France : nouvel exploit des Marocains aux concours des écoles d’ingénieurs

16 décembre 2021 - 10h40 - France - Ecrit par : S.A

En France, les étudiants marocains ont une fois de plus montré qu’ils sont des as en mathématiques et en physiques. En témoignent les résultats des concours des meilleures écoles d’ingénieurs françaises comme l’École polytechnique et CentraleSupélec.

Tout comme les années précédentes, les étudiants marocains ont réussi brillamment les concours des écoles d’ingénieurs françaises en 2021, rapporte Le Figaro. En tout, 160 étudiants marocains, dont 110 (ils suivent le cycle ingénieur) poursuivent leurs études à l’École polytechnique. « Réussir le concours n’a pas été plus difficile pour moi que pour un étudiant français, j’ai été très bien préparé », affirme Mohammed El Asri, un étudiant marocain de 21 ans, élève ingénieur à Télécom Paris, et par ailleurs ancien élève du lycée Benguérir à Lydex, situé dans les environs de Marrakech.

À lire : Le Maroc fournit la plus forte communauté d’étudiants étrangers en France

Selon Campus France, les Marocains sont la première communauté à venir étudier en France, avec 44 933 étudiants en 2020-2021, dont 13 % s’inscrivent dans les écoles d’ingénieurs. « Au Maroc, décrocher un diplôme d’ingénieur français est perçu comme un sésame pour intégrer l’élite dirigeante. Des Marocains, passés par Centrale ou Polytechnique, peuvent y exercer le métier d’ingénieur mais aussi créer des entreprises, diriger un grand groupe, faire de la politique », décrypte Philippe Dufourcq directeur général adjoint de CentraleSupélec.

À lire : Grandes écoles françaises : les étudiants marocains brillent par leurs résultats

Avant de rejoindre la France, les étudiants marocains reçoivent une formation solide en mathématiques et physique, ponctuée par de nombreuses classes préparatoires disséminées dans le royaume. « Les étudiants marocains sont très bien formés en mathématiques et en physique, leur niveau est incroyable », constate Gaëlle Le Goff, directrice des relations internationales de l’École polytechnique. « Quand j’ai intégré une classe prépa en France, j’avais déjà assimilé en terminale au Maroc de nombreux cours dispensés au premier semestre de prépa », témoigne Mossaab Moustaghit, étudiant à l’Ensea de Cergy et président de l’Association des Marocains aux grandes écoles (AMGE), titulaire d’un bac marocain sciences et mathématiques.

Les étudiants marocains « se démarquent en remportant des prix ou des concours. Ils impulsent une bonne dynamique d’équipe », fait savoir Gaëlle Le Goff. À titre d’exemple : à la rentrée, Issam Tauil et Ayman Echagraoui, deux étudiants marocains de Polytechnique, ont remporté des médailles d’or aux Olympiades internationales de mathématiques.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : France - Etudiants - Education

Aller plus loin

Ingénieurs : la France veut faire son marché au Maroc

En raison de la baisse inquiétante du niveau des élèves en mathématiques en France, les écoles d’ingénieurs perdent en effectif. Certains responsables de ces établissements du...

Treize élves du Lycée d’Excellence de Benguérir intègrent l’école polytechnique de Paris

Le Lycée d’Excellence de Benguérir (Lydex) s’est illustré une nouvelle fois aux concours d’accès aux écoles d’ingénieur françaises. Cette année, 13 de ses élèves ont été admis...

Ismail Ben Otmane, major des écrits au concours d’entrée 2022 à HEC

Ismail Ben Otmane, élève en prépa ECT à Notre-Dame du Grandchamp, a terminé major des écrits au concours d’entrée 2022 à HEC. Le jeune Marocain de 20 ans se confie sur son...

Participation du Maroc au championnat arabe de robotique à Sharm el-Cheikh

Le Maroc a participé au 13ᵉ Championnat arabe de robotique qui s’est déroulé du 1ᵉʳ au 4 juillet 2022 à Sharm El-Sheikh Sports City, en Égypte.

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Maroc abandonne peu à peu le français pour l’anglais à l’école

Les matières scientifiques au Maroc seront désormais enseignées en anglais, a annoncé le ministère de l’Éducation. Cette réforme doit entrer en vigueur d’ici deux ans.

Écoles privées au Maroc : mauvaise nouvelle pour les parents

Mauvaise nouvelle pour des parents d’élèves au Maroc. Des écoles privées prévoient d’augmenter encore leurs frais de scolarité à la rentrée prochaine.

Maroc : les écoles privées veulent augmenter les frais de scolarité

Les écoles privées au Maroc menacent d’augmenter les frais de scolarité d’environ 5 %, ce qui leur permettra de récupérer le montant de l’Impôt sur le revenu (IR) pour les enseignants vacataires, qui est passé de 17 à 30 % depuis le 1ᵉʳ janvier de...

Université Paris-Dauphine : propos racistes envers une étudiante voilée

Une étudiante voilée a été victime de propos racistes de la part d’une intervenante du jury lors d’une soutenance de fin d’année à l’Université Paris-Dauphine.

Maroc : des centres pour former les futurs mariés

Aawatif Hayar, la ministre de la Solidarité, de l’intégration sociale et de la famille, a annoncé vendredi le lancement, sur l’ensemble du territoire du royaume, de 120 centres « Jisr » dédiés à la formation des futurs mariés sur la gestion de la...

L’enseignement de la langue amazighe généralisé dans les écoles marocaines

Le ministère de l’Éducation nationale, du Préscolaire et des Sports vient d’annoncer son plan de généralisation de l’enseignement de la langue amazighe dans tous les établissements du primaire d’ici à l’année 2029-2030.

Maroc : constat inquiétant pour les élèves

L’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) a publié les résultats du Programme international pour le suivi des acquis des élèves (PISA) pour 2022, révélant des difficultés majeures dans l’apprentissage au sein de l’école...

L’anglais s’impose peu à peu dans l’école marocaine

Petit à petit, l’insertion de l’anglais dans l’enseignement se généralise au Maroc. Après le primaire, c’est au tour du collège, selon un communiqué du ministère de l’Éducation nationale dès la prochaine année scolaire.

Femmes ingénieures : le Maroc en avance sur la France

Au Maroc, la plupart des jeunes filles optent pour des études scientifiques. Contrairement à la France, elles sont nombreuses à intégrer les écoles d’ingénieurs.

Vacances scolaires : alerte d’Autoroute du Maroc

La Société Nationale des Autoroutes du Maroc (ADM) a recommandé aux usagers de se renseigner sur l’état du trafic à l’occasion des vacances scolaires qui débutent ce week-end.