Qui est Félix Mora, le recruteur « attitré » de 80 000 mineurs marocains pour les Houillères ?

27 juin 2022 - 11h40 - France - Ecrit par : S.A

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

Félix Mora est un ancien officier français qui a recruté, durant près de 20 ans, près de 80 000 Marocains pour le compte des Houillères du Nord et de Lorraine. Comment est-il devenu recruteur de masse des Charbonnages  ?

Près de 27 ans après son décès, son nom résonne encore dans le Rif marocain. Il est évoqué dans des paroles de chants berbères, partie intégrante de la tradition orale des femmes des tribus Aït Atta. Né le 28 août 1926 à Croix-Wasquehal, Félix Mora est un ancien militaire français dans la garnison de Goulimine. Affecté à Agadir vers 1946, il en profite pour apprendre l’arabe. Après l’indépendance du Maroc, il se convertit en recruteur de mineurs pour les Houillères du Nord et du Pas-de-Calais. Ceci, suite à une petite annonce des Charbonnages de France qui recherchait un « officier des affaires indigènes », dont la mission est d’engager des bras, solides mais pas trop regardants sur la pénibilité de la tâche, pour venir extraire du charbon dans les mines au Nord de la France, fait savoir La Voix du Nord.

À lire : En manque cruel de personnel, les restaurateurs français comptent recruter des Marocains

Félix Mora met rapidement en place sa stratégie de recrutement. Accompagné d’agents des Houillères et de fonctionnaires marocains, il sillonne les souks dans les fins fonds de l’Atlas et les oasis, annonce son arrivée en un lieu plusieurs jours à l’avance. De milliers de Marocains se présentent au lieu de recrutement. « J’ai regardé dans le blanc des yeux un million de candidats marocains au moins, parfois même le père et le fils », se vantera le recruteur en 1989. Il examine les candidats à demi-nu. Ceux qui sont retenus sont cachetés sur le torse en vert. Les refusés recevaient, eux, un tampon rouge indélébile. La stratégie a fonctionné, et Félix Mora a réussi à embaucher, durant près de 20 ans, près de 80 000 hommes. Jusqu’à 120 000 hommes, estiment certains.

À lire : Les agriculteurs britanniques en quête de saisonniers marocains

La promesse faite aux mineurs marocains, celle de leur garantir une vie meilleure en France ne sera pas tenue. Ils se trouvent sur la paille avec la grande difficulté de faire valoir leurs droits après la fermeture des mines dans le Nord et le Pas-de-Calais.

Sujets associés : France - Emploi

Suivez Bladi.net sur Google News

Aller plus loin

Parcours d’Omar Tahiri, ancien mineur marocain de la fosse Ledoux

Le Marocain Omar Tahiri est un ancien de la fosse Ledoux, qui a travaillé dans le charbon, au fond des mines de Douchy, Douai et Condé-sur-l’Escaut (Nord de la...

En l’absence de saisonniers marocains, des agriculteurs français s’inquiètent pour leur production

N’ayant pas obtenu de visa, les 400 saisonniers marocains attendus en France depuis le 20 avril ne sont pas encore arrivés sur le territoire français. Une situation qui risque de...

En manque cruel de personnel, les restaurateurs français comptent recruter des Marocains

Les restaurateurs français misent sur le recrutement de Marocains et de Tunisiens afin de pallier la pénurie de main-d’œuvre.

Les agriculteurs britanniques en quête de saisonniers marocains

Les agriculteurs britanniques sont en quête de saisonniers marocains ou d’autres pays aussi éloignés que les Philippines ou la Mongolie à cause de l’absence des saisonniers...

Nous vous recommandons

France

West Ham s’intéresse à Nayef Aguerd

L’international marocain Nayef Aguerd est dans le viseur de West Ham qui est à la recherche d’un défenseur central. Le club anglais propose 15 millions de livres sterling pour recruter le Lion de...

Un Marocain poursuivi pour escroquerie aggravée à Rennes

Gérant d’une société de transport de Bain-de-Bretagne (Ille-et-Vilaine), un Marocain de 39 ans est soupçonné d’avoir employé 42 personnes en situation irrégulière et de fraudes au dispositif d’activité partielle pendant le confinement. En attendant sa...

Un appel au secours pour sauver un enfant marocain

Orhan Vural, président du conseil régional du culte musulman de Basse-Normandie, a lancé un appel au secours pour sauver Reda, un enfant de 4 ans domicilié au Maroc et brûlé au 2ᵉ degré. Il est urgent de l’évacuer dans un hôpital à...

Exercice militaire conjoint entre le Maroc et la France à Toulon

La frégate Sultan Moulay Ismaël effectue actuellement avec la Française Guépratte un exercice conjoint au large de Toulon. Objectif  : mutualiser les capacités des deux marines pour une sécurité navale...

Les camping-caristes français restés bloqués au Maroc baignent dans l’incertitude

Alors qu’ils étaient partis mi-février de France, Maurice et Marie-Madeleine Guilloux, deux Vitréens, se retrouvent coincés sur leur aire de camping à Sidi Ifni, à 1 000 km au sud de Tanger. Ils sont pleins d’incertitudes quant à leur...

Emploi

Les choses se précisent pour les licenciements à Royal Air Maroc

La gouverneure de Hay Hassani, Khadija Benchouikh a donné carte blanche à la direction de Royal Air Maroc (RAM) pour opérer les licenciements économiques. D’ores et déjà, l’avocat de la compagnie aérienne, Bassamat Fassi-Fihri a adressé des lettres de...

Maroc : le recrutement de médecins étrangers ne plait pas à tout le monde

L’Ordre national des médecins manifeste son opposition au projet des autorités marocaines de recruter des médecins étrangers. Il remet également en cause la valeur scientifique de certains diplômes...

Marché de l’emploi : La femme marocaine, une laissée-pour-compte ?

Dans le cadre de la journée nationale de la femme marocaine célébrée le 10 octobre, le Haut-Commissariat au plan (HCP) a publié une étude sur la situation des femmes dans le monde de l’emploi. Il ressort de cette réflexion, que les femmes, malgré les...

Melilla : pour 20 euros, des Marocains exploités 11 heures par jour

Un homme d’affaires à Melilla et 2 de ses employés ont été interpellés par la police nationale, pour leur implication présumée dans la traite d’êtres humains et l’exploitation de ressortissants marocains et tunisiens, bloqués suite à la fermeture des...

Sommet des économies africaines à Paris : Benchaâboun a représenté le Roi

Le Maroc a pris part aux travaux du Sommet sur le financement des économies africaines, mardi à Paris. C’est le ministre de l’Economie, des finances et de la réforme de l’administration, Mohamed Benchaâboun, qui a représenté le Roi Mohammed...