Recherche

Difficile pour les étudiants marocains d’obtenir le pass vaccinal en France

© Copyright : DR

12 octobre 2021 - 14h40 - Marocains du monde - Par: G.A

Sale temps pour les étudiants marocains à l’étranger, qui doivent faire face aux conditions difficiles pour accéder à certains pays européens. Par exemple, ceux qui souhaitent poursuivre leurs études en France doivent « prouver » qu’ils ont reçu au moins une dose d’un vaccin anti-Covid-19 homologué par la France, à défaut d’avoir reçu les deux doses.

Nombreux sont ces étudiants marocains qui n’ont reçu qu’une seule dose de vaccin avant de quitter le Maroc, et qui ont dû se soumettre au confinement imposé par la France. Le Maroc ne délivre aucun document attestant de l’injection de la première dose. Il faut nécessairement les deux doses avant d’obtenir le pass vaccinal, rapporte Hespress.

À lire : La France retire le Maroc de la zone rouge, plus de quarantaine

Une véritable galère pour certains étudiants. C’est le cas de M.B une étudiante inscrite pour un Master en France. Elle confie que ce fut une épreuve de force pour accéder au territoire français. Pouvoir se libérer des contraintes liées à la pandémie reste difficile et contraignant, a-t-elle souligné.

À lire : Allemagne : le Maroc toujours classé en « zone à haut risque »

Ne pouvant faire face à ces tracasseries, certains ont décidé de reporter tous leurs projets pour se soumettre au confinement imposé par les autorités françaises. « C’est un agent d’autorité à l’aéroport de Charles de Gaules qui nous a alertés sur ça. Il nous a clairement dit que si nous avions eu un document attestant de la prise d’une première dose de vaccin, cela nous aurait dispensés du confinement qui a duré 10 jours, alors que les cours avaient déjà commencé », confie cette étudiante qui précise avoir pourtant reçu le vaccin Pfizer (reconnu en France).

À lire : Des Marocains surpris par des contrôles sanitaires à l’aéroport de Lille

Le document attestant de la prise de la première dose du vaccin reste une nécessité, puisque les étudiants marocains devront le présenter en France, pour espérer recevoir une seconde dose du vaccin. « Nous ne savons pas quoi faire. C’est un peu un jeu de hasard. S’ils nous croient sur parole, nous pourrons achever notre processus vaccinal, dans le cas contraire, il nous faudra faire deux autres doses, ou tout simplement laisser tomber, mais dans ce cas de figure, nous ne disposerons pas de pass vaccinal, ce qui compliquera sérieusement notre vie en France, vu que de plus en plus de services ne sont plus accessibles sans ce sésame », poursuit l’étudiante jointe par Hespres.

À lire : La Belgique impose de nouvelles restrictions aux MRE

Interrogé sur les difficultés auxquelles font face les étudiants marocains en France, le ministère de la Santé a clairement signifié que la délivrance du pass vaccinal obéit à des règles bien définies.

Mots clés: Coronavirus au Maroc (Covid-19) , Vaccin anti-Covid-19 , France , Etudiants

Bladi.net

Bladi.net - 2021 - - A Propos - Contact