Recherche

Une femme refoulée avec le pass vaccinal à l’aéroport de Rabat

© Copyright : DR

1er novembre 2021 - 11h20 - Maroc - Par: G.A

Les Marocains ayant reçu des doses du vaccin chinois Sinopharm sont partagés entre déception, espoir et colère. Impossible de voyager avec un pass vaccinal marqué Sinopharm. Dure réalité pour une femme qui, pensant pouvoir se rendre en Europe, a été refoulée à l’aéroport Rabat-Salé, même avec un PCR négatif de moins de 48 heures et un pass vaccinal délivré par les autorités marocaines.

Le pass sanitaire devrait, normalement, être un document capable d’aider à voyager sans difficultés à l’étranger. Mais celui estampillé Sinopharm est un obstacle. Le vaccin chinois n’est pas autorisé par l’Agence européenne de médicament, et il devient difficile pour les Marocains ayant reçu ce vaccin de voyager en Europe. C’est le cas de cette Marocaine qui souhaitait se rendre en Allemagne voir son fils, mais elle a été empêchée par les policiers, avec son pass vaccinal et un PCR datant de moins de 48 heures.

À lire : Des clarifications de l’Europe sur le pass sanitaire marocain

Alors qu’elle se faisait une joie de revoir son fils, elle a été obligée de retourner chez elle, désespérée et surtout très en colère. Selon elle, à l’entrée de l’aéroport, les services de police ont contrôlé son pass sanitaire et l’ont laissée passer mais c’est devant le contrôle douanier que la préposée au guichet lui a fait savoir qu’elle ne pouvait pas voyager avec ce type de pass vaccinal.

À lire : Maroc : manifestations contre l’imposition du pass vaccinal

Elle se demande comment on a pu autoriser un vaccin qui mène dans l’impasse, et surtout par quelle alchimie, les autorités pourront régler la situation et permettre à tous ceux qui ont reçu le vaccin chinois et qui ont des projets de voyage, de se déplacer sans tracasseries  ?

À lire : Difficile pour les étudiants marocains d’obtenir le pass vaccinal en France

Le vaccin Sinopharm est le premier par lequel le Maroc a démarré sa campagne de vaccination et qui a permis de sauver de nombreuses vies. En commandant le vaccin chinois, les autorités marocaines étaient loin de se douter qu’il ne serait pas homologué par l’UE. Que feront les autorités pour régler le problème ? Inviter les personnes dans le cas à recevoir l’un des vaccins autorisé par l’UE (Pfizer, Moderna, AstraZeneka, Johnson& Johnson) pour pouvoir quitter le territoire national ? », s’interroge la Marocaine au bord des larmes. Recevoir plusieurs doses de différents vaccins n’aura-t-il pas de répercussions sur la santé ? Autant de questions qui méritent réflexion de la part des autorités marocaines, se demande-t-elle.

Mots clés: Allemagne , Aéroport Rabat-Salé , Coronavirus au Maroc (Covid-19) , Vaccin anti-Covid-19

Bladi.net

Bladi.net - 2022 - - A Propos - Contact