L’Europe veut durcir le ton face à l’« instrumentalisation » des migrants

30 septembre 2021 - 09h20 - Monde - Ecrit par : A.P

La Commission européenne a demandé mercredi de durcir la réponse européenne à l’« instrumentalisation » des migrants par les pays voisins comme le Maroc ou le Bélarus dans l’intention de faire pression sur les États membres de l’Union.

« Nous voulons briser le modèle économique des mafias et nous sommes confrontés pour la première fois à une nouvelle forme inquiétante de trafic : le rôle croissant des acteurs étatiques qui créent et facilitent la migration irrégulière et utilisent les personnes à des fins politiques », a déclaré Margaritis Schinas, le vice-président de l’Exécutif communautaire chargé des migrations, lors d’une conférence de presse animée à Bruxelles avec la commissaire à l’Intérieur, Ylva Johansson.

À lire : L’Europe doit revoir sa politique de retour des migrants irréguliers

Schinas et Johansson ont annoncé la mise en place d’un plan d’actions visant à lutter contre l’action des mafias qui s’adonnent au trafic d’êtres humains et à mieux contrôler l’arrivée de migrants dans l’UE, rapporte Europa Press. De façon concrète, la Commission appelle à renforcer les instruments à sa disposition pour agir plus vigoureusement contre des pays tiers. « L’UE doit prendre des mesures cohérentes dans plusieurs domaines politiques pertinents tels que les visas, le commerce, le développement, l’assistance financière et autres », rappelle-t-on.

« Avec la Turquie et le Maroc, il y a un dialogue, nous avons une relation et nous essayons de resserrer ce partenariat et ce dialogue pour gérer les migrations ensemble », a déclaré par ailleurs Johansson, soulignant que les voisins de l’UE « doivent savoir qu’ils ont beaucoup plus à gagner à travailler avec l’UE que contre l’UE en matière de migration ».

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Immigration clandestine - Union européenne

Aller plus loin

Le Maroc menace de suspendre sa coopération avec l’Europe

Le Maroc a menacé lundi de suspendre sa coopération avec l’Union européenne si le parlement européen votait jeudi la résolution condamnant l’attitude du royaume qui a laissé...

L’Europe pourrait voter une résolution condamnant le Maroc

Le groupe politique espagnol Ciudadanos (C’s) demande au parlement européen de voter une résolution pour sanctionner le Maroc pour violation des droits des mineurs dans la crise...

L’Europe doit revoir sa politique de retour des migrants irréguliers

La politique de retour des migrants irréguliers de l’Union européenne a montré ses limites. C’est du moins ce qu’affirme la Cour des comptes européenne qui appelle la Commission...

L’Europe veut sanctionner le Maroc pour « instrumentalisation » de migrants

Le Conseil de l’Union européenne donnera jeudi un signal fort aux pays tiers comme le Maroc ou la Biélorussie, qui « instrumentalisent » les migrants à des fins politiques et...

Ces articles devraient vous intéresser :

Énergie verte : partenariat entre le Maroc et l’UE

Le Maroc et l’Union européenne s’apprêtent à signer une alliance verte, qui permettra de renforcer les efforts du royaume dans la lutte contre le changement climatique.

Le Maroc veut exporter de l’hydrogène vert vers l’UE d’ici 2050

Le Maroc veut continuer à produire davantage de l’hydrogène vert pour poursuivre sa transition énergétique et devenir à terme un grand exportateur du combustible vers l’UE.

Énergies renouvelables : le Maroc veut fournir l’Europe d’ici 2030

Le Maroc ambitionne d’atteindre l’autonomie énergétique avec la production des énergies renouvelables d’ici 2030 et de vendre l’énergie surproduite à l’Europe qui est à la recherche de nouveaux partenaires.

Le Maroc dans le Top 10 mondial des fournisseurs de fruits surgelés

Le Maroc a quadruplé ses exportations de framboise surgelée vers l’Union européenne (UE) en deux ans, passant de 3 600 tonnes en 2020 à 16 700 tonnes en 2022.

Les engrais du Maroc, à teneur élevée en cadmium, interdits dans l’UE

Les engrais phosphatés du Maroc et d’autres pays contenant plus de 60 milligrammes de cadmium par kilo ne sont plus autorisés sur le marché de l’Union européenne, selon une décision communautaire récemment entrée en vigueur.

Accord de pêche Maroc - UE : inquiétude en Andalousie

Alors que l’accord de pêche entre l’Union européenne et le Maroc, essentiel pour la province andalouse de Cadix, approche de son terme le 17 juillet, l’angoisse grandit au sein des équipages de pêche andalous. Ces derniers, qui dépendent des eaux...

Blanchiment d’argent : le Maroc sort de la liste grise de l’Europe

La Commission européenne vient d’annoncer le retrait du Maroc de la liste grise de l’Union européenne des pays sous surveillance en matière de blanchiment de capitaux et de financement du terrorisme. Cette décision fait suite à l’évaluation effectuée...

L’Europe cherche à punir le Maroc

L’éclatement du scandale de corruption au Parlement européen doublé d’une résolution relevant la détérioration des droits de l’Homme est à l’origine des nouvelles tensions entre le Maroc et l’Europe. Cette dernière cherche-t-elle à punir le royaume ?

Les exportations marocaines d’habillement vers l’Europe en forte croissance

Les exportations marocaines d’habillement vers l’Union européenne (UE) connaissent une forte augmentation.

Éric Ciotti met en avant les liens « très puissants » entre le Maroc et la France

Le président du parti Les Républicains, Éric Ciotti, a plaidé pour la réparation des erreurs passées et critiqué le manque de considération envers le Maroc. Dans une déclaration à la presse, M. Ciotti a souligné l’importance des liens « très puissants...