Réaction des États-Unis suite à la condamnation à mort d’un combattant marocain pro-Ukraine

10 juin 2022 - 15h00 - Monde - Ecrit par : S.A

Le secrétaire d’État américain Antony Blinken a réagi à la condamnation à mort par la justice des autorités séparatistes de Donetsk du jeune marocain Brahim Saadoun ainsi que deux Britanniques, accusés d’être des mercenaires. Des troupes russes les avaient capturés lors des affrontements dans le Donbass au printemps 2022.

« Nous sommes gravement préoccupés par les informations faisant état d’un “procès” fictif et de ses jugements contre des combattants légitimes servant les forces armées ukrainiennes », a réagi le chef de la diplomatie américain dans un post sur son compte Twitter. Aussi, a-t-il appelé « la Russie et ses mandataires à respecter le droit international humanitaire, y compris les droits et les protections accordés aux prisonniers de guerre ».

À lire : Un Marocain jugé à Donetsk pour avoir combattu aux côtés des forces ukrainiennes

« Je condamne totalement la condamnation d’Aiden Aslin et de Shaun Pinner détenus par des mandataires russes dans l’est de l’Ukraine », a réagi pour sa part Liz Truss, ministre britannique des Affaires étrangères. Tout comme son homologue américain, elle qualifie ce jugement de fictif. « Ce sont des prisonniers de guerre. C’est un jugement fictif sans aucune légitimité… mes pensées vont aux familles. Nous continuons à faire tout ce que nous pouvons pour les soutenir », a-t-elle ajouté.

À lire : Ukraine : le Marocain Brahim Saadoun condamné à mort par les séparatistes

Le jeune marocain Brahim Sadun et les deux Britanniques ont été capturés par l’armée russe à Marioupol en avril dernier alors qu’ils combattaient aux côtés des forces armées ukrainiennes.

Sujets associés : Russie - États-Unis - Eau - Ukraine

Aller plus loin

L’Ukraine négocie-t-elle la libération du Marocain Brahim Saadoun ?

L’Ukraine négocie avec la Russie la libération des combattants ukrainiens et étrangers pro-Ukraine, a annoncé mercredi le président ukrainien, Volodymyr Zelensky. Une bonne...

Appel pour sauver le combattant marocain pro-Ukraine condamné à mort

Une amie du combattant marocain pro-Ukraine Brahim Saadoun condamné à mort par la justice des autorités séparatistes de Donetsk a appelé le gouvernement britannique à le «...

Le Maroc n’a pas fourni d’avocat à Brahim Saadoun

Le gouvernement de Donetsk a affirmé avoir commis d’office des avocats pour assurer la défense des combattants marocains et britanniques pro-Ukraine, condamnés à mort.

Roman Abramovich est-il intervenu dans la libération de Brahim Saadoun ?

Le milliardaire russe Roman Abramovich, ex-propriétaire de Chelsea, aurait joué un « rôle clé » dans un échange de prisonniers avec l’Ukraine impliquant des combattants...

Ces articles devraient vous intéresser :

Mémorandum d’entente entre l’ONEE et la société israélienne Mekorot

L’Office national de l’eau et de l’électricité (ONEE) et son homologue israélien Mekorot ont signé, jeudi à Marrakech, un mémorandum d’entente portant sur les projets de développement et d’assainissement de l’eau potable.

Des prières rogatoires dans toutes les mosquées marocaines ce mardi

Face à la rareté des pluies, le roi Mohammed VI a une nouvelle fois ordonné l’accomplissement de prières rogatoires dans toutes les mosquées marocaines.

Le Maroc face au défi de l’eau et de l’hygiène après le séisme

L’eau et l’hygiène dans les campements, où vivent désormais sous des tentes les sinistrés du séisme dévastateur du 8 septembre au Maroc, constituent un enjeu majeur pour les autorités du royaume.

Maroc : une commission mise en place pour la gestion de l’approvisionnement en eau potable

La question liée à la gestion de l’approvisionnement en eau potable a fait l’objet d’une réunion présidée par le Chef du Gouvernement, Aziz Akhannouch.

Plusieurs barrages seront construits dans le nord du Maroc

Le Maroc veut renforcer ses ouvrages hydrauliques situés dans la région Nord. À cet effet, il est prévu la construction de petits barrages et lacs collinaires pour une enveloppe budgétaire global 317 millions de DH.

La prochaine récolte d’olive au Maroc menacée

La prochaine récolte d’olives au Maroc est très menacée en raison de la grave sécheresse qui frappe le royaume.

Fermeture des hammams au Maroc : la question arrive au parlement

Plutôt que de fermer les bains publics pour rationaliser l’eau, la députée du parti socialiste, Majida Chahid, propose de fixer la capacité d’accueil de ces établissements ou de déterminer la quantité d’eau à utiliser par client.

Alerte sur l’impact de la fermeture des hammams et lavages auto

Au Maroc, la mesure de fermeture des hammams et stations de lavages auto trois jours par semaine, prise par le ministère de l’Intérieur, afin de rationaliser la consommation d’eau pourrait engendrer un problème majeur. C’est du moins ce que redoute un...

Maroc : des coupures d’eau envisagées

Alors que le Maroc subit actuellement sa sixième année de sécheresse consécutive, le gouvernement envisage de prendre des décisions radicales pour rationaliser l’eau potable.

Les Marocains vont-ils manquer de dattes pour le Ramadan ?

À quelques semaines du mois sacré de Ramadan, des doutes subsistent quant à la disponibilité des dattes en quantité suffisante et à des prix abordables.