L’idée d’une base militaire américaine au Sahara se précise

2 janvier 2021 - 17h20 - Espagne - Ecrit par : J.K

L’information persistante selon laquelle les États-Unis seraient sur le point de construire une base militaire au Sahara, a été démentie par le Chef du gouvernement. Pourtant, un accord de principe aurait déjà été conclu entre le Maroc et les États-Unis pour le transfert de la base américaine de Rota, en Espagne, vers le Maroc.

Étant donné que le dossier de la Défense nationale ne fait pas partie de ses attributions, il se pourrait que les propos d’El Othmani soient une simple réponse diplomatique face à une question sur laquelle il ne souhaite pas trop s’avancer, fait part Al Ayyam. Reprenant certaines sources, l’hebdomadaire affirme qu’un accord de principe aurait même été conclu entre les autorités marocaines et américaines, portant plutôt sur le transfert de la base américaine de Rota, dans la région de Cadix au sud de l’Espagne, vers le Maroc et plus précisément dans les provinces sahariennes.

Les mêmes sources du média indiquent qu’aucun site n’a été confirmé, même si les pronostics situeraient le site dans les environs de la ville de Tan Tan, région qui accueille régulièrement les manœuvres militaires conjointes maroco-américaines, « African Lion ».

Une certitude, un pas a bel et bien été franchi avec la signature, à l’occasion de la visite à Rabat de l’ancien chef du Pentagone, Mark Esper, en octobre dernier, de la « Feuille de route pour la coopération en matière de défense 2020-2030, entre le Maroc et les États-Unis ». L’annonce de ce transfert, dont l’accord arrive bientôt à échéance, sera faite très prochainement, en marge de l’ouverture du consulat américain à Dakhla, précise l’hebdomadaire qui y voit une autre expression de l’appui tangible des États-Unis à l’intégrité territoriale du Maroc, après leur récente reconnaissance de la marocanité pleine et entière du Sahara.

Le Royaume est un acteur clé dans la préservation du climat de sécurité et de stabilité en Afrique du Nord et au sud de la Méditerranée. Pour le Pentagone, cet accord vient renouveler l’alliance entre les deux pays comme pierre angulaire pour la paix en Afrique.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Espagne - États-Unis - Diplomatie - Défense - Armement

Aller plus loin

Pourquoi Donald Trump a accéléré la normalisation des relations entre le Maroc et Israël

Alors que le président des États-Unis, Donald Trump est un à mois de la fin de son mandat, il a usé de diplomatie pour obtenir l’accord de normalisation des relations...

Vers la rénovation de la base militaire aérienne de Benguerir

Le Maroc veut entreprendre des travaux de rénovation de la base militaire aérienne de Benguerir connue sous le nom de sixième base aérienne des Forces royales air (6ᵉ BAFRA). De...

Future base américaine au Sahara marocain : l’Algérie en état de panique

Un vent de panique souffle sur l’Algérie suite à l’annonce de la probable installation future d’une base américaine au Sahara marocain.

Les Etats-Unis investissent 5 milliards de dollars au Maroc et dans la région

5 milliards de dollars, c’est le montant que s’apprête à investir au Maroc et dans la région, la Société américaine de financement du développement international (DFC). Cette...

Ces articles devraient vous intéresser :

La fabrication de drones militaires devient réalité au Maroc

Le Maroc a démarré les activités industrielles de défense, notamment la fabrication de drones équipés de matériel d’observation, de surveillance et d’armement.

Les avions F-35, un rêve inaccessible pour le Maroc ?

Plusieurs médias marocains et israéliens ont annoncé l’acquisition « imminente » par le Maroc des avions de combat américains F-35. Selon le Forum Far-Maroc, il ne s’agit en réalité que d’une rumeur « infondée ».

Les militaires marocains s’imprègnent des capacités technologiques de l’armée israélienne

Les militaires marocains participant à la Conférence internationale Innovation et Défense organisée en Israël ont été entretenus sur les nouvelles capacités technologiques de l’armée israélienne.

Maroc-Israël : deux ans de relations fructueuses, selon Alona Fisher-Kamm

Mardi a été célébré le deuxième anniversaire de la reprise des relations entre le Maroc et Israël. Une occasion pour Alona Fisher-Kamm, cheffe par intérim du bureau de liaison de Tel-Aviv à Rabat, de faire le bilan de ce rapprochement.

Le Maroc modernise ses Forces royales air avec des nouveaux hélicoptères

Les Forces royales air devraient bientôt recevoir de nouveaux hélicoptères H135M commandés auprès du constructeur européen Airbus Helicopters.

Le Maroc investit massivement dans sa défense et son industrie militaire

Le budget du ministère marocain de la Défense nationale devrait atteindre 124,7 milliards de dirhams l’année prochaine, selon le Projet de loi de finances (PLF) 2024. Un budget en hausse d’environ 5 milliards de dirhams par rapport à 2023.

Budget record pour l’armée marocaine

Le Maroc va allouer près de 12,1 milliards de dollars au ministère de la Défense en 2024. Ce montant servira entre autres à l’acquisition d’armes et d’équipements militaires.

La normalisation des relations avec le Maroc booste les exportations d’armes israéliennes

Depuis la normalisation des relations entre le Maroc et Israël, les exportations d’armes israéliennes ne cessent d’augmenter. Une hausse de 30 % a été enregistrée l’année dernière grâce, notamment, au Maroc.

Les F-16 Viper de Lockheed Martin bientôt en action au Maroc

Les 25 avions de combat américains F-16 VIPER fabriqués par le groupe américain Lockheed Martin sont en passe d’être livrés au Maroc.

Le Polisario craint toujours les drones marocains

Le Front Polisario craint de plus en plus les attaques par drone du Maroc au Sahara. Depuis la reprise en 2021 d’un conflit de faible intensité entre les deux parties, une vingtaine d’attaques ont été déjà enregistrées selon un rapport de l’ONU.