La Belgique impose de nouvelles restrictions aux MRE

12 septembre 2021 - 18h20 - Belgique - Ecrit par : S.A

Face à la hausse des hospitalisations à Bruxelles, la Belgique a décidé d’imposer de nouvelles restrictions aux voyageurs en provenance du Maroc et d’autres pays placés sur sa liste rouge.

Après une longue période d’assouplissement, les autorités belges ont actualisé le 10 septembre les conditions de voyage. « Les voyageurs des pays en zone rouge, incluant le Maroc, qui souhaiteront se rendre sur le territoire bruxellois devront, à partir du 17 septembre, dès lors qu’ils ne sont pas vaccinés ou en possession d’un certificat de rétablissement, respecter une quarantaine obligatoire de 10 jours », indique un communiqué de la Commission Communautaire Commune à Bruxelles (COCOM).

À lire : Covid-19 : Bruxelles inquiète du taux de positivité au retour du Maroc

Toutefois, la quarantaine pourra être raccourcie, si la personne présente au 7ᵉ jour un test PCR négatif, test obligatoire au niveau national au 1ᵉʳ et 7ᵉ jour d’arrivée en Belgique, précise la même source. Les personnes vaccinées en provenance du Maroc, elles, ne sont pas concernées par cette mesure.

À lire : Près de 12% des MRE arrivant en Belgique contaminés au Covid-19

« Plus d’un tiers des nouveaux cas sont enregistrés au retour des voyages », alertait Inge Neven, responsable du dispositif Covid-19 de la Commission communautaire commune (COCOM), faisant savoir que 10 % des 6 000 personnes revenues du Maroc la dernière semaine d’août étaient contaminées.

Sujets associés : Belgique - Bruxelles - Santé - Coronavirus au Maroc (Covid-19)

Aller plus loin

Covid-19 : Bruxelles inquiète du taux de positivité au retour du Maroc

Bruxelles exprime de vives inquiétudes quant au taux de positivité au retour du Maroc. 10 % des MRE de retour du royaume la dernière semaine d’août ont été testés positifs au...

Belgique : vaccination obligatoire pour les demandeurs d’asile ?

Lundi, Sammy Mahdi, secrétaire d’État belge à l’Asile et la Migration a évoqué l’éventualité d’une vaccination obligatoire pour les demandeurs d’asile. Cette question sera...

Belgique : Marc Van Ranst danse à la Fête de la Marche verte et crée la polémique

Le virologue flamand, Marc Van Ranst, a été vu dans une vidéo en train de danser avec une femme à l’occasion de la célébration de la Marche verte, alors qu’il a récemment appelé...

Désarroi des Belges bloqués au Maroc

Plusieurs Belges sont bloqués au Maroc après la suspension des liaisons aériennes de et vers le royaume en raison de la propagation du nouveau variant Omicron.

Ces articles devraient vous intéresser :

Le prince Moulay Rachid a contracté le Covid-19

Ayant contracté le Covid-19, le prince Moulay Rachid n’a pas pu accompagner le roi Mohammed VI, vendredi 14 octobre 2022, à l’occasion de l’ouverture de la première session de la deuxième année législative de la onzième législature.

L’état de santé de la chanteuse Khadija El Bidaouia s’aggrave

Nawal, la fille de la chanteuse Khadija El Bidaouia a annoncé qu’en raison de la propagation du cancer du poumon dont souffre sa mère, les médecins ont décidé d’arrêter la chimiothérapie.

Au Maroc, les agences de voyage retrouvent le sourire

Après deux ans de perturbations en raison de la crise de Covid-19, les agences de voyages marocaines retrouvent le sourire, tant les réservations de voyages explosent.

Le Maroc face à la menace de la « Poufa », la cocaïne des démunis

Le Maroc renforce sa lutte contre la « Poufa », une nouvelle drogue bon marché, connue sous le nom de cocaïne des pauvres », qui a non seulement des répercussions sociales, notamment la séparation des familles et une augmentation des suicides et des...

Le Maroc met fin à la fiche sanitaire

Quelques jours après avoir annoncé la fin de l’état d’urgence sanitaire, les autorités marocaines portent à la connaissance des voyageurs que la fiche sanitaire n’est plus une obligatoire pour accéder au territoire.

Ces plantes qui empoisonnent les Marocains

L’intoxication par les plantes et les produits de pharmacopée traditionnelle prend des proportions alarmantes au Maroc. Le Centre antipoison du Maroc (CAPM) alerte sur ce problème de santé publique méconnu du grand public.

Pufa, la "cocaïne des pauvres" qui déferle sur le Maroc

Pufa, la « cocaïne des pauvres » s’est installée progressivement dans toutes les régions du Maroc, menaçant la santé et la sécurité des jeunes. Le sujet est arrivé au Parlement.

Les biscuits “Gerblé” avec de la drogue ne sont pas commercialisés au Maroc

L’Office National de Sécurité Sanitaire des Produits Alimentaires (ONSSA) affirme que les lots de biscuits de la marque française “Gerblé”, contaminés par la drogue “burundanga”, ne sont pas entrés ni vendus sur le marché marocain.

Pénurie de médecins au Maroc : Le système de santé à bout de souffle

La pénurie de médecins persiste au Maroc. Par ailleurs, la réduction de la durée de formation en médecine suscite actuellement une vive protestation de la part des étudiants.

Maroc : l’état d’urgence sanitaire prolongé encore d’un mois

Réuni en séance hebdomadaire ce jeudi 29 décembre 2022, le gouvernement a décidé de prolonger jusqu’au 31 janvier 2023, l’état d’urgence sanitaire.