Comment Essaouira compte sauver son tourisme

10 octobre 2020 - 18h00 - Economie - Ecrit par : Bladi.net

Essaouira veut amortir le choc engendré par la baisse de fréquentation du tourisme international. Elle fait le choix du repli tactique et stratégique avec des solutions miracles comme les vacances de luxe, le tourisme rural et le tourisme de niche. Les ressources humaines et la qualité de ses infrastructures d’accueil sont ses autres atouts.

«  Nous avons un grand savoir-faire dans ce domaine et Essaouira est riche de son histoire certes, mais aussi de son arrière-pays et des produits du terroir. Une occasion pour nos hôtes de partir en ces temps de Covid-19 dans un long voyage à la découverte d’autres facettes du Maroc profond  », a déclaré le président du conseil provincial du tourisme d’Essaouira, Redwane Khanne. À l’instar de Marrakech et d’Agadir, les professionnels misent sur la période touristique qui démarre le 1ᵉʳ novembre en espérant la réouverture des frontières, sans oublier que la ville des alizées avait réalisé une saison estivale correcte, rapporte l’Economiste.

Durant le mois de mai, la ville avait pris les devants, en instaurant plusieurs mesures avec un label sanitaire pour l’ensemble des établissements hôteliers et restauration, une stratégie pour l’animation estivale, des packages et des choix à la carte pour les activités de divertissement, des voyages culinaires à travers des produits du terroir, des masques de protection locales offerts aux touristes et biens d’autres. L’objectif était d’attirer plus de touristes domestiques et leur procurer une destination attrayante et sécurisée sur le plan sanitaire. Une initiative par ailleurs réussie dont se sentent fiers les professionnels du secteur.

Le tourisme de niche a cependant besoin de l’aide des autorités et instances publiques, et des communes du tourisme pour aller loin. Les retombées économiques qui découlent de l’initiative sont importantes sur le développement rural ou le domaine de l’emploi.

Il faut noter qu’en ce qui concerne l’animation, Essaouira a amélioré son programme avec un calendrier comprenant un événement par semaine. Une feuille de route initiée par le CPTE et l’association Essaouira-Mogador programmant 21 rencontres festivals et forums, afin de revisiter le Maroc et découvrir les espaces les plus emblématiques du patrimoine culturel, historique et mémoriel de la ville, indique le journal.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Tourisme - Essaouira - Coronavirus au Maroc (Covid-19)

Aller plus loin

Maroc : la saison touristique ruinée

La décision portant interdiction de déplacements de et vers huit villes marocaines produit déjà un impact négatif sur la saison touristique à Marrakech.

Chefchaouen s’ajoute à l’offre touristique marocaine

Une étude dévoilée, mardi à Casablanca, par l’Office national marocain du Tourisme (ONMT) révèle que Chefchaouen a une place de choix dans le paysage touristique du Maroc. Selon...

À cause du Covid-19, le tourisme marocain connaît une crise sans précédent (reportage)

Le coronavirus a durement impacté le tourisme marocain en raison de la fermeture des frontières du royaume. En conséquence, de grosses pertes ont été enregistrées.

Maroc : des pistes pour relancer le tourisme

L’office national marocain du tourisme (ONMT) a organisé le voyage vers le Maroc, des professionnels du secteur du tourisme du Royaume-Uni et de l’Espagne, afin de s’imprégner...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le tourisme au Maroc : une nouvelle feuille de route ambitieuse pour 2023-2026

Le Chef du Gouvernement marocain a présidé une cérémonie de signature pour le déploiement d’une feuille de route stratégique pour le tourisme 2023-2026. Celle-ci a pour objectif d’attirer 17,5 millions de touristes, d’atteindre 120 milliards de...

Le Maroc prolonge à nouveau l’état d’urgence sanitaire

Comme prévu, le gouvernement marocain vient d’annoncer la prorogation de l’état d’urgence sanitaire sur l’ensemble du territoire national.

Le nouveau régime des dotations touristiques porte préjudice aux Marocains voyageant à l’étranger

Alors que l’Office des Changes assure avoir entrepris une réforme pour simplifier le régime des dotations touristiques pour tous les intervenants, y compris les banques, il a été constaté que le nouveau régime porte préjudice à de nombreux Marocains...

Tourisme au Maroc : l’ONMT et EasyJet signent un accord historique

En vue d’étendre ses activités au Maroc, EasyJet Group a signé, à Londres, un accord de partenariat avec l’Office national marocain du tourisme (ONMT). Cette signature s’inscrit dans le cadre des initiatives menées par l’office afin d’atteindre voire...

Tourisme au Maroc : lancement de la campagne « We dream big »

Profitant de l’intérêt du monde entier pour le Maroc grâce aux exploits réalisés par les Lions de l’Atlas, l’Office national marocain du tourisme (ONMT) lance une campagne qui a pour but de donner encore plus de visibilité au royaume.

Le journal en anglais à la télévision marocaine

Le Maroc manifeste un intérêt grandissant pour l’anglais. Il entend diffuser des informations dans cette langue qui est la plus parlée dans le monde, avec un total de plus de 1,4 milliard de locuteurs, afin d’attirer davantage les touristes anglophones.

Le Maroc parmi les destinations les plus recherchées sur Google

Le Maroc figure dans le top 10 des destinations les plus recherchées sur Google. Le puissant et violent séisme du 8 septembre n’a vraiment pas produit un impact négatif sur le tourisme marocain.

Nouvelle taxe pour l’hébergement chez l’habitant au Maroc

Le gouvernement marocain travaille à réglementer les hébergements alternatifs. Une nouvelle taxe pour l’hébergement chez l’habitant sera bientôt instaurée. Une manière pour lui d’encadrer le tourisme chez l’habitant.

La stratégie du Maroc pour booster le tourisme interne

L’embellie du tourisme se confirme pour le Maroc. Fatim-Zahra Ammor, ministre du Tourisme, de l’artisanat et de l’économie sociale et solidaire, expose sa stratégie pour maintenir voire accroître cette tendance.

Atteint par le Covid-19, Noussair Mazraoui donne de ses nouvelles

L’international marocain Noussair Mazraoui a reçu le soutien de ses fans qui ont appris qu’il a attrapé le Covid-19 lors de sa participation à la coupe du monde Qatar 2022. À son tour, il leur a exprimé sa gratitude.