Exploration gazière : nouveau contrat au Maroc

2 août 2023 - 18h00 - Maroc - Ecrit par : P. A

Chariot Limited a annoncé mardi la signature d’un accord pétrolier avec le Maroc pour une nouvelle licence d’exploration en onshore à Loukkos, au large de Larache.

Une filiale de Chariot Limited, qui exécutera ce permis, en détiendra une participation de 75 %, contre 25 % pour l’Office national des hydrocarbures et des mines (ONHYM). D’une superficie d’environ 1 371 km², le permis Loukkos est adjacent aux licences offshores Lixus et Rissana obtenues par Chariot pour la découverte et la mise en valeur du gaz d’Anchois, fait savoir Medias24.

Le site a déjà fait l’objet d’une évaluation sommaire, sur la base de données sismiques 3D existantes de 150 km², indique un communiqué de Chariot Limited, révélant l’existence « d’une zone gazière conventionnelle, peu profonde et négligée, qui a déjà produit du gaz dans d’autres zones onshore au Maroc, et qui est géologiquement similaire aux projets offshore de Chariot, y compris la découverte de gaz adjacente à Anchois », et de « multiples prospects gaziers à faible risque, soutenus par des attributs sismiques caractéristiques, avec du gaz et un réservoir prouvés par des puits précédemment forés qui ciblaient différentes perspectives plus profondes ».

À lire : Production de gaz au Maroc : Chariot Oil & Gas franchit une étape plus tôt que prévu

Des cibles prioritaires identifiées seront forées avec des engins disponibles sur place au Maroc, a ajouté Chariot Limited, annonçant des possibilités de mise en synergie avec les installations à Anchois (installation de traitement et gazoduc) et d’exploitation précoce de gaz sur le permis de Loukkos en raison de la forte demande d’un marché de gaz industriel à proximité.

« Cette licence onshore s’intègre naturellement à notre périmètre existant au Maroc […], offrant un développement à un coût nettement inférieur et un marché industriel domestique à prix attractif prêt à servir. La société a déjà classé une gamme de cibles sur l’ensemble des données sismiques 3D, et suite à notre récente levée de fonds, nous prévoyons de forer à court terme pour chercher à accélérer l’approvisionnement en gaz directement aux industries nationales par diverses voies, notamment en tirant parti de notre nouveau partenariat avec Vivo Energy », a déclaré Duncan Wallace, directeur technique de Chariot Limited.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Office National des Hydrocarbures et des Mines (Onhym) - Pétrole - Gaz

Aller plus loin

Exploration de gaz à Larache : nouveau financement pour Chariot Oil & Gas

La société britannique spécialisée dans l’exploration gazière, Chariot Oil & Gas, affirme avoir levé 25,5 millions de dollars pour ses explorations au Maroc.

Chariot Oil & Gas va acheminer le gaz de Larache via le gazoduc Maghreb-Europe

La société britannique Chariot a annoncé mercredi la signature d’un accord avec l’Office national des hydrocarbures et des mines (ONHYM) pour acheminer le gaz de Larache via le...

Production de gaz au Maroc : Chariot Oil & Gas franchit une étape plus tôt que prévu

Au Maroc, la société britannique spécialisée dans l’exploration gazière, Chariot Oil & Gas, passe à la vitesse supérieure. Elle va bientôt obtenir de l’Office national des...

Chariot Oil & Gas fait avancer son projet phare au Maroc

Le projet phare de développement gazier du champ « Anchois » situé au large du Maroc, piloté par la société britannique spécialisée dans l’exploration gazière, Chariot Oil &...

Ces articles devraient vous intéresser :

Gazoducs, regazéification et hydrogène vert : les paris du Maroc

Le Maroc travaille à développer les énergies renouvelables pour garantir son indépendance énergétique. Les autorités du royaume ont prévu un plan ambitieux de construction d’oléoducs et de gazoducs pour atteindre cet objectif d’ici 2030.

Un nouveau champ gazier au Maroc

Le ministère marocain de la Transition énergétique et du développement durable vient d’accorder un nouveau permis pour l’exploitation d’un nouveau champ de gaz naturel à Douar Oulad Belkheir, dans l’ouest du royaume.

Le Maroc ne touche pas à la subvention du gaz, du sucre et du pain

Malgré la conjoncture internationale, le gouvernement marocain va maintenir les subventions pour garantir la stabilité des prix du gaz butane, du blé et du sucre sur le marché national en 2023.

Hausse historique du prix du gaz au Maroc, une première en 30 ans

La bonbonne de gaz vendue au Maroc devrait voir son prix augmenter progressivement pendant trois ans, vient de révéler le Premier ministre Aziz Akhannouch.

Maroc : le prix du gaz s’envole dès lundi

Le prix du gaz butane au Maroc connaîtra une augmentation à partir de ce lundi 20 mai 2024, suite à la décision du gouvernement de décompenser partiellement la subvention accordée à ce produit. Cette mesure vise, dit-on, à rationaliser les dépenses...

Subventions au gaz et aux produits alimentaires : le coût pour l’Etat marocain en 2022

Les subventions accordées au gaz ont coûté au budget de l’État 22 milliards de dirhams l’année dernière, selon les données fournies par le ministère des Finances.

Les Marocains paieront plus cher certains produits

En raison d’une décompensation annoncée, les prix de certains produits de grande consommation comme le gaz, la farine et le sucre reviendront plus cher aux consommateurs marocains.

Une importante découverte de gaz au Maroc

SDX Energy a annoncé la découverte d’un important gisement de gaz dans le bassin du Gharb, dont l’exploitation contribuera au développement économique de la région.

Gaz : un avenir prometteur pour le Maroc

Le Maroc dispose d’importants réserves de gaz qui peuvent garantir sa sécurité énergétique et apporter d’importants revenus à l’économie nationale, selon Sound Energy.

Maroc : à quand la hausse du prix des bouteilles de gaz ?

Alors que l’idée d’une augmentation progressive du prix des bouteilles de gaz butane au Maroc agite les esprits, le gouvernement se veut rassurant, mais reste assez vague.