États-Unis : une professeure virée pour avoir montré une peinture du prophète Mohammad

10 janvier 2023 - 21h20 - Monde - Ecrit par : S.A

Aux États-Unis, l’Université méthodiste Hamline a licencié une professeure d’histoire de l’art à qui elle reproche d’avoir montré à ses étudiants une peinture médiévale représentant le prophète Mohammad.

Les faits remontent au mois d’octobre 2022. Lors d’un cours en ligne d’histoire de l’art, la professeure de l’Université méthodiste Hamline, Erika Lopez Prater, a montré à ses étudiants une peinture du XIVᵉ siècle mettant en scène l’ange Gabriel qui ordonne au prophète Mohammad de réciter les paroles de Dieu, rapporte The New York Times. Choqué, l’un de ses élèves, le président de l’association des étudiants musulmans, se plaint à l’administration. D’autres étudiantes soutiennent sa démarche.

À lire : Caricature du prophète Mohammad : la sanction contre l’enseignant de Molenbeek illégale

En novembre, l’université a, dans un mail destiné aux étudiants, condamné le choix de l’enseignante. La décision d’étudier cette peinture est « indéniablement inconsidérée, irrespectueuse et islamophobe », estime la doyenne de Hamline. « Le respect des étudiants musulmans aurait dû primer sur la liberté académique », écrit Fayneese S. Miller, présidente de l’établissement dans un mail cosigné. Erika Lopez Prater sera sanctionnée : son cours du second semestre sera annulé et son contrat ne sera pas renouvelé.

À lire : Grande-Bretagne : un enseignant suspendu pour avoir montré une caricature du prophète Mohammad

Ces mesures ont fait réagir les partisans de la liberté d’expression. Ceux-ci ont notamment lancé une pétition afin de défendre la cause de la professeure. Ils demandent au conseil d’administration de l’université d’enquêter sur cette affaire. Les décisions de l’université ont aussi suscité la réaction des spécialistes. « Faire des déclarations générales selon lesquelles cela est interdit, en particulier l’image en question, c’est absolument faux. Cela montre un manque de connaissance de la religion », explique au Washington Post Ali Asani, professeur de religion et de culture islamique à Harvard.

Sujets associés : États-Unis - Religion - Education - Islam

Aller plus loin

Une enseignante française au Maroc virée pour avoir « promu » l’homosexualité

La présentation des informations sur l’homosexualité et « les tendances anormales et la diffusion d’idées insultantes sur les personnalités et les symboles de l’islam » en...

Une artiste sud-coréenne célèbre le Sahara marocain dans une œuvre inspirée de Klimt

S’inspirant de « Le baiser », l’œuvre la plus célèbre de l’artiste autrichien du XIXᵉ siècle Gustav Klimt, Kim Sin-ae, une illustratrice numérique sud-coréenne, réalise un...

Belgique : le professeur suspendu pour une caricature du prophète Mohammed réintégré

Le professeur d’éducation à la citoyenneté suspendu pour avoir montré à des élèves de 10 ans, une caricature du prophète Mohammad nu a été réintégré, jeudi dernier, a annoncé le...

Un homme prétendant être un descendant du Prophète arrêté en Malaisie

Les autorités malaisiennes ont arrêté un individu se faisant passer pour un descendant du Prophète Mohammad et prétendant détenir la nationalité marocaine.

Ces articles devraient vous intéresser :

Les confidences de Gad Elmaleh sur sa rencontre avec le pape François

L’humoriste marocain Gad Elmaleh s’est confié après sa rencontre avec le pape François, au Vatican le 23 décembre, à qui il a présenté son film « Reste un peu », sorti en France le 16 novembre et dont le scénario repose sur son cheminement spirituel...

Début de Ramadan au Maroc : décision ce mercredi

Alors que la majorité des pays musulmans débutent officiellement le ramadan ce jeudi 23 mars 2023, les Marocains, eux, devront attendre ce soir la décision du ministère des Habous et des Affaires islamiques.

Maîtrise de l’anglais : le Maroc à la traîne

Alors que les Marocains délaissent de plus en plus le français pour l’anglais, le Maroc est encore à la traîne quant à la maitrise de langue de Shakespeare.

Voici la date de l’Aïd el-Fitr en France

Débuté le 23 mars 2023, le mois du ramadan touche progressivement à sa fin. Le Conseil français du culte musulman (CFCM) a annoncé vendredi 14 avril la date de l’Aïd al-Fitr marquant la fin de la période de jeûne.

Le Maroc veut construire 200 nouvelles mosquées par an

Le Maroc a besoin de construire 200 nouvelles mosquées par an. », selon le ministère des Habous et des Affaires islamiques.

Le stade de Chelsea accueille un « Open Iftar »

Après l’équipe de Blackburn, un club de D2 anglaise, qui avait ouvert ses portes en 2022, pour accueillir la prière de l’Aid Al Fitr pendant le ramadan, c’est au tour de Chelsea, le club de l’international marocain Hakim Ziyech, d’offrir une...

Christophe Galtier : garde à vue pour discrimination raciale

L’ex-entraîneur de l’OGC Nice, Christophe Galtier, ainsi que son fils, John Valovic-Galtier, ont été placés en garde à vue ce vendredi dans le cadre d’une enquête portant sur des allégations de discrimination au sein du club.

L’anglais s’impose peu à peu dans l’école marocaine

Petit à petit, l’insertion de l’anglais dans l’enseignement se généralise au Maroc. Après le primaire, c’est au tour du collège, selon un communiqué du ministère de l’Éducation nationale dès la prochaine année scolaire.

Mohammed VI nomme les membres du Conseil Supérieur de l’Éducation

Le roi Mohammed VI a procédé mercredi à la nomination des membres du Conseil Supérieur de l’Éducation, de la Formation et de la Recherche Scientifique (CSEFES). Cet organe composé de 20 membres a pour objectif de définir les politiques publiques dans...

Pénurie de médecins au Maroc : Le système de santé à bout de souffle

La pénurie de médecins persiste au Maroc. Par ailleurs, la réduction de la durée de formation en médecine suscite actuellement une vive protestation de la part des étudiants.