Marrakech : le tourisme d’affaires veut faire sa révolution

9 décembre 2020 - 09h00 - Economie - Ecrit par : J.K

À l’initiative des professionnels, le Marrakech convention bureau (MCB) vient d’être créé, afin de mettre en place une force d’attaque pour ce segment. Le MCB, bénéficie du soutien du Conseil régional du tourisme (CRT), de l’association des voyagistes de la région (ARAVMS) et de l’association des hôteliers de Marrakech.

L’objectif de Marrakech convention bureau (MCB),est de rassembler tous les professionnels du secteur touristique de la région pour créer un label, unir les efforts et entreprendre les mesures appropriées pour développer le flux du Tourisme MICE et disposer d’une structure pouvant promouvoir Marrakech comme une destination phare. Depuis le début de l’année, le CRT, l’ARAVMS et l’AIH, s’étaient donné pour but de hisser Marrakech sur ce segment, avec des résolutions en collaboration avec les professionnels, rapporte L’Économiste.

L’événementiel et le tourisme d’affaires sont des segments extrêmement impactés par la crise sanitaire. Les entreprises se retrouvent dans une situation financière délicate comme celle de la crise financière de 2008. «  Avant la crise, Marrakech était le bateau amiral du tourisme national dans ce segment qui représente 20% des arrivées locales  », a indiqué Taoufik Madih, président de l’association régionale des agences de voyages de Marrakech/Safi.

De plus, le tourisme d’affaires n’a pas bénéficié du rebond de la saison estivale. Mais la situation n’a pas bloqué les professionnels dans leur ardeur de travailler pour la reprise. Marrakech œuvre également pour un centre d’exposition permanent qui lui permettra d’abriter des événements de la taille de la COP22 et pourrait également devenir un centre pour tout le continent africain.

Pour rappel, avant le Covid-19, la ville empruntait des chapiteaux installés sur la place Bab Ighli afin d’accueillir les travaux de grands rendez-vous. Le Conseil de la Région avait fait la promesse d’une structure dès 2021.

Sujets associés : Marrakech - Tourisme - Promotion - Coronavirus au Maroc (Covid-19)

Aller plus loin

Maroc : comment le secteur touristique est fortement impacté par le coronavirus

À l’instar des autres secteurs, la crise sanitaire due au coronavirus n’épargne pas le secteur du tourisme et l’ensemble des activités qui forment sa chaîne de valeur à savoir...

Marrakech pense déjà à 2021

La ville de Marrakech ne se laisse pas abattre par le coup dur que porte la pandémie à son activité touristique. Déjà, elle se prépare à accueillir en octobre 2021 les...

De nouvelles liaisons aériennes pour relancer le tourisme à Fès et Meknès

Fès-Meknès rejoint la liste des régions que l’Office national marocain du tourisme (ONMT) compte mettre en avant dans le cadre de l’élaboration du plan de relance du tourisme....

Marrakech, meilleure destination au monde de l’année 2020 ?

La ville de Marrakech n’a rien perdu de son charme, malgré la pandémie du coronavirus. Elle fait partie des 22 villes nominées pour le prix de la meilleure destination au monde...

Ces articles devraient vous intéresser :

Les MRE mécontents de la cherté des locations de voiture

L’inflation au Maroc touche même les locations de voiture. Cet été, les tarifs se sont envolés, provoquant la colère des citoyens et MRE. Plusieurs raisons expliquent cette situation selon les professionnels.

Maroc : l’état d’urgence sanitaire prolongé encore d’un mois

Réuni en séance hebdomadaire ce jeudi 29 décembre 2022, le gouvernement a décidé de prolonger jusqu’au 31 janvier 2023, l’état d’urgence sanitaire.

Le tourisme au Maroc : une nouvelle feuille de route ambitieuse pour 2023-2026

Le Chef du Gouvernement marocain a présidé une cérémonie de signature pour le déploiement d’une feuille de route stratégique pour le tourisme 2023-2026. Celle-ci a pour objectif d’attirer 17,5 millions de touristes, d’atteindre 120 milliards de...

Au Maroc, 20% des entreprises de transport touristique mettent la clé sous le paillasson

Les entreprises de transport touristique n’ont pas pu se refaire une bonne santé financière après la crise sanitaire liée au Covid-19 qui a touché de plein fouet le secteur. Conséquence : près de 20 % d’entre elles se voient contraintes de mettre la...

Maroc : les recettes touristiques se consolident au troisième trimestre de l’année

Les recettes touristiques se sont élevées à 52,2 milliards de dirhams à fin août dernier, selon la Direction des études et des prévisions financières (DEPF), en forte augmentation de 155,9 % par rapport aux chiffres de l’année dernière.

Maroc : en difficulté, les hôtels subventionnés par l’Etat

L’État va octroyer une nouvelle subvention aux établissements d’hébergement hôtelier qui présentent des « cas exceptionnels », afin de mettre à niveau leurs infrastructures. Les détails de cette opération ont été publiés. Le dépôt des demandes jusqu’au...

Du changement pour les voitures des MRE à leur arrivée à la douane

Les Marocains résidant à l’étranger devront se soumettre à un nouveau document émis par l’administration des douanes et qui concerne la circulation des véhicules immatriculés à l’étranger.

Le tourisme marocain surfe sur la vague « Lions de l’Atlas »

Les exploits des Lions de l’Atlas au Qatar ne font pas seulement le bonheur des fans de football. Ils constituent également une bonne campagne publicitaire pour le tourisme marocain, selon l’Office national marocain du tourisme (ONMT).

Le nouveau régime des dotations touristiques porte préjudice aux Marocains voyageant à l’étranger

Alors que l’Office des Changes assure avoir entrepris une réforme pour simplifier le régime des dotations touristiques pour tous les intervenants, y compris les banques, il a été constaté que le nouveau régime porte préjudice à de nombreux Marocains...

Plus de trois millions de touristes au Maroc en deux mois, grâce aux MRE

Durant les mois de juin et juillet derniers, les aéroports marocains ont enregistré au total 3,2 millions de touristes, soit un taux de récupération de 100 % par rapport à la période d’avant-Covid.