États-Unis : les agriculteurs dénoncent la surtaxation des engrais marocains

4 novembre 2021 - 20h40 - Economie - Ecrit par : A.P

Les agriculteurs américains n’en peuvent plus de la surtaxation des engrais marocains décidée depuis mars dernier par la Cour du commerce international.

Ces agriculteurs, membres de la National Corn Growers Association (cultivateurs de maïs) et de quatre autres associations, protestent contre les mesures protectionnistes prises en faveur de la compagnie américaine Mosaic par l’instance judiciaire. En l’occurrence, ils dénoncent la taxation à plus de 19 % des engrais en provenance du Maroc, fait savoir Maghreb Intelligence.

À lire : États-Unis : OCP paiera-t-il des taxes sur ses importations d’engrais ?

Cette décision de la Cour porte sérieusement atteinte aux intérêts des agriculteurs américains qui sont contraints de débourser plus d’argent pour s’approvisionner en engrais en quantité suffisante. À l’inverse, la décision profite au géant US Mosaic qui garde un quasi-monopole, passant de 74 % à 80 % des parts de marché.

Les agriculteurs ont fait appel de la décision de la Cour. Une nouvelle décision judiciaire devrait donc intervenir en 2022. En attendant, les agriculteurs subissent la loi de Mosaic qui vient encore de fermer deux unités de production.

Sujets associés : États-Unis - Agriculture

Aller plus loin

États-Unis : nouveau plaidoyer en faveur du groupe marocain OCP

Un membre du Congrès américain appelle à réduire ou à lever les droits imposés sur les importations aux États-Unis des engrais du groupe OCP. La prise d’une telle mesure...

États-Unis : OCP paiera-t-il des taxes sur ses importations d’engrais ?

Le département du Commerce américain (USDC) a livré mardi 9 février, sa décision sur l’affaire concernant l’imposition des importations d’engrais par le groupe marocain OCP....

Le Maroc exporte 45 000 tonnes d’agrumes aux Etats-Unis par an

Pour le compte de cette saison, le Maroc va exporter 45 000 tonnes d’agrumes vers les États-Unis, ceci dans le cadre de l’Accord de libre-échange (ALE) qui lie les deux pays.

Engrais phosphatés : le Groupe OCP conteste la décision américaine

La décision du Département américain du Commerce d’appliquer des droits compensateurs préliminaires de 23,46% sur les importations d’engrais phosphatés en provenance du Maroc,...

Ces articles devraient vous intéresser :

Tomate au Maroc : production en chute, prix en hausse

Les producteurs de tomates rondes au Maroc alertent sur une baisse significative de la production et une inflation des prix. Voici leur explication.

Tomate : le Maroc dépasse l’Espagne en Europe

Pour la première fois, le Maroc se hisse au rang de premier fournisseur de tomates sur le marché européen, devançant ainsi l’Espagne. Un pur hasard ? non, le Maroc prend peu à peu la place de premier fournisseur pour l’Europe.

Pénurie de lait : les éleveurs marocains lancent un cri de détresse

Touchés de plein fouet par la sécheresse->95421 et surtout l’augmentation du coût de l’élevage, les éleveurs réclament une aide urgente à l’État, en vue de faire face à la pénurie de lait que connait le royaume.

Crise céréalière : les producteurs français pour combler les besoins du Maroc

La production céréalière est en forte baisse en raison de la sécheresse. Une opportunité vite saisie par les producteurs français qui disent être prêts à combler le déficit sur le marché marocain.

Fruits et légumes : pourquoi les prix s’envolent au Maroc ?

Les prix des légumes et des fruits ont connu une augmentation dans quasiment tous les marchés au Maroc, à l’instar d’autres denrées alimentaires. Comment expliquer une telle hausse ?

Maroc : explosion des exportations de produits alimentaires et maritimes

Les exportations des produits alimentaires agricoles et maritimes ont connu un boom en 2022 pour dépasser les 80 milliards de dirhams (MMDH). Un record.

L’OCP s’empare de 50% de l’espagnol GlobalFeed

L’Office Chérifien des Phosphates (OCP) confirme avoir réussi l’acquisition de 50 % du capital de la firme espagnole GlobalFeed. Cette transaction a été réalisée en partenariat avec l’entreprise d’engrais Fertinagro Biotech, également basée en Espagne.

Maroc : Une baisse record des exportations d’oranges

Les exportations marocaines d’oranges ont considérablement chuté au cours des huit premiers mois de 2023, s’établissant à 30 000 tonnes contre 109 000 tonnes en 2022.

Production de dattes : le Maroc revoit ses ambitions à la hausse

Le Maroc entend mobiliser ses efforts et ses ressources pour doubler sa production de dattes, en atteignant 300 000 tonnes par an, contre 149 000 tonnes en 2021.

Le Maroc arrête de subventionner la pastèque et l’avocat

Afin de faire face au déficit hydrique, le gouvernement marocain a décidé de suspendre les subventions des cultures qui consomment le plus d’eau comme la pastèque, l’avocat et les nouvelles plantations d’agrumes.