Immigration clandestine - Espagne - Racisme - Islamophobie

Aller plus loin

Le parti d’extrême droite Vox veut un mur entre le Maroc et Ceuta

L’idée défendue par le porte-parole du parti d’extrême droite Vox, Carlos Verdejo, d’ériger un mur à la frontière pour protéger Ceuta d’une «  révolution au Maroc  » a surpris...

Twitter suspend le compte de Vox, parti d’extrême droite espagnol

Comme l’année dernière, Twitter a suspendu jeudi, le compte officiel du parti d’extrême droite « Vox » en Espagne. Le parti a tenu des discours incitant à la haine lors d’une...

Affaire Brahim Ghali : Vox demande de « punir » le Maroc

Le parti d’extrême droite Vox a demandé au gouvernement espagnol de sanctionner le Maroc parce qu’il aurait « autorisé l’arrivée de dizaines d’immigrants clandestins » via...

« Vous êtes racistes », lance un Marocain à un député de Vox

Un jeune « d’apparence marocaine » a qualifié de « racistes » des membres du parti d’extrême droite Vox dont son porte-parole au Congrès, Iván Espinosa de los Monteros. C’était...

Ces articles devraient vous intéresser :

En réponse au Qatargate, le Maroc ne respecte plus les accords de renvoi des déboutés d’asile

Depuis l’éclatement du scandale de corruption connu sous le nom de « Qatargate », les difficultés pour renvoyer les Marocains déboutés de leur demande d’asile vers leur pays d’origine se sont accrues.

Forte augmentation de demandeurs d’asile marocains en Europe

L’Union européenne a enregistré en 2022 un nombre record de demandes d’asile. Parmi les demandeurs, de nombreux Marocains dont le nombre a bondi.

Haine envers les Marocains : prison ferme prononcée par la justice

Le parquet de Valence spécialisé dans les délits de haine a requis trois ans de détention contre un homme accusé de diffusion d’informations mensongères sur les réseaux sociaux ciblant les musulmans, notamment Marocains.

Europe : diminution des flux migratoires irréguliers en provenance du Maroc

Les flux migratoires irréguliers en provenance du Maroc vers l’Europe ont diminué au cours des derniers mois. C’est ce qu’indiquent les données de l’Agence européenne des frontières, Frontex.

Accusé de racisme, Christophe Galtier a le soutien de Laurent Blanc

À l’instar de Genesio, Kombouaré et Roy, le coach de l’Olympique lyonnais (OL) Laurent Blanc a défendu son collègue et ami Christophe Galtier, entraîneur du PSG accusé de racisme dans une affaire qui remonte à son passage à l’OGC Nice la saison dernière.

Hijab et football féminin : Le Conseil d’État maintient l’interdiction

L’interdiction du port du hijab lors des compétitions de football féminin, qui est en vigueur depuis 2016, a été confirmée par le Conseil d’État jeudi.

Violences policières : la France sermonnée par l’ONU

Le Comité pour l’élimination de la discrimination raciale, l’organe affilié aux Nations unies, exprimé sa « profonde préoccupation » concernant les pratiques des forces de police en France vis-à-vis des minorités. Cette inquiétude fait suite au décès...

Les Marocains parmi les plus expulsés d’Europe

Quelque 431 000 migrants, dont 31 000 Marocains, ont été expulsés du territoire de l’Union européenne (UE) en 2022, selon un récent rapport d’Eurostat intitulé « Migration et asile en Europe 2023 ».

Éric Ciotti met en avant les liens « très puissants » entre le Maroc et la France

Le président du parti Les Républicains, Éric Ciotti, a plaidé pour la réparation des erreurs passées et critiqué le manque de considération envers le Maroc. Dans une déclaration à la presse, M. Ciotti a souligné l’importance des liens « très puissants...

Guingamp : tags racistes découverts sur la mosquée, enquête en cours

La mosquée de Guingamp, dans les Côtes-d’Armor, a été ciblée dans la nuit du jeudi 7 au vendredi 8 décembre 2023 par des tags islamophobes. Une première en 40 ans.