L’Espagne inquiète d’un éventuel transfert d’une base de la marine américaine au Maroc

3 juillet 2021 - 17h20 - Espagne - Ecrit par : S.A

L’Espagne est inquiète au sujet d’un éventuel transfert de la base militaire américaine de Rota au Maroc. L’accord militaire entre les États-Unis et le voisin du Nord sur l’occupation de cette base sur la côte atlantique dans le Sud-Ouest de l’île ibérique est venu à expiration cette année.

Vives inquiétudes chez le voisin du Nord. Citant des sources espagnoles, la chaîne de télévision israélienne i24News rapporte que « le gouvernement de Pedro Sanchez est extrêmement préoccupé par l’éventuel transfert de la base militaire américaine de Rota au Maroc ». Une éventualité liée au fait que « les bases militaires américaines en Espagne ne sont plus aussi stratégiques qu’elles l’étaient auparavant à l’époque de la guerre froide ».

À lire : Une base de la marine américaine bientôt au Maroc, l’Espagne s’inquiète

De plus, les menaces terroristes croissantes dans la région du Sahel et du Sahara constituent une préoccupation majeure pour les États-Unis et leurs alliés européens. Battu militairement en Irak et en Syrie, le groupe État islamique gagne en influence dans ces régions africaines. L’exercice maroco-américain « African Lion 2021  » s’est d’ailleurs déroulé cette année dans la région nord-ouest du continent. Une région fortement menacée par les extrémistes islamistes.

Certains experts estiment que l’évolution du paysage régional peut contraindre les États-Unis à changer de stratégie en redéployant leurs moyens militaires pour faire face aux multiples défis venant de la région du Sahel. D’où, l’éventualité du transfert de la base militaire américaine de Rota au Maroc.

Sujets associés : Espagne - États-Unis - Défense - Armement - Etat islamique - Daech

Aller plus loin

L’idée d’une base militaire américaine au Sahara se précise

L’information persistante selon laquelle les États-Unis seraient sur le point de construire une base militaire au Sahara, a été démentie par le Chef du gouvernement. Pourtant,...

Une base de la marine américaine bientôt au Maroc, l’Espagne s’inquiète

Les États-Unis sont en passe de déplacer leur base navale de Rota vers le Maroc. Une décision qui inquiète les autorités espagnoles.

L’Algérie agacée par une possible base américaine au Sahara marocain

La présence annoncée d’une base de la marine américaine dans le nord du Maroc n’est pas du goût de l’Algérie qui y voit une manière de fragiliser sa marine.

Ces articles devraient vous intéresser :

La normalisation des relations avec le Maroc booste les exportations d’armes israéliennes

Depuis la normalisation des relations entre le Maroc et Israël, les exportations d’armes israéliennes ne cessent d’augmenter. Une hausse de 30 % a été enregistrée l’année dernière grâce, notamment, au Maroc.

Le Qatar reconnaissant envers le Maroc

Le Maroc apporte son expertise et son savoir-faire en matière de sécurité au Qatar, pays organisateur de la prochaine coupe du monde. Une aide très appréciée par Doha.

Les F-16 Viper de Lockheed Martin bientôt en action au Maroc

Les 25 avions de combat américains F-16 VIPER fabriqués par le groupe américain Lockheed Martin sont en passe d’être livrés au Maroc.

Maroc-Israël : deux ans de relations fructueuses, selon Alona Fisher-Kamm

Mardi a été célébré le deuxième anniversaire de la reprise des relations entre le Maroc et Israël. Une occasion pour Alona Fisher-Kamm, cheffe par intérim du bureau de liaison de Tel-Aviv à Rabat, de faire le bilan de ce rapprochement.

Espagne : Navantia démarre la construction du patrouilleur marocain

Les chantiers navals de Navantia, situés à Puerto Real et San Fernando, ont lancé lundi la construction d’un navire spécialisé pour la Marine espagnole, le “Poséidon”, ainsi que d’un patrouilleur hauturier destiné à la Marine Royale Marocaine.

Budget record pour l’armée marocaine

Le Maroc va allouer près de 12,1 milliards de dollars au ministère de la Défense en 2024. Ce montant servira entre autres à l’acquisition d’armes et d’équipements militaires.

Les avions F-35, un rêve inaccessible pour le Maroc ?

Plusieurs médias marocains et israéliens ont annoncé l’acquisition « imminente » par le Maroc des avions de combat américains F-35. Selon le Forum Far-Maroc, il ne s’agit en réalité que d’une rumeur « infondée ».

Le séisme au Maroc est une « punition divine »

Des partisans d’Al-Qaïda et de l’État islamique (EI) estiment que le tremblement de terre du 8 septembre au Maroc est une « punition divine ». Sans manquer de critiquer l’aide internationale dont bénéficient les victimes.

Comment le Maroc et Israël renforcent leur coopération militaire

Depuis la normalisation de leurs relations en décembre 2020, le Maroc et Israël travaillent à renforcer leur coopération militaire au grand dam de l’Algérie, qui craint pour sa sécurité.

Le Maroc équipe ses avions F-16 d’un blindage de pointe

Le Maroc a acquis un blindage de pointe auprès de la société américaine L3Harris Technologies spécialisée dans le matériel militaire de surveillance, les armes à énergie dirigée, la guerre électronique, pour ses avions F-16.