Un faux médecin arnaque une centaine de personnes à Kénitra

12 octobre 2020 - 14h40 - Maroc - Ecrit par : I.L

Un escroc aux multiples identités a été interpellé par la police judiciaire de Kénitra. Il a été présenté au procureur du roi pour répondre de ses actes.

Le mis en cause, un retraité proche de la soixantaine usurpait deux identités à savoir celle d’un procureur réputé et celle de professeur en chirurgie, rapporte Assabah. Il attirait sa clientèle sur les réseaux sociaux où il disposait de plusieurs comptes. Sur son profil de professeur en chirurgie, il publiait ses photos en blouse blanche et prodiguait des conseils anti-Covid-19, notamment à la clientèle féminine qu’il attirait malicieusement pour abuser d’elles.

Tout est parti de la plainte d’une de ses victimes à la police judiciaire. Il lui avait promis le mariage et ne voulait plus honorer son engagement. Les investigations menées ont permis de découvrir que le mis en cause usurpait de deux identités. En poursuivant cette piste, les éléments de la police judiciaire ont fini par l’interpeller. Selon la même source, ses victimes se comptent par centaines.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Droits et Justice - Kenitra - Arrestation

Aller plus loin

De faux diplômes au concours de la police : les faussaires risquent gros

Des faussaires ont été démasqués lors du concours d’accès à la police marocaine. La vérification de l’authenticité des documents présentés a permis à la Direction générale de la...

Deux faussaires arrêtés à Marrakech

Deux individus âgés de 22 et de 37 ans ont été arrêtés, le samedi 12 octobre, par les éléments de la Préfecture de Police de Marrakech. Il leur est reproché leur implication...

Maroc : quatre frères victimes d’une arnaque foncière

Alors qu’ils s’apprêtaient à vendre le terrain de 9 ha à Berrechid, légué par leur père défunt, des frères ont constaté qu’il avait été vendu à des individus qui s’en réclament...

Maroc : arrestation d’un faux médecin accusé d’avoir traité de milliers de patients

Accusé d’avoir « soigné » sans l’obtention préalable de son inscription à l’Ordre des médecins de milliers de patients à Sidi Slimane mais aussi à Sidi Kacem pendant dix ans, un...

Ces articles devraient vous intéresser :

Mohamed Ihattaren rattrapé par la justice

Selon un média néerlandais, Mohamed Ihattaren aurait des démêlés avec la justice. Le joueur d’origine marocaine serait poursuivi pour agression et tentative d’incitation à la menace.

Maroc : utilisation frauduleuse de l’autorisation de polygamie

Le premier président de la Cour de cassation et président délégué du Conseil supérieur du pouvoir judiciaire (CSPJ), Mohamed Abdennabaoui, a mis en garde les présidents des tribunaux contre l’utilisation frauduleuse de l’autorisation de polygamie.

Accusé de viol, Achraf Hakimi se sent « trompé et piégé », selon ses proches

Achraf Hakimi a été mis en examen vendredi pour viol. Le défenseur marocain du Paris Saint-Germain (PSG), qui nie les faits, est soutenu par sa famille et son club. Selon ses proches, il dit se sentir « trompé ».

Tarik Tissoudali condamné

Décidément, la semaine est décidément noire pour Tarik Tissoudali. Après s’être attiré les foudres de son club, La Gantoise, pour des critiques acerbes suite à la défaite contre le Standard, l’attaquant de 30 ans a été condamné vendredi par le tribunal...

Plaidoyer pour l’abolition de la peine de mort au Maroc

La lutte contre l’abolition de la peine capitale est toujours d’actualité au Maroc. En témoigne la récente participation des réseaux et militants marocains contre la peine de mort, à la 8ᵉ édition du congrès mondial qui s’est tenu à Berlin du 18 au 25...

Deux fonctionnaires du consulat du Maroc à Barcelone en prison

Accusés de détournement de fonds, deux anciens fonctionnaires du consulat du Maroc à Barcelone ont été placés en détention, mercredi, par le procureur général du Roi près du tribunal des crimes financiers de Rabat.

Le kickboxeur marocain Mohammed Jaraya arrêté par la police

Le kickboxeur néerlandais d’origine marocaine, Mohammed Jaraya, risque gros. Il vient d’être arrêté par la police et les accusations à son encontre pourraient mettre définitivement fin à une carrière pourtant prometteuse.

Un ancien ministre interdit de quitter le Maroc après ses propos sur le roi Mohammed VI

Les autorités marocaines ont interdit à l’ancien ministre Mohamed Ziane de quitter le royaume, après ses déclarations contre le roi Mohammed VI dont il dénonçait l’absence prolongée.

Au Maroc, le mariage des mineures persiste malgré la loi

Le mariage des mineures prend des proportions alarmantes au Maroc. En 2021, 19 000 cas ont été enregistrés, contre 12 000 l’année précédente.

Prison : le Maroc explore les « jour-amendes »

L’introduction du système de jour-amende dans le cadre des peines alternatives pourrait devenir une réalité au Maroc. Une loi devrait être bientôt votée dans ce sens.